Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pouilles - Art roman apulien - Romanico pugliese

"Une période culturelle brillante et intense murit dans les Pouilles dès le milieu du XIe siècle et s’affirma pleinement qu’au XIIIe siècle. En effet, à cette époque, non seulement les espaces urbains furent agrandis, mais de grands lieux de culte furent construits (surtout par les bénédictins) et sont classés, par convention, dans le courant du romanico pugliese (roman des Pouilles), mais révèlent une série de caractéristiques très variées et structurées. Ce style est appelé précisément “romanico normanno-pugliese” (roman normand des Pouilles), puisqu’il tire ses principales caractéristiques de l’architecture normande. La cathédrale de Bari en est le parfait exemple, avec ses structures très massives, plus proche d’une forteresse que d’un édifice religieux, et avec ses doubles campaniles en forme de tour qui, tout comme les sculptures décoratives, rappellent la Bourgogne. Sa construction débuta en 1087, année de la translation du corps de saint Nicolas dans la ville, et période durant laquelle Bari devint le point de départ pour la Terre sainte lors de la première croisade. Les cathédrales de Trani, Bitonto, Bisceglie, Ruvo di Puglia, Giovinazzo affichent le même style, tout comme celles de Tarente, Canosa di Puglia, Lucera, Foggia, Santa Maria Maggiore di Siponto, qui prouvent que le style roman s’étendit même au-delà du territoire de Bari.

Pouilles - Art roman apulien - Romanico pugliese Pouilles - Art roman apulien - Romanico pugliese
Pouilles - Art roman apulien - Romanico pugliese Pouilles - Art roman apulien - Romanico pugliese
Pouilles - Art roman apulien - Romanico pugliese Pouilles - Art roman apulien - Romanico pugliese

À partir du XIe siècle la sculpture romane connut en même temps un développement exceptionnel. Si tous les sculpteurs de l’époque, parmi lesquels Barisano da Trani, imitaient l’ancien (par exemple, les chapiteaux du Duomo de Tarente ou ceux de la crypte d’Otrante, les motifs paléochrétiens du sarcophage, les grandes colonnes de marbre précieux de la cathédrale de Canosa), ils étaient aussi les auteurs d’œuvres originales dont on trouve la trace dans les arts mineurs ou au travers de petits objets précieux pour lesquels encore peu de temps auparavant on utilisait le bois, l’ivoire, l’or et le tissu. Il semble donc qu’à l’origine du roman, dans les Pouilles et ailleurs, on retrouve la même volonté de rendre les œuvres plus accessibles, tout en leur assurant une durée de vie plus longue, ce qui explique la redécouverte de la pierre, qui avait été dégradée durant le haut Moyen Âge et qui allait désormais s’imposer avec la renaissance des villes et avec l’avènement d’une classe marchande. Sans oublier naturellement la nécessité de produire des objets sacerdotaux, dont les pupitres, les trônes épiscopaux et les chaires, pour asseoir le pouvoir de l’Église."

Source et en savoir plus sur http://www.lonelyplanet.fr/destinations/europe/italie/pouilles/culture-et-histoire/culture#PpWHVrsVLAgAdiWV.99

Cathédrale d'Otrante et églises
Cathédrale d'Otrante et églises
Cathédrale d'Otrante et églises
Cathédrale d'Otrante et églises
Cathédrale d'Otrante et églises

Cathédrale d'Otrante et églises

Tag(s) : #ROMAN, #ITALIE

Partager cet article

Repost 0