rococo

Publié le 23 Mars 2012

Pélerinage à l'île de Cythère, Musée du Louvre, Paris
 

Jean-Antoine Watteau (1684-1721) est une peintre français d’une très grande sensibilité. Ses tableaux, loin des grandes compositions d’un Lebrun, préfigure ce que sera la peinture française au milieu du XVIIIe siècle. C’est à travers son tableau Pèlerinage à l’île de Cythère, qu’il présente pour sa réception à l’académie,  que l’on ressent le plus ce qui fait la qualité de son œuvre : la délicatesse de son toucher, ses sujets très galants propre à sensibiliser l’aristocratie versaillaise, ses paysages subtils et sa lumière qui crée une ambiance irréel. Sa peinture saisie l’instant éphémère, un entre-deux, loin des fastes de la cour.  


 


Pour en savoir plus sur le tableau:
http://egyptomusee.over-blog.com/article-17906032.html

 
 

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #ROCOCO

Repost0

Publié le 24 Février 2012

Gainsborough Portrait of Mary Gainsborough

Tate Gallery, Londres, 1777

 

En 1774 Gainsborough et sa famille déménagèrent à Londres pour vivre à Schomberg House, Pall Mall. En 1777 il recommença à exposer à la Royal Academy, avec des portraits de célébrités de l'époque, notamment le frère et la belle-sœur du roi, le duc et la duchesse de Cumberland. Ces expositions se poursuivirent pendant 10 ans.

 

Illustration: (c) Visipix.com

 

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #ROCOCO

Repost0

Publié le 11 Février 2012

Joshuea Reynolds Colonel George K.H. Coussmaker

 

Sir Joshua Reynolds (16 juillet 1723 – 23 février 1792) est l'un des grands portraitistes de son époque. Son oeuvre marque la démocratisation de l'art dans la petite aristocratie et la grande bourgeoisie anglaise. Il fut le premier président de la Royal Academy.

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #ROCOCO

Repost0

Publié le 17 Novembre 2011

 null

 

 Réalisé par Marcel Bluwal en 1961

 

 

La Folle Journée, ou le Mariage de Figaro est une comédie en cinq actes de Beaumarchais écrite en 1778, dont la première représentation officielle eut lieu le 27 avril 1784 au théâtre de l'Odéon, après plusieurs années de censure. Chef-d’œuvre du théâtre français et international, la pièce est considérée, par sa dénonciation des privilèges archaïques de la noblesse, comme l’un des signes avant-coureurs de la Révolution française.

 

Beaumarchais y remet en scène les principaux personnages de sa pièce Le Barbier de Séville ou la Précaution inutile (1775) : le barbier, Figaro, le comte Almaviva et Rosine, appelée maintenant la Comtesse. Bartholo, autre personnage essentiel du Barbier, joue un rôle beaucoup plus secondaire. Deux ans après sa première représentation, la pièce a été adaptée en opéra par Mozart et Lorenzo da Ponte sous le titre Le nozze di Figaro (Les Noces de Figaro).

 

Une troisième pièce viendra clore la trilogie en 1792 : L'Autre Tartuffe ou la Mère coupable.

 

 


 Chardin - L'enfant au toton



Musée du Louvre, Paris Ce portrait d'Auguste-Gabriel, fils cadet du joaillier Charles Godefroy, est surtout l'image intemporelle de l'enfant absorbé dans son monde de jeux et de rêves. Il évoque l'intérêt nouveau accordé à l'enfance dont, comme Jean-Jacques Rousseau, Chardin fut l'un des plus sensibles poètes. Le toton est une toupie d'ivoire qu'on lance au-dessus d'un tableau de nombres avec l'espoir qu'elle s'arrêtera sur celui qu'on avait souhaité. Ce jeu est resté célèbre, notamment en […]

Mozart - Symphony 41 K 551 -

Jeffrey Tate and the English Chamber Orchestra Molto Allegro Allegro Vivace 1/2 Mozart - Piano Concerto n°21 Andante Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791) est l'un des plus grands musiciens européen. Mort jeune, a 35 ans, il a laissé une oeuvre abondante et d'une très grande diversité. virtuose incontesté dès son plus jeune âge, c'est lui qui pose les bases classiques du concerto, de la synphonie et de la sonate. Ces oeuvres vont posées le style classique dans tous les types d'oeuvre: clarté […]

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #ROCOCO

Repost0

Publié le 27 Octobre 2011


Dans le parc de Sanssouci qui regroupe les demeures des différents rois de Prusse, le pavillon Chinois est l'expression même du rococo allemand.

Construit de 1754 à 1757, son architecture élégante et originale répond au goût prononcé à l'époque pour les chinoiseries. A l'intérieur, un salon spacieux permet de recevoir quelques invités au milieu de porcelaines de Chine et d'un mobilier rococo tout en courbe délicate.

Ce pavillon est l'expression d'une aristocratie en quête de plaisir, loin des contraintres et des fastes pompeux de la cour. La légereté du style rococo répond à la lourdeur des styles baroques et classiques qui l'ont précédé.  

 

 

 



 

Photos : (c) Lankaart

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #ROCOCO

Repost0

Publié le 23 Septembre 2011


La façade ouest de la cathédrale Saint-Jacques-de-Compostelle, grand lieu de pélerinage, est un exemple de l'art churrigueresque.

Cet art est la version ibérique du style rococo et fut influencé en profondeur par la famille Churriguera, sculpteurs et architectes catalans, dont le plus important fut José Benito Churriguera.

Le style est caractérisé par son exubérance, la profusion des éléments décoratifs en sallis, la complexité des éléments composant la façade et le recours à une accumulations de détails.
L'ensemble prenant un tour fantastique et déconcertant.

On peut y voir l'influence des arts précolombiens d'amérique latine et nottament aztèque.

La façade fut construite par Fernando Cassa y Novoa entre 1738 et 1750 en intégrant les deux tours du moyen-age. Elle est précédée d'un escalier monumental datant de 1606.

En haut, au centre, figure Saint-Jacques l'Apôtre.
L'ensemble contraste avec la sobriétée du reste de la cathédrale d'un pur style roman.




Photos: (c) Lankaart

 

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #ROCOCO

Repost0

Publié le 13 Septembre 2011

Canaletto - Intérieur de la rotonde du Renelagh

 

(c) Visipix.com

De 1746 à 1755 Canaletto s'installe à Londres, sa peinture a beaucoup de succès auprès de l'aristocratie et de la bourgeoisie anglaise. Il réalise plusieurs vues des endroits les plus prisés par les londoniens dont faisait partie la rotonde du Renelagh aujourd'hui disparue.

 

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #ROCOCO

Repost0

Publié le 11 Juillet 2011

canaletto canal

 

Les œuvres de Canaletto créent un accord entre la représentation du paysage architectural et l'atmosphère général, grâce à une étude très précise de la lumière. Il adopte une technique scientifique de la peinture, car il a été fortement influencé par le mouvement et les idées du Siècle des Lumières. L’artiste, à son époque, utilise une approche très systématique dans la réalisation de ses œuvres, afin de reproduire parfaitement la « perspective » faisant usage, dans ce but, de la « chambre obscure ».

 

Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Giovanni_Antonio_Canal

 

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #ROCOCO

Repost0

Publié le 28 Avril 2011

Tiepolo Vision de la Trinité du pape Clément,

  Alte Pinakothek, Munich 1738

 

Le tableau montre le pape Clément I en prière devant la vision de la Sainte Trinité. Son expression animée suggère une conversation entre Clément et Dieu le Père, conversation dramatisée par le clair-obscur et les forts contrastes. La conversation pourrait avoir un caractère privé : la tiare et la crosse, symboles de la puissance papale ont été mis de côté et placées entre les mains d'un putto.

 

Tiepolo Vision de la Trinité du pape Clément, - Copie

 

Tiepolo Vision de la Trinité du pape Clément, - Copie (2)

 

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #ROCOCO

Repost0

Publié le 4 Mars 2011

Tiepolo - Le banquet de Cléopatre - Venise, Palais Labia - 1746

Tiepolo - Le banquet de Cléopatre - Venise, Palais Labia - 1746

« Dans cette demeure, Cléopâtre peinte à fresque par Tiepolo soupe en compagnie d'Antoine et tente depuis des siècles de faire fondre une perle dans du vinaigre sans jamais y parvenir. »

  André Fraigneau - Venise que j'aime - 1961

  « C'est au palais Labia, à Venise, que je trouve ce témoignage.  Encadrée par des colonnes et d'habiles arrangements architecturaux, à la Véronèse, la scène peinte représente Antoine et Cléopâtre, à un banquet où, escortés de leur suite, ils se sont donné rendez-vous.

 Hostiles encore et méfiants, ils se taisent, se regardant, ainsi qu'on le dit vulgairement, comme des chiens de faïence. Le fou de la reine, le dos tourné au public, gravit les marches d'un grand escalier, et c'est d'un trompe-l'œil étonnant! Tout en bas des degrés, un chien minuscule, étique, le chien de manchon de Cléo ; Cléopâtre elle-même, prestigieuse dans sa robe de brocart qui se tient toute droite. Au-dessus de la tête des convives, là-haut, entre les colonnes élancées, est installée une tribune pour orchestre. Les Tziganes du temps, armés de violons et autres instruments de musique, donnent un petit concert qui n'a qu'un but : permettre à Antoine et à Cléopâtre de ne pas desserrer les dents. Tout cela est d'un coloris souple et brillant, d'une facture libre, légère et spirituelle. La salle où s'impose à l'admiration ce grand panneau, féerique entre tous, est elle-même décorée, à la mode rococo, d'une façon déplorable. D'autres petites toiles fragmentaires de Tiepolo émergent d'une pâtisserie désagréable à l'oeil. Faire ici la part du peintre est chose difficile. Il a dû subir le goût de son époque sans chercher à le diriger. Le style baroque, à la suite de Michel-Ange, avait envahi l'Italie dès la fin du XVIe siècle ; il battait alors son plein. En tous cas, c'est dans ce cadre décadent que le grand décorateur sut enchâsser des perles. »

 

Léopold Gironde - Souvenirs Italie - 1907

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #ROCOCO

Repost0