Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Delacroix - Baudelaire - Le Sultan du Maroc entouré de sa garde et de ses officiers

 

Delacroix - Le Sultan du Maroc entouré de sa garde

 

Musée des Beaux-arts de Dijon.

 

" Voilà le tableau dont nous voulions parler tout à l’heure quand nous affirmions que M. Delacroix avait progressé dans la science de l’harmonie. – En effet, déploya-t-on jamais en aucun temps une plus grande coquetterie musicale ? Véronèse fut-il jamais plus féerique ? Fit-on jamais chanter sur une toile de plus capricieuses mélodies ? un plus prodigieux accord de tons nouveaux, inconnus, délicats, charmants ? Nous en appelons à la bonne foi de quiconque connaît son vieux Louvre ; - qu’on cite un tableau de grand coloriste, où la couleur ait autant d’esprit que dans celui de M. Delacroix. – Nous savons que nous serons compris d’un petit nombre, mais cela nous suffit. – Ce tableau est si harmonieux, malgré la splendeur des tons, qu’il en est gris – gris comme la nature – gris comme l’atmosphère de l’été, quand le soleil étend comme un crépuscule de poussière tremblante sur chaque objet. – Aussi ne l’aperçoit-on pas du premier coup ; - ses voisins l’assomment. – La composition est excellente ; - elle a quelque chose d’inattendu parce qu’elle est vraie et naturelle. "

 

Baudelaire, Salon de 1845.

 delacroix etudes pour le sultan du maroc

Etude

 

delacroix etudes pour le sultan du maroc 2

Etude

 

delacroix etudes pour le sultan du maroc 3

Etude

Illustrations: http://www.louvre.fr

 



Le voyage que Delacroix a effectué en Afrique du Nord de fin janvier à juillet 1832 est primordial pour sa technique et son esthétique. Il en rapporte sept carnets constituant le journal de son voyage, dont il ne reste plus que quatre exemplaires (trois sont conservés au musée du Louvre et un, au musée Condé de Chantilly) et quelques 800 feuilles. Ils permettent de suivre pas à pas le périple africain du peintre. Il a peint en tout plus de quatre-vingts peintures sur des thèmes orientaux, […]


Delacroix - Entrée des croisés à Constantinople - Huysmans


" Pour la première fois, une entrée de vainqueurs dans une ville qu'on met à sac, n'est pas ordonnée dans une tempête de hourras, dans les triomphes des fanfares, dans des salves d'apothéose. Ici les Croisés arrivent, exténués, presques mourants; les chevaliers s'affaissent sur leurs selles et leurs yeux rentrés, comme vernis par la fièvre, voient à peine les vaincus que leurs chevaux piétinent. Un écrasement de fatigues immenses ravine leurs faces et creuse leurs bouches qui divaguent, […]


Jacques Majorelle - Maroc

Fils de l’ébéniste Louis Majorelle, Jacques baigne, dès son enfance, dans le courant art nouveau de l'École de Nancy. Il accompagne fréquemment son père dans ses ateliers. Il s'inscrit en 1901 à l'École des beaux-arts de Nancy en section Architecture et Décoration. Dès 1903, Jacques Majorelle s’éloigne peu à peu de Nancy et de son père Il préfère devenir peintre et part à Paris. Il complète sa passion par des voyages en Espagne, en Italie et en 1910, il découvre l’Égypte, le monde de […]

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

rafael

architecte passionné d'art et de voyages
Voir le profil de rafael sur le portail Overblog

Commenter cet article