Hadda - Gandhara

Publié le 11 Mai 2015

Hadda - Gandhara

هده

Un grand nombre de sculptures gréco-bouddhistes (environ 23 000) en argile ou en stuc furent excavées à Hadda en Afghanistan dans les années 1930 et les années 1970. Elles combinent des éléments du bouddhisme et de l’hellénisme, dans un style métis où se retrouvent des éléments bien plus hellénisants que dans l’art « gréco-bouddhique » des environs de Peshawar. Bien que le style lui-même soit typique de l’hellénistique du IIe ou du ier siècle av. J.-C., les sculptures de Hadda sont habituellement datées, IIIe - IVe siècle. Ce décalage peut s’expliquer par la conservation des styles hellénistiques tardifs pendant quelques siècles dans cette région du monde, ou peut indiquer que les dates réelles sont les plus anciennes. L’antiquité de ces sculptures et un certain raffinement technique indiquent que les artistes étaient totalement au courant de tous les aspects de la sculpture grecque, il a été suggéré que des communautés grecques étaient directement impliquées dans ces réalisations, et que "la région pourrait être le berceau de la sculpture bouddhiste naissante dans le style indo-grec" (Boardman).

Rédigé par rafael

Publié dans #INDE BOUDDHISTE et JAIN

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article