Articles avec #iran tag

Publié le 4 Septembre 2016

Ka'ba-ye Zartosht - Iran  - Photos: Lankaart (c)

Ka'ba-ye Zartosht - Iran - Photos: Lankaart (c)

Ka'ba-ye Zartosht

Ka'ba-ye Zartosht, est une tour en pierre qui faisait partie d'un ensemble religieux plus vaste en brique crue, aujourd'hui disparu. Ce monument religieux achéménide se situe dans le site archéologique de Naqsh-e Rostam, qui remonterait à 2 400 ans à proximité de Persépolis.

Édifié au Ve ou au IVe siècle av. J.-C. au pied d'une falaise sacrée, ce temple est demeuré en fonction au moins jusqu'au IIIe siècle de notre ère, peut-être même jusqu'à l'islamisation de la Perse. Vers 270 le roi sassanide Shapur Ier a fait graver sur un de ses murs une inscription trilingue (grec, pehlevi parthe, pehlevi sassanide) résumant les hauts-faits de son règne, qu'on appelle les Res Gestae Divi Saporis.

Ka'ba-ye Zartosht - Iran  - Photos: Lankaart (c)
Ka'ba-ye Zartosht - Iran  - Photos: Lankaart (c)

Ka'ba-ye Zartosht - Iran - Photos: Lankaart (c)

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #MESOPOTAMIE et PERSE ANTIQUITE, #IRAN

Repost0

Publié le 28 Août 2016

Naqsh-e Rostam - Iran - Photos: Lankaart (c)

Naqsh-e Rostam - Iran - Photos: Lankaart (c)

Naqsh-e Rustam - Naqsh-e Rostam

Naqsh-e Rostam est un ensemble de tombes achéménides situé au nord-ouest de Persépolis. Cet ensemble exceptionnel rassemble 4 tombes rupestres cruciformes réalisées à flanc de falaise. D’après des inscriptions ces tombes seraient celles de Darius Ier, Xerxès Ier, Artaxerxés Ier et Darius II. Les tombes sont inaccessibles. Elles présentent un décor similaire au-dessus de la porte d’entrée suspendu dans le vide, on, y voit le roi représenté sur un piédestal à trois niveaux, faisant face à Ahuramazda, la divinité centrale de l'ancienne religion mazdéenne, et à un feu sacré également surélevé. Ahuramazda est figuré sous la forme d’un dieu ailé, les ailes étant parfaitement horizontale, cette représentation symbolique perdure encore aujourd’hui dans la culture iranienne.

Naqsh-e Rostam - Iran - Photos: Lankaart (c)
Naqsh-e Rostam - Iran - Photos: Lankaart (c)
Naqsh-e Rostam - Iran - Photos: Lankaart (c)

Naqsh-e Rostam - Iran - Photos: Lankaart (c)

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #MESOPOTAMIE et PERSE ANTIQUITE, #CIMETIERES, #IRAN

Repost0

Publié le 7 Août 2016

Iran - Shiraz - Shah Cheragh - Photos: Lankaart (c)

Iran - Shiraz - Shah Cheragh - Photos: Lankaart (c)

Shah Cheragh - شاه چراغ‎‎ - Schah Tscheragh

La Shah Cheragh est une mosquée et un mausolée situé à Chiraz en Iran. C’est l’ensemble monumental le plus important des lieux saint au centre de la vieille ville. L’intérieur du mausolée est orné d’une très belle mosaïque de miroirs et de dorures. Le bâtiment d’origine du XVe siècle a été profondément remanié au XVIIe siècle, à la fin XXe et au XXIe siècle des bâtiments supplémentaires ont été construits autour du site.

Iran - Shiraz - Shah Cheragh - Photos: Lankaart (c)Iran - Shiraz - Shah Cheragh - Photos: Lankaart (c)
Iran - Shiraz - Shah Cheragh - Photos: Lankaart (c)Iran - Shiraz - Shah Cheragh - Photos: Lankaart (c)

Iran - Shiraz - Shah Cheragh - Photos: Lankaart (c)

Iran - Shiraz - Shah Cheragh - Photos: Lankaart (c)
Iran - Shiraz - Shah Cheragh - Photos: Lankaart (c)

Iran - Shiraz - Shah Cheragh - Photos: Lankaart (c)

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #IRAN, #ISLAM RENAISSANCE

Repost0

Publié le 31 Juillet 2016

Iran - Shiraz - Mausolée de Hafez et jardins - Photos: Lankaart (c)

Iran - Shiraz - Mausolée de Hafez et jardins - Photos: Lankaart (c)

Tomb of Hafez - حافظیه

Le mausolée de Hafez et son mémorial, sont deux structures commémoratives érigées au nord de Chiraz, en Iran, à la mémoire du célèbre poète persan Hafez.

Le pavillon abritant la tombe en marbre de Hafez est situé dans les jardins Musalla sur les rives d'une rivière saisonnière, au sud de la porte du Coran. Les monuments actuels, construits en 1935 et conçus par l'architecte et archéologue français André Godard, sont à l'emplacement d'anciennes structures du XVIIIe siècle. La tombe, ses jardins, et les mémoriaux environnants dédiés à d'autres grandes personnalités sont des attractions majeures du tourisme à Chiraz.

(c) Wikipedia

Iran - Shiraz - Mausolée de Hafez et jardins - Photos: Lankaart (c)
Iran - Shiraz - Mausolée de Hafez et jardins - Photos: Lankaart (c)
Iran - Shiraz - Mausolée de Hafez et jardins - Photos: Lankaart (c)
Iran - Shiraz - Mausolée de Hafez et jardins - Photos: Lankaart (c)

Iran - Shiraz - Mausolée de Hafez et jardins - Photos: Lankaart (c)

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #IRAN, #PARCS et JARDINS

Repost0

Publié le 24 Juillet 2016

Iran - Shiraz - Jardins et mausolée de Saadi - Photo: Lankaart (c)

Iran - Shiraz - Jardins et mausolée de Saadi - Photo: Lankaart (c)

Saadi's mausoleum in Shiraz - آرامگاه سعدی در شیراز

Saadi fut l'un des plus grands poètes persans de la période médiévale. Il est reconnu pour sa maîtrise de l'écriture et la profondeur de ses idées.

Dans son recueil de contes, nommé le Golestân (Jardin de fleurs), expose une série de contes moraux sur les comportements à tenir dans certaines situations de la vie. Adoptant une imagerie qui n'est pas sans rappeler celles des Mille et Une Nuits, ses contes peuvent être lus à de multiples degrés : certains purement moraux ou sociaux, d'autres plus spirituels. Une partie de son recueil est d'ailleurs toujours utilisée comme manuel d'enseignement soufi par de nombreuses communautés.

Le mausolée date de 1952 il remplace un monument plus simple de la fin du XIXe, les jardins, d’une grande simplicité témoignent de l’art des jardiniers iraniens.

Iran - Shiraz - Jardins et mausolée de Saadi - Photos: Lankaart (c)
Iran - Shiraz - Jardins et mausolée de Saadi - Photos: Lankaart (c)
Iran - Shiraz - Jardins et mausolée de Saadi - Photos: Lankaart (c)
Iran - Shiraz - Jardins et mausolée de Saadi - Photos: Lankaart (c)

Iran - Shiraz - Jardins et mausolée de Saadi - Photos: Lankaart (c)

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #IRAN, #PARCS et JARDINS

Repost0

Publié le 19 Juin 2016

Iran - Jardin d'Eram - Chiraz - Photos: Lankaart (c)

Iran - Jardin d'Eram - Chiraz - Photos: Lankaart (c)

Eram Garden - Jardín de Eram

Le Jardin d’Eram, ou "jardin du Paradis", à Chiraz est l’un des plus beaux jardins persans d’Iran. A cet emplacement existait dès le XVIIIe siècle un jardin d’agrément, mis jardin, mi verger dans la tradition des jardins de Chiraz. C’est au XXe siècle que l’actuel jardin prend forme sous l’impulsion de l’aristocratie locale. Le palais qui date du XIXe siècle ainsi que le jardin font partie aujourd’hui de l’université de Chiraz.

Le jardin s’organise de part et d’autre d’une allée menant au palais et au bassin qui le précède. De part et d’autre de cette allée de nombreux parterres rectangulaires accueillent verger, jardins botaniques, serres et espaces de contemplation. Comme dans de nombreux jardins persans, le jardin d’Eram marie les aspects utilitaires, vergers et serres, et l’agrément du jardin, bassins, allées ombragés, parterre de fleurs.

Iran - Jardin d'Eram - Chiraz - Photos: Lankaart (c)
Iran - Jardin d'Eram - Chiraz - Photos: Lankaart (c)
Iran - Jardin d'Eram - Chiraz - Photos: Lankaart (c)
Iran - Jardin d'Eram - Chiraz - Photos: Lankaart (c)

Iran - Jardin d'Eram - Chiraz - Photos: Lankaart (c)

Iran - Jardin d'Eram - Chiraz - Photos: Lankaart (c)Iran - Jardin d'Eram - Chiraz - Photos: Lankaart (c)
Iran - Jardin d'Eram - Chiraz - Photos: Lankaart (c)Iran - Jardin d'Eram - Chiraz - Photos: Lankaart (c)

Iran - Jardin d'Eram - Chiraz - Photos: Lankaart (c)

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #IRAN, #PARCS et JARDINS

Repost0

Publié le 22 Mai 2016

Persépolis

Persepolis - Persépolis - تخت جمشید

Persépolis était la capitale de l’empire achéménide. Fondée en 521 av. JC par Darius Ier elle fut agrandie et embellie par ses successeurs jusqu’à la prise de la capitale par Alexandre le Grand en 331 av. JC. Le palais fut édifié au pied du Kuh-e Rahmat massif montagneux qui borde la plaine de du Fars non loin de Chiraz.

L’architecture du site est la résultante des influences des différentes satrapies ou provinces de l’empire : Egypte, Anatolie, Grèce, Proche Orient etc … Le complexe de palais, de demeures et de salles de réceptions prend place sur une terrasse monumentale au pied de la montagne. Depuis cette terrasse on domine l’ancien site de la ville et la campagne. Ces différents palais ont des fonctions protocolaires, rituelles, emblématiques, ou administratives précises : audience, appartements royaux, administration du trésor, accueil. À proximité de la Terrasse se trouvaient d’autres éléments : habitations de la ville basse, tombes royales, autels, jardins.

De nombreux bas-reliefs sculptés sur les escaliers et portes des palais représentent la diversité des peuples composant l’empire. L’idée que Persépolis n’avait qu’une occupation annuelle et rituelle dédiée à la réception par le roi des tributs offerts par les nations assujetties de l’empire à l’occasion des cérémonies du nouvel an perse a longtemps prévalu. Il est maintenant certain que la cité était occupée en permanence et tenait un rôle administratif et politique central pour le gouvernement de l’empire.

PersépolisPersépolis
Persépolis

La forme la plus connue et la plus répandue de sculpture achéménide est le bas-relief. s'exprimant particulièrement à Persépolis. Ils y décorent systématiquement les escaliers, les côtés des plateformes des palais et l'intérieur des baies. Les œuvres sont réalisées en série, et signées par le sculpteur. On suppose qu'ils sont également utilisés pour la décoration des salles hypostyles. On peut y voir des inspirations égyptienne et assyrienne, voire grecque pour la finesse de l'exécution, sachant que nombre d'artisans ou d'esclaves provenaient de ces contrées. On y rencontre la plupart des stéréotypes des représentations orientales antiques. Ainsi, tous les personnages sont représentés de profil. Si la perspective est parfois présente, les différents plans sont généralement rendus l'un sous l'autre. Les proportions entre les personnages, les animaux et les arbres ne sont pas respectées. Les sujets représentés composent des défilés de représentants des peuples de l'empire, de nobles perses, de gardes, des scènes d'audience, des représentations royales et des figures de combats opposant un héros royal à des animaux réels ou imaginaires. Ces bas-reliefs sont remarquables pour leur qualité d'exécution, chaque détail y est rendu avec une grande finesse.

Source (Wikipedia)

Persépolis
Persépolis
Persépolis
Persépolis
Persépolis
Persépolis

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #MESOPOTAMIE et PERSE ANTIQUITE, #IRAN

Repost0

Publié le 15 Mai 2016

Le fort de Chiraz - Citadelle de Karim Khan

Arg of Karim Khan - Arg of Karim Khan in Shiraz - ارگ کریم خان‎‎

Karim Khan était l’un des généraux de Nadir Chah, peu après sa mort en 1747, il s’empara du pouvoir et fit de Chiraz sa capitale. Il fit construire le fort de Chiraz ainsi que de nombreuses constructions au centre de la ville dont le Hammam Vakil et la mosquée Vakil qui jouxte le bazar. Le fort était tout à la fois une construction militaire, un palais pour Karim Khan et un jardin. Le travail des différents matériaux employés, brique, bois, pierre et verre est une démonstration de la virtuosité et du talant des artisans et architectes de l’époque.

Le fort de Chiraz - Citadelle de Karim Khan
Le fort de Chiraz - Citadelle de Karim Khan
Le fort de Chiraz - Citadelle de Karim Khan
Le fort de Chiraz - Citadelle de Karim KhanLe fort de Chiraz - Citadelle de Karim Khan
Le fort de Chiraz - Citadelle de Karim KhanLe fort de Chiraz - Citadelle de Karim Khan
Le fort de Chiraz - Citadelle de Karim Khan
Le fort de Chiraz - Citadelle de Karim Khan

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #IRAN, #ISLAM RENAISSANCE

Repost0

Publié le 1 Mai 2016

Mosquée Vakil - Chiraz

Vakil Mosque Shiraz - Moschea Vakil - مسجد وکیل

Karim Khan était l’un des généraux de Nadir Chah, peu après sa mort en 1747, il s’empara du pouvoir et fit de Chiraz sa capitale. Il fit construire le fort de Chiraz ainsi que de nombreuses constructions au centre de la ville dont le Hammam Vakil et la mosquée Vakil qui jouxte le bazar. La composition de la mosquée reprend les principes de l’architecture classique iranienne : une grande cour bordée de portiques décorés de mosaïques bleues et vertes précède une grande salle hypostyle en brique d’une très grande beauté.

Mosquée Vakil - Chiraz
Mosquée Vakil - Chiraz
Mosquée Vakil - Chiraz
Mosquée Vakil - Chiraz

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #IRAN, #ISLAM RENAISSANCE

Repost0

Publié le 24 Avril 2016

Hammam-e Vakil (Bains) - Chiraz

Vakil Bath Shiraz - Vakilhammam - حمام وکیل (شیراز)

Karim Khan était l’un des généraux de Nadir Chah, peu après sa mort en 1747, il s’empara du pouvoir et fit de Chiraz sa capitale. Il fit construire le fort de Chiraz ainsi que de nombreuses constructions au centre de la ville dont le Hammam Vakil, très bel exemple d’architecture.

Hammam-e Vakil (Bains) - ChirazHammam-e Vakil (Bains) - Chiraz
Hammam-e Vakil (Bains) - ChirazHammam-e Vakil (Bains) - Chiraz
Hammam-e Vakil (Bains) - Chiraz
Hammam-e Vakil (Bains) - Chiraz
Hammam-e Vakil (Bains) - Chiraz

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #IRAN, #ISLAM RENAISSANCE

Repost0