Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LANKAART

LANKAART

.


Le Livre de Kalîla et Dimna

Publié par rafael sur 13 Mai 2013, 22:33pm

Catégories : #ISLAM RENAISSANCE

le livre de Kalila et dinna conteurs

 

 

Le Pañchatantra (du sanskrit Paṃchataṃtra signifiant « Le Livre d’instruction en cinq parties ») est un ancien recueil de contes et de fables (probablement le plus ancien qui nous soit parvenu). Ce livre écrit sous forme d’apologues racontant l’histoire des chacals Karataka  et Damanaka. Sa compilation est traditionnellement attribuée à un brahmane nommé Vishnusharman, qui l’aurait produite au Ve siècle ou au VIe siècle, à la demande d’un râja, comme un guide de gouvernement à destination des princes.

 

Les deux chacals, Kalîla et Dimna (dérivé du sanskrit Karataka et Damanaka), héros du premier conte du premier livre, sont à l’origine du titre de la version arabo-persane, Kalîla wa Dimna. Comme le retrace André Miquel, spécialiste et traducteur de l'œuvre, c'est un roi iranien du VIe siècle qui envoie son médecin chercher le livre en Inde. Cette demande traduit le succès déjà important du recueil dans le monde antique. La version Pelhvi est bien sûr composée des fables du recueil indien traduite mais également d'une préface et de quelques fables qui n'apparaissaient pas dans l'œuvre originale. C'est cette version qu'Ibn al-Muqaffa, iranien noble converti tardivement à l’Islam, va utiliser pour sa version arabe. Là encore l'œuvre n'est pas une simple traduction. Ainsi l'auteur y ajoute une nouvelle préface mais également un chapitre entier ainsi qu'une fable. C'est l'importance de ces modifications qui va amener André Miquel dans sa traduction contemporaine à présenter Ibn al-Muqaffa comme l'auteur à part entière. Cette version arabe va être le chaînon majeur du passage de l'œuvre dans le monde occidental. Elle connaît très vite un immense succès dans un monde arabe en expansion et féru de culture antique. Ainsi de nombreux manuscrits vont être produits et diffusés ; il en reste de nombreux exemples aujourd'hui, étudiés par exemple par Leila Benninouche mais ni le manuscrit original, ni les premières versions n'ont été conservés.

 

 

le livre de Kalila et dinna le livre de Kalila et dinna chiens 1
le livre de Kalila et dinna chiens 2 le livre de Kalila et dinna oiseaux

 

Le Kalîla wa Dimna a été joliment enluminé, en particulier par l’école de miniature persane de Hérat en Afghanistan (à laquelle se rattache le grand peintre miniaturiste Behzad) au XVe siècle. La première traduction française est due à l’abbé Dubois et les traductions actuelles sont l'œuvre d'André Miquel.

 

Si dans sa préface du deuxième livre Jean de La Fontaine fait référence aux fables de Bidpay, les ouvrages qu'il a utilisés étaient en fait issus de la version arabe.

 

le livre de Kalila et dinna les lions le livre de Kalila et dinna la vache et le lion
le livre de Kalila et dinna chiens le livre de Kalila et dinna fable

 

le livre de Kalila et dinna le lion

 

Source: Wikipedia

 




Le minaret Kalon à Boukhara est l'un des seuls vestiges de la civilisation brillante qui s'épanouie en Transoxiane avant l'invasion Mongol. Boukhara fut en grande partie détruite en 1220 par les mongols. Des nombreux édifices de l'ancienne ville, peu survécurent à la furie des mongols : le minaret Kalon en fait partie. Construit en 1127 par le khan Karakhanide Alp Arslan, il surplombe aujourd'hui la vieille ville de Boukhara. Il s'éleve sur une base octogonale, et comprend 10 anneaux de […]



La Casa de Pilatos (Maison de Pilate en français) est un palais aristocratique situé dans le centre historique de la ville espagnole de Séville, en Andalousie. Bâtie essentiellement aux XVe et XVIe siècles, elle marie autour de plusieurs patios et jardins les styles mudéjar, gothique et renaissance. Son organisation spatiale, ses qualités architecturales et la richesse de sa décoration en font, avec l'Alcázar, le meilleur exemple de l'architecture civile andalouse de la fin du Moyen Âge et […]

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents