Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Georges Braque
ジョルジュ・ブラック - 조르주 브라크 - 喬治·布拉克

Georges Braque est l’un des précurseurs du mouvement moderne. Né à Argenteuil en 1882, il fait partie dès 1905 du groupe des fauves à Paris. Mais rapidement se manifeste chez Braque une volonté de structurer ses compositions qui se manifeste dans ses paysages d’inspiration cézannienes. C’est naturellement qu’il arrive à la découverte du cubisme avec son ami Picasso. Sa palette à cette époque devient extrêmement sobre : ocre, gris, noirs, verts sourds, roses fanés, etc… dont il use avec délicatesse et justesse donnant à ses toiles une qualité presque tactile. Il crée en parallèle des compositions à base de papier collé ouvrant la voie à une nouvelle forme d’expression.

À partir de 1917 il s’éloigne du cubisme. Après la série "néoclassique" des Canéphones, il poursuit son œuvre attachant une grande importance à l’équilibre de ses compositions ; homme d’études et de réflexion il atteint à un équilibre du goût et de la sensibilité typiquement cartésien, plus contemplatif que spéculatif. C’est l’époque des Guéridons, des décors et costumes pour les ballets de Diaghilev, de son installation à Varengeville où apparaît le thème des barques sur la plage, puis des grandes compositions où la rigueur janséniste le cède à l’esprit décoratif. Dans les années 50 de nombreuses rétrospectives et expositions lui sont consacrées. Il réalise en 1953 les grands oiseaux noirs sur fond bleu du plafond de la salle Henri II du Louvre. Ses dernières œuvres sont marquées par un retour au paysage et à l’objet dans l’espace. Il meurt à Paris en 1963.

Source: RR DA

Georges Braque
Georges Braque
Georges Braque
Tag(s) : #ART MODERNE

Partager cet article

Repost 0