Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Maurice Bouviolle - Algérie

Maurice Bouviolle Marché a Ghardaia

 

Élève de l'École nationale supérieure des beaux-arts de Paris en 1910, dans les ateliers de Gabriel Ferrier et Rousseau, il rencontre en 1912 à l'âge de 19 ans Maxime Maufra un ami de Gauguin, qui l'encourage à se rendre en Algérie ; il effectue ensuite son service militaire en Algérie au 1er régiment de tirailleurs algériens de Blida. Ses peintures orientalistes sont nombreuses. Arrivé en 1917 à Blida, son talent singulier est remarqué dès 1921 au salon des artistes algériens et orientalistes à Alger, Prix Abd-el-Tif, 1921 (avec Jean Bouchaud). Remarqué et conseillé par Georges-Antoine Rochegrosse et Maxime Noiré, il expose au Salon des artistes français Marché à Ghardaia (1922) qui assura définitivement son succès ; il reçoit également en 1922, la médaille d'argent au Salon des artistes français. Il reçoit le grand prix artistique de l'Algérie en 1931 année de l'exposition coloniale pour laquelle il réalisa des dioramas, et la médaille de vermeil lui est remise en 1942 par l'Union des artistes de l'Afrique du Nord.


Parmi ses principaux thèmes, on trouve la région du M'zab, avec une curiosité particulière pour les gens (place et scènes de marché de Ghardaïa, musiciens, danseuses Ouled Naïls). Tel Marius de Buzon dénommé le chantre de la Kabylie, Maurice Bouviolle était appelé « le chantre du M'Zab ». Il quitte Alger à la fin de la guerre, mais est frappé d'hémiplégie en 1961, continuant malgré tout à offrir des toiles de Marseille où il s'était installé. Il reste, en poète « le conservateur des valeurs immuables d'un monde changeant… en conformité avec l'art de son temps des années 1910 » (Élisabeth Cazenave).

 

 

maurice Bouviolle La présentation du poulain

 

Maurice Bouviolle algerie

 

Source: Wikipedia



Etienne Dinet (1861-1930), se pris de passion pour l’Algérie au point d'y terminer sa vie (dans l'oasis de Bou Saada et se convertit à l’islam, devenant Nasreddine Dinet. La découverte fortuite du Sud algérien en 1884 modifie entièrement l’art et la vie d’Étienne Dinet et marque le début d’un attachement qui se traduira bientôt par une intégration totale à la société musulmane d’Algérie, puisqu’en 1913 il se convertit à l’islam. Etienne Dinet eut un itinéraire artistique et spirituel qui a […]

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

rafael

architecte passionné d'art et de voyages
Voir le profil de rafael sur le portail Overblog

Commenter cet article