Articles avec #italie tag

Publié le 23 Décembre 2016

Toscane - Jardins de la Villa Gamberaia - Photos: Lankaart (c)

Toscane - Jardins de la Villa Gamberaia - Photos: Lankaart (c)

Villa Gamberaia garten - garden

Le jardin de la Gamberaia au nord de Florence est l’un des plus beaux jardins de Toscane, il est situé entre la vallée de l’Arno et la colline de Settignano. De son belvédère, la beauté du paysage, les vues sur Florence et la campagne sont caractéristique des villas toscanes.

L’histoire du jardin commence autour de 1610, quand Zanobi di Andrea Lapi fait construire la villa. Le jardin sera agrandi au XVIIIe siècle, quand la propriété passe à la famille Capponi. En 1896, la villa est achetée par la princesse Ghyka, amie des peintres et des écrivains (Henry James, Edith Wharton, Vernon Lee). Elle fait construire un parterre d’eau et remplace le parterre de broderie baroque. Elle réinvente le jardin "Renaissance", transforme les aménagements existants, dans son jardin tout n’est que luxe, calme et beauté.

Photos: Lankaart(c)

Toscane - Jardins de la Villa Gamberaia - Photos: Lankaart (c)
Toscane - Jardins de la Villa Gamberaia - Photos: Lankaart (c)
Toscane - Jardins de la Villa Gamberaia - Photos: Lankaart (c)
Toscane - Jardins de la Villa Gamberaia - Photos: Lankaart (c)
Toscane - Jardins de la Villa Gamberaia - Photos: Lankaart (c)
Toscane - Jardins de la Villa Gamberaia - Photos: Lankaart (c)

Toscane - Jardins de la Villa Gamberaia - Photos: Lankaart (c)

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #PARCS et JARDINS, #ITALIE

Repost0

Publié le 5 Novembre 2016

Pouilles - Art roman apulien - Romanico pugliese  - Photos: Lankaart (c)

Pouilles - Art roman apulien - Romanico pugliese - Photos: Lankaart (c)

"Une période culturelle brillante et intense murit dans les Pouilles dès le milieu du XIe siècle et s’affirma pleinement qu’au XIIIe siècle. En effet, à cette époque, non seulement les espaces urbains furent agrandis, mais de grands lieux de culte furent construits (surtout par les bénédictins) et sont classés, par convention, dans le courant du romanico pugliese (roman des Pouilles), mais révèlent une série de caractéristiques très variées et structurées. Ce style est appelé précisément “romanico normanno-pugliese” (roman normand des Pouilles), puisqu’il tire ses principales caractéristiques de l’architecture normande. La cathédrale de Bari en est le parfait exemple, avec ses structures très massives, plus proche d’une forteresse que d’un édifice religieux, et avec ses doubles campaniles en forme de tour qui, tout comme les sculptures décoratives, rappellent la Bourgogne. Sa construction débuta en 1087, année de la translation du corps de saint Nicolas dans la ville, et période durant laquelle Bari devint le point de départ pour la Terre sainte lors de la première croisade. Les cathédrales de Trani, Bitonto, Bisceglie, Ruvo di Puglia, Giovinazzo affichent le même style, tout comme celles de Tarente, Canosa di Puglia, Lucera, Foggia, Santa Maria Maggiore di Siponto, qui prouvent que le style roman s’étendit même au-delà du territoire de Bari.

Pouilles - Art roman apulien - Romanico pugliese  - Photos: Lankaart (c)Pouilles - Art roman apulien - Romanico pugliese  - Photos: Lankaart (c)
Pouilles - Art roman apulien - Romanico pugliese  - Photos: Lankaart (c)Pouilles - Art roman apulien - Romanico pugliese  - Photos: Lankaart (c)
Pouilles - Art roman apulien - Romanico pugliese  - Photos: Lankaart (c)Pouilles - Art roman apulien - Romanico pugliese  - Photos: Lankaart (c)

Pouilles - Art roman apulien - Romanico pugliese - Photos: Lankaart (c)

À partir du XIe siècle la sculpture romane connut en même temps un développement exceptionnel. Si tous les sculpteurs de l’époque, parmi lesquels Barisano da Trani, imitaient l’ancien (par exemple, les chapiteaux du Duomo de Tarente ou ceux de la crypte d’Otrante, les motifs paléochrétiens du sarcophage, les grandes colonnes de marbre précieux de la cathédrale de Canosa), ils étaient aussi les auteurs d’œuvres originales dont on trouve la trace dans les arts mineurs ou au travers de petits objets précieux pour lesquels encore peu de temps auparavant on utilisait le bois, l’ivoire, l’or et le tissu. Il semble donc qu’à l’origine du roman, dans les Pouilles et ailleurs, on retrouve la même volonté de rendre les œuvres plus accessibles, tout en leur assurant une durée de vie plus longue, ce qui explique la redécouverte de la pierre, qui avait été dégradée durant le haut Moyen Âge et qui allait désormais s’imposer avec la renaissance des villes et avec l’avènement d’une classe marchande. Sans oublier naturellement la nécessité de produire des objets sacerdotaux, dont les pupitres, les trônes épiscopaux et les chaires, pour asseoir le pouvoir de l’Église."

Source et en savoir plus sur http://www.lonelyplanet.fr/destinations/europe/italie/pouilles/culture-et-histoire/culture#PpWHVrsVLAgAdiWV.99

Cathédrale d'Otrante et églises - Art roman apulien - Romanico pugliese  - Photos: Lankaart (c)
Cathédrale d'Otrante et églises - Art roman apulien - Romanico pugliese  - Photos: Lankaart (c)
Cathédrale d'Otrante et églises - Art roman apulien - Romanico pugliese  - Photos: Lankaart (c)
Cathédrale d'Otrante et églises - Art roman apulien - Romanico pugliese  - Photos: Lankaart (c)
Cathédrale d'Otrante et églises - Art roman apulien - Romanico pugliese  - Photos: Lankaart (c)

Cathédrale d'Otrante et églises - Art roman apulien - Romanico pugliese - Photos: Lankaart (c)

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #ROMAN, #ITALIE

Repost0

Publié le 18 Septembre 2016

Toscane - Villa Medicea La Petraia - Photos: Lankaart (c)

Toscane - Villa Medicea La Petraia - Photos: Lankaart (c)

Villa La Petraia -

" La fortune économique, financière et politique des Médicis est à l’origine de mécénats multiples et décisifs dans l’histoire culturelle et artistique de l’Europe moderne. Parmi les types architecturaux et esthétiques qui en résultèrent, les villas médicéennes en harmonie profonde avec leurs jardins et leur environnement rural sont parmi les plus originaux de la Renaissance italienne. Le bien proposé pour inscription est une sélection de douze villas complètes, avec leurs jardins, et de deux jardins d’agrément supplémentaires disséminés dans la campagne toscane et aux abords de Florence. La villa médicéenne et ses jardins incarnent un idéal d’habitation princière à la campagne permettant de vivre en harmonie avec la nature, et dédié tant aux loisirs qu’aux arts et à la connaissance." UNESCO

"En 1364, le palagio della Petraia appartenait à la famille Brunelleschi. En 1422, Palla Strozzi l'a acquis en lui ajoutant les terres adjacentes. Au XVIe siècle, la villa devint la propriété des Salutati, qui la vendent ensuite à Cosme Ier de Médicis qui, en 1544, la donne à son fils, le cardinal Ferdinand en 1568.

Les travaux d'embellissement de 1566 furent étendus par Ferdinand, devenu Grand-duc en 1587, qui le transforma en une résidence digne d'un Prince. En 1589, la villa est assignée à son épouse Christine de Lorraine pour ses noces. La villa passe sous l'apanage de Don Antonio de Médicis en 1609." Wikipedia

Toscane - Villa Medicea La Petraia - Photos: Lankaart (c)
Toscane - Villa Medicea La Petraia - Photos: Lankaart (c)
Toscane - Villa Medicea La Petraia - Photos: Lankaart (c)
Toscane - Villa Medicea La Petraia - Photos: Lankaart (c)

Toscane - Villa Medicea La Petraia - Photos: Lankaart (c)

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #PARCS et JARDINS, #ITALIE, #RENAISSANCE ITALIE

Repost0

Publié le 26 Juin 2016

Villas et jardins des Médicis en Toscane - Photos: Lankaart (c)

Villas et jardins des Médicis en Toscane - Photos: Lankaart (c)

Medici villas - Ville medicee - Villas mediceas

"Ces douze villas et deux jardins, disséminés dans le paysage toscan, témoignent de l’influence exercée par les Médicis sur la culture européenne moderne par le biais de leurs mécénats. Réalisés en harmonie avec la nature entre le 15e et le 17e siècle, villas et jardins représentent un système original de constructions dédiées aux loisirs, aux arts et à la connaissance. Les villas innovent par leur forme et leur fonction, créant un nouveau genre d’habitation princière à la campagne, totalement différent des fermes possédées à l’époque par tous les riches Florentins mais aussi des châteaux, emblèmes des puissances seigneuriales. Premier exemple de la connexion entre l'architecture, les jardins et l’environnement, les villas représentent une référence constante pour tous les ensembles italiens et européens analogues de résidences princières. Leurs jardins et leur intégration dans l’environnement naturel ont contribué à l’émergence d’une sensibilité esthétique au paysage caractéristique de l’Humanisme et de la Renaissance."

UNESCO

Villa Medicea di Castello et Villa La Petraia - Villas et jardins des Médicis en Toscane - Photos: Lankaart (c)
Villa Medicea di Castello et Villa La Petraia - Villas et jardins des Médicis en Toscane - Photos: Lankaart (c)
Villa Medicea di Castello et Villa La Petraia - Villas et jardins des Médicis en Toscane - Photos: Lankaart (c)
Villa Medicea di Castello et Villa La Petraia - Villas et jardins des Médicis en Toscane - Photos: Lankaart (c)

Villa Medicea di Castello et Villa La Petraia - Villas et jardins des Médicis en Toscane - Photos: Lankaart (c)

"La fortune économique, financière et politique des Médicis est à l’origine de mécénats multiples et décisifs dans l’histoire culturelle et artistique de l’Europe moderne. Parmi les types architecturaux et esthétiques qui en résultèrent, les villas médicéennes en harmonie profonde avec leurs jardins et leur environnement rural sont parmi les plus originaux de la Renaissance italienne. Le bien proposé pour inscription est une sélection de douze villas complètes, avec leurs jardins, et de deux jardins d’agrément supplémentaires disséminés dans la campagne toscane et aux abords de Florence. La villa médicéenne et ses jardins incarnent un idéal d’habitation princière à la campagne permettant de vivre en harmonie avec la nature, et dédié tant aux loisirs qu’aux arts et à la connaissance."

Villas et jardins des Médicis en Toscane - Photos: Lankaart (c)
Villas et jardins des Médicis en Toscane - Photos: Lankaart (c)
Villas et jardins des Médicis en Toscane - Photos: Lankaart (c)
Villas et jardins des Médicis en Toscane - Photos: Lankaart (c)

Villas et jardins des Médicis en Toscane - Photos: Lankaart (c)

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #PARCS et JARDINS, #ITALIE

Repost0

Publié le 8 Juin 2016

Italie - Pouilles - Parco Naturale Regionale di Porto Selvaggio e Palude del Capitano

Parc Naturel de Porto Selvaggio

Le Parc naturel régional de Porto Selvaggio, dans les Pouilles, se situe au Nord de Gallipoli, le long de côte. Il offre sur plus de 1000 hectares un concentré de paysages méditerranéens où l’on retrouve le maquis, des forêts de pins et de très belles criques. Les falaises qui bordent la côte abritent de nombreuses grottes.

Italie - Pouilles - Parco Naturale Regionale di Porto Selvaggio e Palude del Capitano
Italie - Pouilles - Parco Naturale Regionale di Porto Selvaggio e Palude del Capitano
Italie - Pouilles - Parco Naturale Regionale di Porto Selvaggio e Palude del Capitano
Italie - Pouilles - Parco Naturale Regionale di Porto Selvaggio e Palude del Capitano
Italie - Pouilles - Parco Naturale Regionale di Porto Selvaggio e Palude del Capitano
Italie - Pouilles - Parco Naturale Regionale di Porto Selvaggio e Palude del Capitano
Italie - Pouilles - Parco Naturale Regionale di Porto Selvaggio e Palude del Capitano
Italie - Pouilles - Parco Naturale Regionale di Porto Selvaggio e Palude del Capitano

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #PARCS et JARDINS, #ITALIE

Repost0

Publié le 5 Juin 2016

Villa Medicis di Castello

Villa Medicea di Castello - Villa di Castello - Villa Medici von Castello

La villa médicéenne est le nom qui désigne un domaine rural venu en possession de la famille Médicis ou construit par elle entre le XVe siècle et le XVIIe siècle, autour de Florence.

Au fil des ans les Médicis « encerclent » la ville avec leurs villas, allant de pair avec le développement de leurs intérêts dans toute la Toscane et on assiste à l'émergence d'une constellation de ces structures architecturales même dans les zones éloignées de la capitale du duché de Toscane.

Le système des villas médicéennes constitue un véritable microcosme autour duquel se déroule tous les rituels de la cour des Médicis. Souvent établies sur les lieux mêmes d'anciens châteaux, des telles villas expriment au maximum le haut niveau d'architecture renaissance et baroque atteint en Toscane et permettent de mesurer l'évolution des styles. Tout ceci diversifie considérablement ces villas des plus des simples maisons rurales toscanes.

La villa di Castello, qui datait du XIVe fut acquise à la famille De Stufa vers 1480, par Lorenzo et Jean le Popolano, appartenant à la branche « populaire » de la famille Médicis , qui l'agrandirent et l'enrichirent d'œuvres d'art. Lorenzo, fut un des plus grands commanditaires de Sandro Botticelli : il lui commanda La Naissance de Vénus (1485) pour décorer cette villa, après avoir reçu pour son mariage, de Laurent le Magnifique son cousin et son tuteur, le Printemps et Pallas et le Centaure, de grandes peintures maintenant aux Offices.

Source: Wikipédia

Villa Medicis di Castello
Villa Medicis di Castello
Villa Medicis di Castello
Villa Medicis di Castello
Villa Medicis di CastelloVilla Medicis di Castello
Villa Medicis di CastelloVilla Medicis di Castello

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #PARCS et JARDINS, #ITALIE

Repost0

Publié le 1 Juin 2016

Italie - Pouilles - Valle D'Itria
Apulia Itria Valley - Puglia Valle d'Itria - Apulia Valle de Itria

La Vallée d’Itria fait partie des Pouilles centrales, à cheval entre les provinces de Bari, Brindisi et Tarente. Son territoire coïncide avec la partie méridionale du haut plateau de la Murge. Les principales particularités de la vallée sont les trulli, habitations rurales typiques, exclusivement en pierre et au couvrement en forme de cône.

La flore est composée de bois et de garrigue, en alternance avec les nombreux vignobles donnant un vin blanc de qualité excellente ainsi que des oliveraies séculaires produisant l’huile d’olive extra-vierge. Le paysage est caractéristique des Pouilles.

Italie - Pouilles - Valle D'Itria
Italie - Pouilles - Valle D'Itria
Italie - Pouilles - Valle D'Itria
Italie - Pouilles - Valle D'Itria
Italie - Pouilles - Valle D'Itria
Italie - Pouilles - Valle D'Itria
Italie - Pouilles - Valle D'Itria

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #PARCS et JARDINS, #ITALIE

Repost0

Publié le 29 Mai 2016

Italie -  Portovenere, Cinque Terre et les îles (Palmaria, Tino et Tinetto)

Les Cinq terres - チンクエ・テッレ - 五乡地

"Ce territoire côtier ligurien qui s'étend des Cinque Terre à Portovenere est un paysage culturel de grande valeur panoramique et culturelle. La forme et la disposition des petites villes et le modèle du paysage environnant, surmontant les désavantages d'un terrain escarpé et irrégulier, marquent les jalons d'une occupation humaine continue dans cette région au cours du dernier millénaire."

Italie -  Portovenere, Cinque Terre et les îles (Palmaria, Tino et Tinetto)
Italie -  Portovenere, Cinque Terre et les îles (Palmaria, Tino et Tinetto)
Italie -  Portovenere, Cinque Terre et les îles (Palmaria, Tino et Tinetto)
Italie -  Portovenere, Cinque Terre et les îles (Palmaria, Tino et Tinetto)

Les Cinque Terre occupent un paysage accidenté et escarpé, sur lequel ont été construites au fil des siècles des terrasses permettant l'agriculture. Les villages sont bâtis sur la côte méditerranéenne, dans des criques et sur les falaises. Malgré la construction d'une route et d'une voie ferroviaire au XXe siècle, leur accès reste difficile.

Italie -  Portovenere, Cinque Terre et les îles (Palmaria, Tino et Tinetto)
Italie -  Portovenere, Cinque Terre et les îles (Palmaria, Tino et Tinetto)Italie -  Portovenere, Cinque Terre et les îles (Palmaria, Tino et Tinetto)
Italie -  Portovenere, Cinque Terre et les îles (Palmaria, Tino et Tinetto)Italie -  Portovenere, Cinque Terre et les îles (Palmaria, Tino et Tinetto)
Italie -  Portovenere, Cinque Terre et les îles (Palmaria, Tino et Tinetto)Italie -  Portovenere, Cinque Terre et les îles (Palmaria, Tino et Tinetto)

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #PARCS et JARDINS, #ITALIE

Repost0

Publié le 15 Avril 2015

Pompéï - Peinture

Pompeian Styles - Römische Wandmalerei - Pittura romana

On situe sous Sylla et Jules César la formation d'une tradition picturale romaine à laquelle fut attribuée l'appellation de « pompéienne » parce qu'étudiée grâce aux importantes découvertes issues des fouilles archéologiques de Pompéi et des autres cités vésuviennes ensevelies sous l'éruption de 79, bien que le centre de production artistique fût certainement à Rome. Il était courant de voir le moindre pan de mur d'une maison noble recouvert de peintures, d'où une extraordinaire richesse quantitative de décorations picturales. Ces œuvres n'étaient cependant pas le fruit de l'inventivité romaine mais un ultime produit, à bien des égards, de la culture grecque. Avec les sculptures, étaient arrivées en Italie quantité de peintures grecques et de nombreux peintres étaient partis de Grèce, de Syrie, d'Alexandrie pour s'installer à Rome. Alors que Pline l'Ancien se lamentait de la décadence de la peinture (affirmant que la véritable peinture était la peinture sur bois et non la peinture murale), le quatrième style était déjà répandu, avec son exubérante richesse décorative.

Source: Wikipedia

Pompéï - Peinture
Pompéï - Peinture
Pompéï - Peinture
Pompéï - Peinture

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #ROME ANTIQUITE, #ITALIE

Repost0