Angkor - Le Bayon les bas-reliefs

Publié le 9 Novembre 2012

Angkor Thom Le Bayon - Photos: Lankaart (c)

Angkor Thom Le Bayon - Photos: Lankaart (c)

Angkor Thom Le Bayon - Bas-reliefs - Photos: Lankaart (c)
Angkor Thom Le Bayon - Bas-reliefs - Photos: Lankaart (c)

Angkor Thom Le Bayon - Bas-reliefs - Photos: Lankaart (c)

Le temple du Bayon à Angkor est un ensemble majeur de l’art Khmer. En sus des édifices et sculptures monumentales qui le caractérisent il renferme un trésor précieux constitué par un ensemble de bas-relief unique. Cet ensemble a été réalisé à deux époques : les bas-reliefs de l’enceinte extérieure ont été sculptés on suppose au début du XIIIe siècle et présentent surtout des sujets historiques et des scènes de la vie quotidienne. les bas-reliefs intérieurs furent réalisées dans la seconde moitié du XIIIe siècle sous Jayavarman VIII et marquent le retour à la tradition hindouiste, ils représentent des sujets de la mythologie hindoue.


La richesse des bas-reliefs, le réalisme de certaines scènes, le relief donné à ces sculptures en font une œuvre précieuse tant du point de vue artistique qu’historique.   Notamment les scènes qui représentent le combat des Khmers et des Chams lors d’une bataille navale, l’armée Khmer en marche avec ses nombreux éléphants, mais aussi des scènes émouvantes d’une vie quotidienne très banale.

Photos: (c) Lankaart

Angkor Thom Le Bayon - Bas-reliefs - Photos: Lankaart (c)
Angkor Thom Le Bayon - Bas-reliefs - Photos: Lankaart (c)
Angkor Thom Le Bayon - Bas-reliefs - Photos: Lankaart (c)
Angkor Thom Le Bayon - Bas-reliefs - Photos: Lankaart (c)
Angkor Thom Le Bayon - Bas-reliefs - Photos: Lankaart (c)
Angkor Thom Le Bayon - Bas-reliefs - Photos: Lankaart (c)
Angkor Thom Le Bayon - Bas-reliefs - Photos: Lankaart (c)

Angkor Thom Le Bayon - Bas-reliefs - Photos: Lankaart (c)

Rédigé par rafael

Publié dans #ART KHMER

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Inna21 20/08/2014 10:14

C'est mon rêve d'y aller , quel dommage qu'il n'y ai pas la possibilité de pouvoir se balader sans guide tel un explorateur , d'autant plus qu'il y a encore tellement à découvrir. Il paraîtrai que
l'endroit s'étendrait sur encore plusieurs milliers d'hectares. Mais personne ne peut s'aventurer sur un terrain miné comme celui si. Quel dommage :-(