renaissance europe du nord

Publié le 22 Juillet 2012

Pieter Brueghel Sermon de saint jean baptiste

Szépmüvészti Museum - Budapest 1566

 

Les prédicateurs protestants parcouraient les Pays Bas pour prêcher dans la nature. Bruegel représente St Jean Baptiste désignant le Christ en robe claire, de sa main gauche . Le peintre s'est peint de profil et barbu en haut et à droite du bord extrème du tableau

 

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #RENAISSANCE EUROPE DU NORD

Repost0

Publié le 3 Juin 2012

 

Rogier van der Weyden ortrait de philippe le roi

 

Au milieu du XVe, Van der Weyden réalise un portrait de Philippe le Bon, mais dont on ne conserve aujourd'hui aucun exemplaire attesté de la main du maître. Les différentes répliques d'atelier conservées ont sans doute été réalisées à partir d'un poncif : le maître réalise une esquisse au dessin du visage et du buste, soit les détails les plus importants, et laisse les compagnons ou apprentis de son atelier en peindre différentes versions définitives. Tels devaient être le mode de fonctionnement fréquent de son atelier, qui explique les variations dans la qualité des réalisations qui nous sont parvenues. Van der Weyen réalise par ailleurs de nombreux portraits de cour, dont celui de la duchesse et de son fils, le futur Charles le Téméraire.

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #RENAISSANCE EUROPE DU NORD

Repost0

Publié le 17 Avril 2012

 

Rogier van der Weyden portrait de jeune femme

Portrait d'une dame, XVe siècle, National Gallery of Art, Washington D.C.

 

Van der Weyden a connu un immense succès comme portraitiste. Pendant la période entre 1445 et 1464 environ, il semble avoir eut le monopole de la production de portraits dans le milieu de la Cour.

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #RENAISSANCE EUROPE DU NORD

Repost0

Publié le 16 Avril 2012

Jerome Bosch - Dessins
Jerome Bosch - Dessins

De même que dans ses tableaux, les dessins de Bosch laissent entrevoir un monde suréaliste de montres, de peurs et de délires qui sont le propre de cette période mouvementé de l'histoire de la peinture.

Illustrations: visipix.com

 

 

Jerome Bosch - Dessins

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #RENAISSANCE EUROPE DU NORD

Repost0

Publié le 24 Mars 2012


Jan van Eyck est un peintre flamand du XVe siècle, son art, visible dans le portrait de l'homme aux oeillets, vise à un grand réalisme, caractérisé par une objectivité visuel des personnages, une précision dans les détails et un rendu réaliste des jeux de lumière. Il ouvre la voie à la peinture réaliste du Nord de l'Europe qui contraste avec l'approche plus religieuse et allégorique de la peinture italienne. La peinture de Jan Van Eyck reste empreinte de profondeur, et sait rendre la psychologie des personnages. Panofsky écrivait de sa peinture: "l'Art du spirituel sous la métaphore corporelle".

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #RENAISSANCE EUROPE DU NORD

Repost0

Publié le 24 Mars 2012

Portrait de Georg Gisze, Staatliche Museen, Berlin, 1522

Hans Holbein le Jeune est un grand portraitsite allemand du début du XVIe siècle, il s'attache à rend la vérité derrière l'apparence, son regard profond met en évidence la vrai nature psychologique de l'homme qui lui fait face. Il est également un grand virtuose dans le rendu des moindre détail, plissédes vêtements, reflet dans le vase, billets et instruments divers qui renforce le réalisme de la composition et crédibilise son regard. D'une très grande précision dans ces oeuvres il démontre dans ce portrait sa parfaite maîtrise du sujet.

 

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #RENAISSANCE EUROPE DU NORD

Repost0

Publié le 23 Mars 2012

Marinus Claeszon Van Reymerswaele (1495-1567) est un peintre flamand née à Anvers. Profondément iconoclaste, ses œuvres sont marquées par une recherche constante de l’expressivité et du rendu psychologique de ses personnages. Dans la tradition des peintres du Nord de l’Europe, il ne cherche pas à idéaliser son sujet, mais plutôt à exprimer, ses tourments,  ses pensées,  ses interrogations.

 

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #RENAISSANCE EUROPE DU NORD

Repost0

Publié le 13 Février 2012

Jacob Muffel, 1526, Staatliche Museen Berlin.

Albert Dürer est un peintre et graveur allemand  qui, à la fin du XVe et au début du XVIe siècle ap. JC marqua profondément l'art pictural en europe du nord. Ses gravures notamment servirent de références à de nombreux artistes. Ce portrait d'un notable allemand, Jakob Muffel, fut peint par l'artiste à la fin de sa vie, il démontre tout l'art de Durer, sa maîtrise parfaite de la psychologie du personnage et du rendu très réaliste et sans faux semblants de sa physionomie. Jakob Muffel était un notable de la ville de Nuremberg et un ami de Dürer, le peintre connaissait bien son modèle et a su faire de lui un portrait qui nous montre un homme sérieux, responsable et empreint d'humanité, il mourra l'année même où fut réalisé ce portrait en 1526.

Loin des peintures allégoriques et religieuses qui foisonnent à l'époqiue, Dürer témoigne d'une réalité triviale. Il est le précurseur de toute une école en Europe du Nord qui fera du portrait bourgeois le véhicule d'une nouvelle approche artistique et le reflet d'une société en profonde transformation sous l'imppulsion de la réforme qui replace l'homme au coeur de la relation avec Dieu et le monde.

 

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #RENAISSANCE EUROPE DU NORD

Repost0

Publié le 20 Décembre 2011

lucas Cranach nymphe

 

Taille haute et seins menus, visage en coeur et oeil en amande : ses Grâces dénudées faisaient tourner les têtes. Si, en Italie, les pinceaux de Botticelli et de Bronzino avaient déjà célébré les vertiges de la chair, au nord des Alpes, c'est Lucas Cranach (1472-1553) qui développa le genre érotique. Employé pendant cinquante ans comme peintre officiel à la cour de Saxe, dans la cité de Wittenberg, l'artiste allemand exécuta portraits de souverains et scènes de chasse, figures de martyrs et de saints, tout en se spécialisant dans la représentation de ces troublantes nymphes. Elles devinrent sa marque de fabrique.

Source: l'Express

Illustration : (c)Visipix.com

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #RENAISSANCE EUROPE DU NORD

Repost0

Publié le 18 Décembre 2011

      

 

 

Macbeth est une tragédie de William Shakespeare écrite en 16061 ; elle est publiée dans le premier in-folio en 1623. Le sujet est inspiré d'un personnage des chroniques - Macbeth, roi d'Écosse - mais la tragédie comporte un grand nombre d'éléments surnaturels qui s'écartent de la biographie historique du roi des Pictes qui régna en Écosse de 1040 à 1057.

 

Lady Macbeth est considérée par beaucoup comme un des rôles féminins les plus difficiles du répertoire occidental. Tenaillée par le remords après le meurtre de Duncan, elle sombre dans la folie, est soumise à des crises de somnambulisme et d’hallucination (lavant obsessionnellement ses mains qu’elle imagine pleines de sang), et finit par se suicider.

En 1948, un petit studio indépendant, spécialisé dans le western, accepte de financer  le film, Macbeth, dont Orson Welles dissimule la pauvreté des décors dans un brouillard artificiel. Le résultat est saisissant d'étrangeté et de mystère, restituant très bien l'atmosphère de la pièce de Shakespeare.

 

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #RENAISSANCE EUROPE DU NORD

Repost0