rome antiquite

Publié le 3 Novembre 2012

Fayoum portrait (9)

 

Certains des artistes du Fayoum ont produit des oeuvres d'une très grande qualité, comme ce portrait saisissant de réalisme et empreint d'une grande profondeur psychologique. Ses oeuvres réalisées en Egypte entre le Ier et le IV  siècle de notre ère son des témoignages précieux de la peinture de l'époque romaine.

 

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #ROME ANTIQUITE

Repost0

Publié le 9 Octobre 2012

Fayoum portrait (4)

 

Ce portrait est certainement l'un des plus beaux des portraits découvert au Fayoum en Egypte. Réalisé durant la période impériale romaine il témoigne de la virtuosité des artistes de l'époque.

 

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #ROME ANTIQUITE

Repost0

Publié le 7 Octobre 2012

Fayum portraits de femmes (3)Fayum portraits de femmes (4)

 

Témoignages de l'époque impériale, les portraits du Fayoum sont une série de plus de 1000 portraits trouvés à partir de 1888 par Flinders Petrie, puis par d'autres archéologues, principalement dans le gouvernorat du Fayoum en Égypte. Ils datent des premiers siècles de notre ère (Ier au IVe siècles), et constituent des représentations visuelles des populations passant par cette région à cette époque.

 

Fayum portraits de femmes (5)Fayum portraits de femmes (6)
Fayum portraits de femmes (2)Fayum portraits de femmes (7)

 

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #ROME ANTIQUITE

Repost0

Publié le 23 Juillet 2012

Athenes tour des vents

 

A Athènes, la tour des Vents, appelée aussi horloge d'Andronicos, est une horloge hydraulique monumentale en marbre du Pentélique, située sur l'Agora romaine. Elle est remarquable pour les vestiges du mécanisme de l'horloge, mais plus encore pour les figures en haut-relief des divinités des Vents qui ornent chacune de ses huit faces.

 

L'intérieur de la tour a une décoration dorique, tandis que l'extérieur a été traité dans le style corinthien.

 

Athenes tour des vents (2)

 

Athenes tour des vents (3)

Photos: Lankaart

Source: Wikipedia

 

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #ROME ANTIQUITE

Repost0

Publié le 3 Juillet 2012

Herculanum est une ancienne cité romaine de Campanie, situé non loin de Pompéi et du Vésuve, au sud de Naples. Elle fut comme Pompéi  détruite par l’éruption du Vésuve en 79 AP. JC. . Découverte comme sa consœur au XVIIIe siècle elle permit de reconstituer avec un grand réalisme la vie de la cité romaine de l’époque.


Dès le Ve siècle avant JC le site d’Herculanum est habité par les sammites. Lors des guerres sammites Rome prend processions de la Campanie, Herculanum devient une cité romaine en 30 AP. JC. Herculanum est une ville très apprécié de l’aristocratie romaine, de nombreuses demeures accueillent en villégiature les nobles romains et leurs familles.
 


Lors de l’éruption du Vésuve Herculanum est complètement ensevelie sous une couche de 20 mètres de profondeur. La ville de Résina fut édifié au-dessus de l’antique Herculanum. Au XVIII e siècle l’exploration archéologique commence, elle se fait au hasard et sans véritable organisation, de nombreux trésors sont extraits des galléries creusés dans le tuf. Au XIXe siècle des fouilles seront entreprises à ciel ouvert et permettront de développer une véritable approche scientifique du site. Au XXe siècle les fouilles se poursuivent à partir de 1927, elles ont pour but l’étude de la vie romaine et la reconstitution de la cité antique.


Aujourd’hui le site révèle aux visiteurs une véritable cité romaine en grande partie conservé avec ses maisons et ses villas, mais également ses monuments : basilique, théâtre, thermes, richement décoré de fresques et de splendides mosaïques. Le site archéologique a permis de mettre à jour de nombreuses demeures de tailles différentes, demeures bourgeoises, mais aussi habitations modestes d’artisans et de pécheurs.








 

Photos: Lankaart (c)

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #ROME ANTIQUITE

Repost0

Publié le 2 Juillet 2012



Edifié en 100 av. JC par un riche marchand, Marcus Octavus Herrenus, le temple de Vesta est un très bel exemple de tholos, ou temple rond. Situé sur la Piazza Bocca de la Verita à Rome à proximité du Tibre, ce temple est aujourd'hui l'un des monuments les plus emblématiques de la Rome antique. C'est un des monuments les lus anciens de Rome et son état de conservation en fond un témoin précieux de l'architecture romaine sous la République. Contrairement à son appelation l'édifice était dédié à Hercule Victor, patron des marchands d'olive.

Au XIIe siècle le temple fut convertie en église, aujourd'hui il reste fermé au public.


 

Photos: Lankaart (c)

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #ROME ANTIQUITE

Repost0

Publié le 2 Juillet 2012

Le Théâtre de Marcellus est l'un des vestiges les plus étrange de la Rome Antique, édifié au Sud du Champ de Mars et ouvert en 13 av. JC, il fut transformé en palais au moyen-age ce qui explique sa configuration actuelle, seul reste visible sa façade, le reste a disparu sous les habitations et le palais. Deuxième théâtre en pierre de Rome il pouvait accueillir 15 000 spectateurs. Sa façade est du plus pur style antique, l'ordonnancement très simple en fait l'un des plus beau exemple d'architecture antique de Rome.


 

Photos: Lankaart (c)

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #ROME ANTIQUITE

Repost0

Publié le 1 Juillet 2012

France Orange le theatre (6)

 

La ville d’Orange dans le sud de la France fut fondée en 40 av. JC par les vétérans de la IIe légion de César. Elle avoir pour nom à l’époque : Arausio. Elle connut une grande période de prospérité pendant l’empire, notamment sous le règne d’Auguste au Ier siècle AP. JC ont seront édifié plusieurs bâtiment dont le Théâtre, œuvre majeur de l’époque romaine et l’un des mieux conservé.

 

Le théâtre d’Orange est construit sur la base du modèle classique des théâtres de l’empire à l’époque : des gradins en hémicycles sont construit en partie sur la colline Saint-Eutrope, ils peuvent accueillir jusqu’à  9 000 personnes. Les spectacles étant gratuit la position dans le théâtre de la population n’était pas laisser au hasard, en bas on trouvait les personnalités civiles et militaires, au milieu les artisans et petit propriétaires, en haut le peuple et la plèbe. On accédait aux tribunes par des vomitoriums conçu pour séparer les différents flux en fonction des classes sociales.

 

France Orange le theatre (4)

 

Le mur de scène est l’élément le plus spectaculaire du théâtre, il mesure 103m de long sur 37m. De haut, très bien préservé il confère à l’ensemble une acoustique unique. Largement décoré de marbre à l’origine il constituait le fond du décor de toutes les pièces. Aujourd'hui ne subsiste que quelques colonnes et la statue de l’empereur au centre. La grande porte au centre était réservée aux acteurs principaux, les portes latérales aux seconds rôles, les figurants et les chœurs accédant à la scène par les bas côtés.

 

Une immense toile était suspendue depuis le haut du mur de scène et protégeait les spectateurs des ardeurs du soleil.

 

France Orange le theatre (5)

 

France Orange le theatre (2)

 

France Orange le theatre (3)

 

Photos: Lankaart (c)

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #ROME ANTIQUITE

Repost0

Publié le 8 Juin 2012

Œuvre unique à Rome, le Forum de Trajan est le dernier grand forum édifié dans la capitale antique et à ce titre la forme la plus aboutie du Forum. Construit par Apollodore de Damas de 106 à 113 justes en face du Forum antique classique, le complexe associe des bâtiments publics à la gloire de l’empereur et un vaste complexe commerciale adossé à la colline du Quirinal sur plusieurs niveaux. Après de vastes travaux de terrassement qui permirent de dégager un volume suffisant pour la réalisation d’un bâtiment de 4 étages, où les premières galeries commerciales virent le jour : les Marchés de Trajan en forme d’hémicycle. Il donne son caractère à l’ensemble monumental. 

L’espace public en bas de la colline accueillait la basilique Ulpia 170 m x 50m, la plus grande jamais édifiée à Rome, la colonne de Trajane, une bibliothèque et le temple de Trajan.




Photos:(c) lankaart

 

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #ROME ANTIQUITE

Repost0

Publié le 23 Mars 2012

Verre, Musée des antiquités nationales, Saint-Germain-en-Laye
 

La maîtrise des  techniques de production du verre est très ancienne, 2000 à 3000 av. JC., et trouve son origine en Mésopotamie. Par contre le soufflage qui va permettre une plus grande diversité des formes n’apparait qu’au premier siècle av. JC. La technique du verre soufflé permet de produire de grande quantité de récipients, verre et  vases, qui auront un grand succès dans l’empire romain. Les objets en verre de l’antiquité sont pratiques, peu chère et d’une grande utilité, le verre ne conserve pas le goût des aliments, donc son usage se répand dans les cuisines et les banquets. La production se diversifie et on voit apparaître les premières vitres au premier siècle de notre ère, on en trouvera des restes à Pompéi et Herculanum.
 


La variété des objets en verre que l’on peut trouver sur les différents sites de fouilles est toujours stupéfiante, particulièrement fragile, ils ont pour certains traversé les siècles comme par miracle. Dans tout l’empire l’usage du verre se démocratise, en Gaule la variété des pièces, des couleurs, des formes est toujours surprenantes.

 








 

Photos: (c) Lankaart
 

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #ROME ANTIQUITE

Repost0