prehistoire

Publié le 23 Mars 2012

Moulages de la frise d'Angles, Musée des Antiquitées Nationales Saint-Germain-en-Laye

Le Magdalénien (17 000-10 000 av; JC) est la dernière phase du paléolithique supérieur. Son aire d'influence recouvre l'europe occidentale et centrale au Nord des Alpes,  de la Pologne au Portugal. L'outillage deviend très perfectionnée, l'utilisation d'osn de bis et de pierre permet aux hommes de l'époque de bénéficier d'outils pour la chasse, mais aussi pour confectionnées, vêtements, ustensile et perfectionner leur art.

C'est durant cette période que l'on voit apparaître les premiers exemples de sculpture en bas-relief. L'exemple d'Angles dans la Vienne est à ce point de vue remarquable. Découvert en 1946 le site est fermé au public, mais on peut admirer plusieurs moulages dont ceux du musée de Saint-Germain-en-Laye.

La frise est longue de 50 mètres et représente des animaux: chevaux, bouquetins et chèvres. Le rendu est très réaliste et démontre une très grande maîtrise de la taille du calcaire. L'oeuvre est saisissante de beauté plastque.

 


  Photos: (c) Lankaart

 

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #PREHISTOIRE

Repost0

Publié le 15 Mars 2012

Musée des Antiquités nationales de Saint-Germain-en-Laye

 

L'émergence de l'art au paléolithique est un moment émouvant de l'histoire, premier instant de l'éveil de l'homme au monde sensible, premiers essais, premières représentations, et tout de suite des formes, des expressions très fortes. Dans cette production très riche, les petites figurines (entre 3 et 4 cm.) qui représentent ces venus sont les premières représentations humaines. Figures émouvantes, où le thème de la maternité prédomine, la femme réceptacle de la vie. Les hanches, le ventre, la poitrine, sont hypertrophiées, la tête et les autres membres étaient là de façon symbolique. L'utilisation finale de ces œuvres n'est toujours pas avéré, objets rituels, magique, symboliques ? Reste ces formes somptueuses, une ode à la femme.
 




Photos:(c) Lankaart

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #PREHISTOIRE

Repost0

Publié le 14 Février 2012

 


Oeuvre émouvante, cette toute petite sculpture (hauteur: 3.6 cm), est un témoignage magnifique de l'art paléolithique (21 000 av. JC) . La "Dame à la capuche" ou "Venus" de Brassempouy est devenu une icône de l'art préhistorique, le symbole d'une civilisation évolué, capable d'offrir des oeuvres de grande qualité plastiques. Réalisée en ivoire de mammouth, elle témoigne d'une grande maîtrise dans le travail de l'ivoire, la réalisation du quadrillage, l'incision des yeux, le poli du visage, la douceur du profil sont le témoignage de cette art. C'est certainement le premier témoignage d'une figuration humaine, celui d'une jeune femme au beau visage et aux cheveux tressés.


 

La Dame à la capuche, Musée National d'Archéologie, Saint-Germain-en-Laye

Photos: (c) Lankaart

 

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #PREHISTOIRE

Repost0

Publié le 16 Novembre 2011

Tassili fresques (22)

 

Tassili fresques (14)

 

Tassili fresques (11)

 

Tassili fresques (20)

 

Tassili fresques (21)

 

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #PREHISTOIRE

Repost0

Publié le 8 Septembre 2011

Lascaux art parietal

 

"Les objets et les œuvres d'art découverts dans la vallée de la Vézère offrent un témoignage extrêmement rare de civilisations disparues depuis longtemps, et dont l'abord ne nous est pas facile. Cet ensemble présente un intérêt universel sur les plans historique, ethnologique, anthropologique et esthétique. Certains ensembles figurés des grottes de la Vézère sont mondialement reconnus comme des chefs-d'œuvre de l'art préhistorique : la Vénus de Laussel (Marquay), la frise de chevaux en haut relief du Cap-Blanc et plus particulièrement les célèbres peintures murales de la grotte de Lascaux.

 

La vallée de la Vézère est particulièrement intéressante d'un point de vue ethnologique, anthropologique et esthétique du fait de ses peintures rupestres, notamment celles de Lascaux dont la découverte, en 1940, a été déterminante pour l'histoire de l'art préhistorique. Les scènes de chasse figurent quelque 100 animaux remarquables par la finesse de leurs détails, la richesse de leur couleur et leur caractère extrêmement réaliste.

 

Le site préhistorique, qui couvre une aire de l'ordre de 30 x 40 km, comporte 147 sites et 25 grottes décorées. Outre des squelettes, la découverte d'une importante série d'objets (plus de 500 000 silex, 148 portoirs OK?de faune, 844 instruments et œuvres d'art de différentes sortes) a permis d'établir un cadre chronologique pour les civilisations préhistoriques du quaternaire en Europe. Aucun autre site préhistorique, dans le monde entier, ne peut lui être comparé en quantité, en qualité et en diversité des témoignages.

 

Lascaux est beaucoup plus intéressante que d'autres grottes de France et d'Espagne, y compris celles des Trois-Frères, de Niaux, d'Altamira, de Font-de-Gaume et des Combarelles, parce que le site est beaucoup plus étendu et les objets bien mieux conservés. Les parois de la grotte de Lascaux sont couvertes d'animaux peints dessinés et gravés sur la pierre à une hauteur importante. Les chercheurs pensent que le niveau du sol s'est creusé progressivement depuis 17 000 ans, si bien que les peintures rupestres étaient alors beaucoup plus accessibles. Lorsque Breuil pénétra dans la grotte, il découvrit la présence d'une très épaisse couche de cristaux de calcite sur laquelle certaines des peintures les mieux conservées étaient peintes. Toutes ces peintures se sont conservées pendant des milliers d'année sans s'abîmer ni disparaître, grâce au renouvellement naturel de l'air dans la grotte.

 

Différentes espèces d'animaux y sont représentées : taureaux, bisons et chevaux. Aux côtés de ces représentations, qui étaient destinées à favoriser la chasse, on note quelques représentations humaines ou semi-humaines. Les figures humaines ne sont pas aussi soigneusement exécutées que celles des animaux."

 

Texte: http://whc.unesco.org/fr/list/85

 

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #PREHISTOIRE

Repost0

Publié le 23 Mai 2011

Tassili fresques (2)

 

On peut voir dans le parc national du Tassili en Algérie de nombreuses peintures rupestres (notamment dans l'Oued Djerat et sur le plateau de Sefar) rappelant que le Sahara était autrefois une contrée verdoyante et fertile. Nombreux sont les dessins représentant des troupeaux de bovins menés par des bergers. Le Tassili N'Ajjer est composé de grès, couches superposées de vase et de sable solidifiés, issus des mers qui couvraient la totalité du plus grand désert du monde. Il y a plusieurs milliers d'années vivaient ici des hommes qui ont laissé la trace de leurs préoccupations quotidiennes ; on trouve en effet des scènes de chasse, de danse et de prière.

 

Cette splendide évocation de l'homme et de la nature est certainement l'une des oeuvres les plus troublantes du Tassili.

 

Tassili fresques (6)

(c) Visipix.com

 

Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Tassili_n%27Ajjer

 

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #PREHISTOIRE

Repost0

Publié le 13 Mai 2011

Tassili fresques (13)

 

Toutes les peintures et gravures du Tassili N'Ajjer sont d'une grande finesse, d'une exceptionnelle qualité d'exécution et très réalistes. Elles recouvrent pour la plupart les parois d'abris situés aux pieds des rochers en grès du plateau mais certaines d'entre elles sont à ciel ouvert et recouvrent des pans entiers du massif. Elles représentent des scènes de la vie quotidienne mêlant figuration d'êtres humains et d'animaux. Certaines devaient probablement faire partie d'un rituel destiné à assurer une chasse prolifique à la tribu.

 

Grâce à ces oeuvres, nous avons pu avoir confirmation que le Sahara loin d'avoir été toujours un désert était, au contraire, un lieu verdoyant parsemé de points d'eau où poussaient arbres et fleurs et où les animaux vivaient en troupeaux. Le bestiaire fort complet représenté nous permet de savoir quels animaux sauvages vivaient à cette époque aux abords du tassili, éléphants, hippopotames, girafes, gazelles, ….

 

Tassili fresques

 

Tassili fresques (15)

 

Tassili fresques (3)

 

Tassili fresques (19)

 

Tassili fresques (9)

(c) Visipix.com

 

Source: http://www.construis-ton-jeu.com/monument/peintures%20rupestres%20du%20tassili%20n'ajjer_presentation-10.html 

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #PREHISTOIRE

Repost0

Publié le 8 Janvier 2011

Mathendous gravures Libye

 

Wadi Mathendous est un site archéologique situé dans le sud-ouest de la Libye, célèbre pour ses gravures : parmi les animaux représentés on trouve des éléphants, des girafes, des aurochs et des crocodiles.  Découvert en 1850 par l'explorateur allemand Henrich Barth ce site constitue l'un des plus vivant témoignage de la civilisation néolithique en Afrique 6 à 8 000 av. JC. On y découvre une faune extraordinaire qui vivait dans un environement beaucoup plus clément que le sahara actuel.

 

Mathendous gravures Libye (3)

 

Mathendous gravures Libye (4)

 

Mathendous gravures Libye (2)

 

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #PREHISTOIRE

Repost0

Publié le 27 Juillet 2010

Paléolithique bijoux prehistoire

 

Dès le Paléolithique supèrieur les hommes fabriquent des bijoux de pierre, d'os, de bois de renne et d'ivoire. Nos ancêtres aimaient déjà porter des bracelets et des pendentifs. Ils utilisaient également des canines atrophiées de renne. Certains de ces bijoux sont finement décorés. Pour porter ces objets en pendentif, une perforation ou une rainure permet de fixer un lien de suspension autour du cou ou de coudre l'objet sur un vêtement.

 

On peut dire que d'une certaine manière, la mode existait déjà. En effet, de nombreux dessins et plaquettes montrent des dents et des coquilles qui sont enfilées aux poignets, aux bras ou aux chevilles.

 

Paléolithique bijoux prehistoire (2)

 

Paléolithique bijoux prehistoire (3)

Photos: (c)Lankaart

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #PREHISTOIRE

Repost0

Publié le 8 Juillet 2010

Paléolithique art animalier perigord (2)

Musée de la préhistoire Les Eyzies.

 

L'art du paléolithique est essentiellement animalier: bison, cheval, bouquetin, cerf, taureau, auroch, mammouth, renne, éléphant, rhinocéros, lion, félin et ours. L'artiste met à profit les caractéristiques physiques du support, cornes, os, ivoires pour créer une forme parfaite, représentation figurative au plus près de la réalité.

 

La production de très grande qualité est abondante, l’art constituait un véhicule à priori omniprésent dans la vie des hommes de cette époque. très présente en Périgord cet art constitue les premières étapes de l'art universel.

 

Paléolithique art animalier perigord (3)

 

Paléolithique art animalier perigord

Photos: (c) Lankaart

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #PREHISTOIRE

Repost0