Articles avec #xxie: l'art contemporain aujourd'hui tag

Publié le 15 Novembre 2019

Luiz Zerbini
Luiz Zerbini

Luiz Zerbini

Luiz Zerbini est un artiste brésilien né en 1959 à Sao Paulo. Son oeuvre issu directement du mouvement pop croise différents regards sur la nature, la ville, les intérieurs domestiques et la vie colorée du Brésil contemporain. Connu dans différents pays depuis le début des années 90, il expose régulièrement dans différentes galeries et musées. 

 

Luiz Zerbini
Luiz Zerbini

Luiz Zerbini

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #XXIe: l'ART CONTEMPORAIN aujourd'hui

Repost0

Publié le 11 Novembre 2019

Alexandro Júlio de Oliveira Cerveny
Alexandro Júlio de Oliveira Cerveny

Alexandro Júlio de Oliveira Cerveny

Alexandro Júlio de Oliveira Cerveny est un artiste brésilien né en 1963 à Sao Paulo. Peintre, graveur, illustrateur, sculpteur, Alex Ceverny a créé un univers depuis 30 ans qui lui est propre. Depuis sa première exposition en 1983 à Belem il explore le rapport entre l'homme, la nature, la mémoire. Depuis les années 90 il expose régulièrement à travers le monde. 

 

Alexandro Júlio de Oliveira Cerveny
Alexandro Júlio de Oliveira Cerveny
Alexandro Júlio de Oliveira Cerveny

Alexandro Júlio de Oliveira Cerveny

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #XXIe: l'ART CONTEMPORAIN aujourd'hui

Repost0

Publié le 12 Septembre 2019

Yu Kongjian - Château de Chaumont-sur-Loire - Photos: lankaart (c)
Yu Kongjian - Château de Chaumont-sur-Loire - Photos: lankaart (c)
Yu Kongjian - Château de Chaumont-sur-Loire - Photos: lankaart (c)

Yu Kongjian - Château de Chaumont-sur-Loire - Photos: lankaart (c)

Yu Kongjian est l'un des invités prestigieux de l'édition 2013 du Festival international des jardins de Chaumont-sur-Loire. A côté des parcelles investies l'an dernier par Che Bing Chiu et Wang Shu, il présente son petit jardin carré et tout en rondeur, signifiant Terre et Ciel. En offrant une réinterprétation contemporaine des jardins traditionnels chinois, il intègre aussi le concept de la gestion des eaux pluviales à la conception philosophique chinoise du jardin s'intéressant à l'homme et à la nature. Sur un chemin en lacets, l'architecte et paysagiste appelle le passant à la contemplation et au repos. Pas la peine de se précipiter, prenez votre temps pour déambuler.
Yu Kongjian revisite les concepts fondamentaux du jardin chinois traditionnel, comme le feng shui, dont il est un éminen

La Nouvelle République

Yu Kongjian - Château de Chaumont-sur-Loire - Photos: lankaart (c)
Yu Kongjian - Château de Chaumont-sur-Loire - Photos: lankaart (c)

Yu Kongjian - Château de Chaumont-sur-Loire - Photos: lankaart (c)

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #XXIe: l'ART CONTEMPORAIN aujourd'hui

Repost0

Publié le 10 Septembre 2019

Chris Drury - Château de Chaumont-sur-Loire - Photos: Lankaart (c)
Chris Drury - Château de Chaumont-sur-Loire - Photos: Lankaart (c)
Chris Drury - Château de Chaumont-sur-Loire - Photos: Lankaart (c)

Chris Drury - Château de Chaumont-sur-Loire - Photos: Lankaart (c)

Pour Chris Dury le monde est son terrain de jeu. En effet, il l’explore et laisse sur son passage des stèles dont les principaux matériaux lui sont soumis par la nature : os d’animaux, bois, pierre. Il propose des œuvres en prenant en compte l’environnement dans lequel évoluent ces éléments. Il se définit lui-même comme un artiste sans style particulier n’ayant aucune préférence pour les matériaux utilisés dans ces différentes œuvres.
Les rapports extérieur / intérieur, nature / culture guident l’exploration de cet artiste britannique. Mise en forme et présentation de la nature sont les termes définissants avec précision la vision globale de l’artiste.

 

Source: http://www.artwiki.fr/wakka.php?wiki=ChrisDrury

Chris Drury - Château de Chaumont-sur-Loire - Photos: Lankaart (c)
Chris Drury - Château de Chaumont-sur-Loire - Photos: Lankaart (c)
Chris Drury - Château de Chaumont-sur-Loire - Photos: Lankaart (c)

Chris Drury - Château de Chaumont-sur-Loire - Photos: Lankaart (c)

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #XXIe: l'ART CONTEMPORAIN aujourd'hui

Repost0

Publié le 8 Septembre 2019

Fujiko Nakaya - Château de Chaumont-sur-Loire - Photos: Lankaart (c)
Fujiko Nakaya - Château de Chaumont-sur-Loire - Photos: Lankaart (c)
Fujiko Nakaya - Château de Chaumont-sur-Loire - Photos: Lankaart (c)
Fujiko Nakaya - Château de Chaumont-sur-Loire - Photos: Lankaart (c)

Fujiko Nakaya - Château de Chaumont-sur-Loire - Photos: Lankaart (c)

Fujiko Nakaya (née en 1933) est une artiste japonaise dont les sculptures à base de brouillard artificiel créent des événements et des environnements éphémères et surprenants. L'installation mise en oeuvre à Chaumont-sur-Loire illustre parfaitement son travail, qui se concrétise par  la création d'un spectacle permanent qui voit toutes les 15 mn apparaître et disparaître une brume dense et fantomatique.

 

 

 

Fujiko Nakaya - Château de Chaumont-sur-Loire - Photos: Lankaart (c)
Fujiko Nakaya - Château de Chaumont-sur-Loire - Photos: Lankaart (c)
Fujiko Nakaya - Château de Chaumont-sur-Loire - Photos: Lankaart (c)

Fujiko Nakaya - Château de Chaumont-sur-Loire - Photos: Lankaart (c)

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #XXIe: l'ART CONTEMPORAIN aujourd'hui

Repost0

Publié le 3 Septembre 2019

Snoettha - Opéra d'Oslo - Photos: Lankaart (c)
Snoettha - Opéra d'Oslo - Photos: Lankaart (c)
Snoettha - Opéra d'Oslo - Photos: Lankaart (c)
Snoettha - Opéra d'Oslo - Photos: Lankaart (c)

Snoettha - Opéra d'Oslo - Photos: Lankaart (c)

L'Opéra d'Oslo, livré en 2008, est l'une des oeuvres majeures de l'agence d'architecture norvégienne Snoettha. Tout à la fois bâtiment et projet urbain, l'Opéra constitue le point central de la recomposition du port d'Oslo. Face à la mer les pentes douces du toit de l'ouvrage montent vers le ciel de Norvège, les dalles de marbres de carrares forment un manteau blanc qui l'hiver prolonge le manteau glacé du sol de la ville. 

Ouvrage hors normes il allie une parfaite maîtrise de la composition des espaces intérieurs et extérieurs, un équilibre subtile entre les matériaux (marbre, bois, verre) et une composition urbaine d'ensemble à la mesure du site. L'Opéra d'Oslo joue aujourd'hui le rôle emblématique d'icône de la nouvelle ville qu'Oslo construit  sur son port à l'aube du XXIe siècle.

 Lankaart (c)

Snoettha - Opéra d'Oslo - Photos: Lankaart (c)
Snoettha - Opéra d'Oslo - Photos: Lankaart (c)
Snoettha - Opéra d'Oslo - Photos: Lankaart (c)
Snoettha - Opéra d'Oslo - Photos: Lankaart (c)
Snoettha - Opéra d'Oslo - Photos: Lankaart (c)
Snoettha - Opéra d'Oslo - Photos: Lankaart (c)

Snoettha - Opéra d'Oslo - Photos: Lankaart (c)

Snoettha - Opéra d'Oslo - Photos: Lankaart (c)
Snoettha - Opéra d'Oslo - Photos: Lankaart (c)
Snoettha - Opéra d'Oslo - Photos: Lankaart (c)
Snoettha - Opéra d'Oslo - Photos: Lankaart (c)
Snoettha - Opéra d'Oslo - Photos: Lankaart (c)

Snoettha - Opéra d'Oslo - Photos: Lankaart (c)

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #ART CONTEMPORAIN, #XXIe: l'ART CONTEMPORAIN aujourd'hui

Repost0

Publié le 1 Septembre 2019

VINCENT MAUGER
VINCENT MAUGER
VINCENT MAUGER

Ma démarche s’articule autour d’une problématique centrée sur la recherche de matérialisation, de concrétisation de ce que serait un espace mental. J’entends par espace mental aussi bien la construction de pensées qui s’échafaudent face à un espace ou un lieu, que les univers virtuels et constructions mathématiques ou schématiques élaborés pour que chacun puisse se projeter dans un espace inexistant ou éloigné.

Je confronte souvent un espace réel, le lieu d’exposition, avec une représentation d’une perception mentale d’un autre espace. J’aime jouer sur ce paradoxe qui est de chercher à matérialiser ce que serait un espace mental. A partir de matériaux de construction ordinaires, je reconstruis des représentations de paysage, sorte de paysages mentaux, proches de l’imagerie de synthèse ou

Vincent Mauger

VINCENT MAUGER
VINCENT MAUGER

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #XXIe: l'ART CONTEMPORAIN aujourd'hui

Repost0

Publié le 30 Août 2019

El Anatsui - Domaine de Chaumont-sur-Loire - Photos: Lankaart (c)
El Anatsui - Domaine de Chaumont-sur-Loire - Photos: Lankaart (c)
El Anatsui - Domaine de Chaumont-sur-Loire - Photos: Lankaart (c)

El Anatsui - Domaine de Chaumont-sur-Loire - Photos: Lankaart (c)

Mondialement respecté et reconnu, a fortiori depuis qu’il a reçu le Lion d’Or de la Biennale de Venise en 2015 pour l’intégralité de son œuvre, El Anatsui est connu pour ses sculptures en bois et ses assemblages complexes de matériaux recyclés. À la fin des années 1970, il privilégie l’utilisation des tessons de verre et de débris de céramiques. Deux décennies plus tard, il réalise ses premières pièces de “tissus” à partir de “matériaux pauvres”.

El Anatsui puise son inspiration dans les traditions africaines de recyclage et de détournement d’objets manufacturés usagés. Il a su ériger la récupération en pivot du processus créatif. Ses œuvres interrogent les échanges mondiaux du commerce, la destruction, la transformation des matériaux, symboles des événements traversés par le continent af

Chaumont

El Anatsui - Domaine de Chaumont-sur-Loire - Photos: Lankaart (c)
El Anatsui - Domaine de Chaumont-sur-Loire - Photos: Lankaart (c)
El Anatsui - Domaine de Chaumont-sur-Loire - Photos: Lankaart (c)
El Anatsui - Domaine de Chaumont-sur-Loire - Photos: Lankaart (c)

El Anatsui - Domaine de Chaumont-sur-Loire - Photos: Lankaart (c)

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #XXIe: l'ART CONTEMPORAIN aujourd'hui

Repost0

Publié le 1 Mars 2019

Vhils
Vhils

Vhils

Vhils, artiste portugais, est un explorateur urbain qui travaille sur les matériaux bruts que livre la ville contemporaine. Ces oeuvres creusés dans différents matériaux ou à même les murs représentent des visage anonymes, citadins du vaste monde. Plurielle et métropolitain Vhils expose ses travaux en Chine, au Brésil, en Europe ou en Amérique, creusant dans les murs des villes ses fresques originales.

 

Source : RR

 

Vhils
Vhils
Vhils

Vhils

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #XXIe: l'ART CONTEMPORAIN aujourd'hui

Repost0

Publié le 12 Décembre 2017

Coop Himmelbau - Museé des Confluences - Lyon - Photos: Lankaart (c)
Coop Himmelbau - Museé des Confluences - Lyon - Photos: Lankaart (c)
Coop Himmelbau - Museé des Confluences - Lyon - Photos: Lankaart (c)
Coop Himmelbau - Museé des Confluences - Lyon - Photos: Lankaart (c)
Coop Himmelbau - Museé des Confluences - Lyon - Photos: Lankaart (c)

Coop Himmelbau - Museé des Confluences - Lyon - Photos: Lankaart (c)

Le musée des Confluences est un musée d'histoire naturelle, d'anthropologie, des sociétés, et des civilisations, de Lyon. Héritier du Musée d'histoire naturelle Guimet de Lyon, il est hébergé dans un bâtiment de style déconstructiviste de l’agence d'architecture Coop Himmelbau , dans le quartier de La Confluence, sur la pointe sud de la Presqu'île de Lyon, au confluent du Rhône et de la Saône.

 

Le projet pédagogique est celui de  « la confluence des savoirs », en même temps le bâtiment est un signal aux portes de la ville. Il est associé aux franchissements des deux fleuves. Le jardin de « la confluence » permet de relier les promenades établies sur les bords de la Saône à celles du Rhône . 

 

Source: Wikipedia

Coop Himmelbau - Museé des Confluences - Lyon - Photos: Lankaart (c)
Coop Himmelbau - Museé des Confluences - Lyon - Photos: Lankaart (c)
Coop Himmelbau - Museé des Confluences - Lyon - Photos: Lankaart (c)
Coop Himmelbau - Museé des Confluences - Lyon - Photos: Lankaart (c)
Coop Himmelbau - Museé des Confluences - Lyon - Photos: Lankaart (c)
Coop Himmelbau - Museé des Confluences - Lyon - Photos: Lankaart (c)

Coop Himmelbau - Museé des Confluences - Lyon - Photos: Lankaart (c)

La philosophie architecturale du projet est la même que celle définie par Wolf D. Prix de l'agence Coop Himmelb(l)au pour l'Opéra-centre ville de Shanghaï (International Conference Center) de Dalian, Chine (2008-2012). Mais à Lyon l'architecte n'est pas contraint par le fait d'englober d'une pièce un espace (salle de spectacle) qui n'est pas de son ressort dans le projet, comme ce fut en Chine16.

Le concepteur utilise d'importants porte-à-faux qui n'en font pas une construction « faisable à l'économie ».

Le projet est composé de trois ensembles appelés « Socle », « Cristal » et « Nuage » :

 - le socle en béton regroupe sur sa proéminence les espaces fermés disjoints d'accueil et de la restauration ainsi  qu'un espace ouvert composé d'un bassin. Le socle contient un auditorium ainsi que les espaces techniques ;

- le cristal, entièrement vitré, est un espace composé de circulations autour du « vortex symbolique » et permet l'accès à une librairie et un centre documentaire. Le vortex fut ajouté après le démarrage du chantier pour des raisons de structure  et fut intégré dans l'architecture comme une pièce non rapportée. 

- le nuage est l'espace des expositions permanentes et temporaires et regroupe des salles à dimensions prédéterminées et articulées sur des passages « ouverts sur l'extérieur » : passage à grand claustra vitré transparent circulable sur le niveau au-dessus du bassin ; passage d'exposition au dernier niveau dont le vitrage supérieur de couverture transparente est bleu (éclairage façon galerie) ; point de vue panoramique fermé sur le fleuve et le sud de la ville. Le nuage comporte, à son sommet, une cafétéria et deux points de vue panoramiques ouverts : à l'ouest en surplomb  sur l'horizon du coteau urbanisé de la Saône et sur la ville; à l'est vue sur l'horizon de la plaine industrialisée.

 

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #XXIe: l'ART CONTEMPORAIN aujourd'hui

Repost0