Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La déesse de Tarente

etrusque statue

Antikensammlung der Staatlichen Museen, Berlin, Ve s. av. JC.

 

La déesse représentée sur ce trône n’est à ce jour pas identifié, Aphrodite, Héra, Perséphone, le doute est de mise. Par contre la représentation de cette divinité austère et empathique est d’une très grande qualité. La somptuosité des vêtements et des bijoux de la déesse sont le témoin d’une civilisation développée. Les traces de peintures laissent supposer que la statue était entièrement peinte. Des trous dans le diadème et les oreilles servaient pour des parures de bijoux qui venaient compléter l’ensemble. C’est une belle représentation de la période dite archaïque de la sculpture grecque.

 

 Deesse de tarente

 

Deesse de tarente (3)

 

Source: Alt, RR

 



Au pied du mont Parnasse en Phocide, Delphes est le site d'un sanctuaire panhellénique où parlait l'oracle d'Apollon à travers sa prophétesse, la Pythie ; il abritait également l'Omphalos ou « nombril du monde ». Investi d'une signification sacrée, Delphes fut du VIe siècle av. J.-C. au IVe […]


Les Etrusques accordaient une place très importante au sport dans leur vie, les fresques illustrant ce thème sont nombreuses dans les tombes étrusques. Celle-ci montre deux lutteurs en pleine action. L'influence grecque est perceptible mais l'originalité de l'art étrusque reste entier. Source: […]

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

rafael

architecte passionné d'art et de voyages
Voir le profil de rafael sur le portail Overblog

Commenter cet article