Picasso

Publié le 28 Novembre 2010

Indice C, mise à jour: 01/11/2017

Peintre et sculpteur espagnol, né à Malaga en 1881, mort à Mougins (France) en 1973. Génie absolu du XXe siècle il aura marqué durant toute sa vie la production artistique mondiale.
 

Il commence sa carrière artistique à Barcelone, mais monte rapidement à Paris, en 1900, où il s'impose assez rapidement. Ces premiers tableaux, dits des périodes bleue (1904) et rose (1904-1907), marquent deux étapes importantes de son parcours de jeunesse. La période bleu, dramatique, présente de nombreux portraits. La période rose, plus colorée et plus joyeuse, alterne les scènes de genre, des portraits de saltimbanques et de jeunes filles. Cette peinture parfaitement maîtrisé reste naturaliste et sentimentale.

Garçon à la pipe

Garçon à la pipe

Les demoiselles d'Avignon

Les demoiselles d'Avignon

En 1907, Picasso réalise "Les demoiselles d'Avignon" qui ouvre un nouveau champ à sa peinture. Inspiré par les sculptures archaïques espagnoles, l'art primitif africain et l'art roman, il offre une composition d'une rare expressivité où les volumes s'expriment de façon brutale.

La lumière, les couleurs, la composition d'ensemble, la métamorphose des visages font de cette œuvre un élément charnière dans l'art moderne, la porte ouverte à de nouvelles recherches formelles et plastiques.


Il partage son atelier avec Braque et, de 1908 à 1917, il invente avec son ami le cubisme « analytique » puis le cubisme « synthétique ». Les formes sont désassemblées pour être ré-assemblées sur la toile formant des mosaïques structurelles ou la décomposition formelle et le jeu des volumes offrent un spectacle inattendu. Femme à la guitare ( 1912, Museum of Modern Art, New-York), le Violon (1913, coll. Privé)

En 1917, il part à Rome pour réaliser les décors des ballets Russes de Diaghilev. Son séjour va modifier radicalement sa peinture, il revient vers un classicisme monumental entre 1918 et 1920. Puis, les éléments de recherche cubistes réapparaissent dans plusieurs toiles. Sa collaboration avec les surréalistes commence en 1926, il expose à leur côté sans revendiquer l'ensemble de leurs théories. Les trois musiciens (1921, Museum of Modern Art, New-York).

 

Le Violon

Le Violon

En 1928 et 1929, Picasso se réinvente un nouvel univers de femmes convulsives et hyper sexuées dans des scènes de plages à Dinard et Juan-les-Pins.
La femme devient un thème récurrent et obsédant de la peinture du maître. Toujours présente, la relation de l'homme à la femme, du peintre au modèle est une constante de sa peinture. Sa vie sentimentale mouvementée et riche rejaillie sur sa peinture.

Figures sur la plage

Figures sur la plage

Guernica

Guernica


En 1934, il retourne en Espagne et retrouve un univers familier pour lui fait de combats de taureaux, de coq, de violence, de soleil.Sa peinture en devient plus violente, plus en tension jusqu'au paroxysme que constitue Guernica (1937, Centro Reina Sofia, Madrid). L'œuvre monumentale est précédée d'une série d'études et de tableaux qui préfigurent la composition d'ensemble.


Picasso réinvente le tableau historique, offrant une œuvre engagée dans la tourmente même, peinte comme un manifeste contre la guerre et les massacres de civils. La violence de la composition en Noir, blanc et gris, les distorsions des personnages, les hurlements silencieux des victimes, les coûts sourds des assaillants en font une œuvre à nouveau incontournable de l'art moderne mais aussi de l'histoire du XXe siècle : une œuvre prémonitoire sur les massacres à venir de la seconde guerre mondiale.

Pendant la guerre, il séjourne à Paris. Ses œuvres sont sombres et reflètent le dénuement matériel et moral de l'époque. Les trois âges de l'homme (1942, coll. Mabille, Bruxelles)

 A la libération, sa gloire est mondiale. Il adhère au parti communiste. Sa peinture redevient joyeuse et colorée, sa production est impressionnante : lithographies, sculptures, gravures, affiches, céramiques et peintures. Souvent au bord de la Méditerranée, son art excelle. Femme à la voiture d'enfants, La guenon, La joie de Vivre etc....

A partir de 1954, il commence une série d'œuvres en écho aux chefs d'œuvres classiques : Les femmes d'Alger de Delacroix, Les Ménines de Vélasquez, Le déjeuner sur l'herbe de Manet.

Il partage sa vie avec Françoise Gilot puis Jacqueline Roque à partir de 1961. Il commence sa série des Peintres et son modèle (45 toiles en 1963), le sexe, les femmes, la mythologie, la méditerranée deviennent les obsessions du peintre qui poursuit sa production pléthorique jusqu'à sa mort en 1973 à 91 ans.

Il laisse une œuvre foisonnante, présente dans tous les grands musées d'art moderne du monde et dans de nombreuses collections particulières. Il imprègne le paysage de l'art moderne et reste un témoin incontournable de son époque.

Grand nu allongée, 1942

Grand nu allongée, 1942

Pendant la guerre, il séjourne à Paris. Ses œuvres sont sombres et reflètent le dénuement matériel et moral de l'époque. Les trois âges de l'homme (1942, coll. Mabille, Bruxelles)

 A la libération, sa gloire est mondiale. Il adhère au parti communiste. Sa peinture redevient joyeuse et colorée, sa production est impressionnante : lithographies, sculptures, gravures, affiches, céramiques et peintures. Souvent au bord de la Méditerranée, son art excelle. Femme à la voiture d'enfants, La guenon, La joie de Vivre etc....

A partir de 1954, il commence une série d'œuvres en écho aux chefs d'œuvres classiques : Les femmes d'Alger de Delacroix, Les Ménines de Vélasquez, Le déjeuner sur l'herbe de Manet.
 


Il partage sa vie avec Françoise Gilot puis Jacqueline Roque à partir de 1961. Il commence sa série des Peintres et son modèle (45 toiles en 1963), le sexe, les femmes, la mythologie, la méditerranée deviennent les obsessions du peintre qui poursuit sa production pléthorique jusqu'à sa mort en 1973 à 91 ans.



Il laisse une œuvre foisonnante, présente dans tous les grands musées d'art moderne du monde et dans de nombreuses collections particulières. Il imprègne le paysage de l'art moderne et reste un témoin incontournable de son époque.

Matador et femme nu, 1970

Matador et femme nu, 1970

Il partage sa vie avec Françoise Gilot puis Jacqueline Roque à partir de 1961. Il commence sa série des Peintres et son modèle (45 toiles en 1963), le sexe, les femmes, la mythologie, la méditerranée deviennent les obsessions du peintre qui poursuit sa production pléthorique jusqu'à sa mort en 1973 à 91 ans.

Il laisse une œuvre foisonnante, présente dans tous les grands musées d'art moderne du monde et dans de nombreuses collections particulières. Il imprègne le paysage de l'art moderne et reste un témoin incontournable de son époque.

Rédigé par rafael

Publié dans #ART MODERNE

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Louis Berreur 21/04/2010 14:35


Cher Monsieur
Merci pour votre réponse
Une specialiste des references de photos d'art et de musees et des droits d'auteurs de la publication de photos sur internet membre de l'organisation de Wikipédia est Jastrow (Marie-Lan
N'guyen)tres compétente, active, pertinente et abordable
Voir son blog bien renseigné sur ces sujets
Merci pour votre persévérance de qualité qui enrichit chaque journée
Bien cordialement


Louis Berreur 20/04/2010 16:12


Merci pour votre blog tout a fait séduisant a ameliorer avec titres, origine et surtout dates systématiques des oeuvres sans lesquelles il est difficile d'estimer et d'apprécier leur valeur en les
replacant dans leur contexte historique
Bien cordialement et encore bravo


rafael 21/04/2010 13:28



merci pour votre commentaire et vos conseils, en effet je vais mieux renseigner les photos vous avez raison. Si vous avez d'autres conseils n'hésitez pas,


à bientôt