parcs et jardins

Publié le 25 Juin 2014

La Bambouseraie d'Anduze (2)

 

Unique en Europe par ses dimensions, la bambouseraie de Prafrance se situe dans un domaine d'une superficie de 34 hectares (le parc, seule partie ouverte au public, couvre à lui seul 15 hectares) à 11 km au sud-ouest d’Alès et à 2 km au nord d’Anduze. Elle contient des bambous plantés à partir de 1856 par Eugène Mazel. C'est un parc ouvert au public, qui comprend:

 - une forêt de bambous géants ;

- le bambousarium : propose sur une petite surface une sélection de différentes espèces de bambous présents sur le site ;

- un jardin d’inspiration japonaise ;

- un labyrinthe ;

- un village laotien ;

- le vallon du Dragon : ce jardin japonais créé en 2000 (année du Dragon), s’étend sur 15 000 m2 et repose sur les principes du Feng Shui ;

- des serres construites en 1860 par Eugène Mazel ;

- un jardin floral ;

- un jardin aquatique.

Les bambous prospèrent dans ce site qui bénéficie d'un climat très favorable à leur culture et forment une véritable jungle. Ce parc a servi de cadre pour le tournage de plusieurs films, dont Le Salaire de la peur, d'après le roman de Georges Arnaud, et Paul et Virginie.

 

 

La Bambouseraie d'Anduze

La Bambouseraie d'Anduze (10)

 

La Bambouseraie d'Anduze (11)

La Bambouseraie d'Anduze (4)

La Bambouseraie d'Anduze (12)

 

La Bambouseraie d'Anduze (13)

 

La Bambouseraie d'Anduze (14)

 

La Bambouseraie d'Anduze (18)

 

La Bambouseraie d'Anduze (5)

La Bambouseraie d'Anduze (15)

 

La Bambouseraie d'Anduze (17)

La Bambouseraie d'Anduze (3) La Bambouseraie d'Anduze (19)

 

 

La Bambouseraie d'Anduze (6) La Bambouseraie d'Anduze (8)
La Bambouseraie d'Anduze (9)

La Bambouseraie d'Anduze (7)

 

La Bambouseraie d'Anduze (16)

 

Photos: Lankaart (c)

Source: Wikipedia



Le domaine de la Roche Jagu est situé à Ploëzal entre Paimpol et Pontrieux , au cœur du Trégor, dans le département des Côtes d’Armor. Sa situation au sommet de la rive gauche du Trieux qui est très abrupte, permet d’avoir un point de vue exceptionnel sur les alentours et notamment sur le […]


L’Estufa Fria (Serre froide) de Lisbonne est un ensemble étonnant, la serre est constituée d’un immense toit formé d’un treillage en bois non étanche à l’eau et à l’air. En hiver ce treillage permet de maintenir une ambiance fraiche et tempérée, en été l’ombre et la présence de l’eau au sol […]

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #PARCS et JARDINS

Repost0

Publié le 19 Juin 2014

Normandie chateau et jardins de canon (116)

 

La seigneurie de Canon, propriété d’Eudes de Canon au Moyen Âge, passe ensuite par le jeu d’alliances et de successions, notamment aux familles Franqueville, Sarcilly, Le Sueur puis à Thomas De Berenger en 1689. Son fils, Robert de Berenger fuit le régime et part se réfugier en Angleterre en 1727, vendant Canon à vil prix à un sieur de La Roque, fortuné receveur des tailles de Valognes, qui construit alors une nouvelle demeure, creuse la pièce d’eau et commence à planter les avenues. Jean-Baptiste De Beaumont épouse en 1760 Anne Louise Du Mesnil, seule héritière de la famille de Berenger, et s’intéresse alors en qualité d’avocat aux conditions critiquables de la vente de Canon menée en 1727. Après 10 ans de procédure, à laquelle s’intéresse de près son grand ami Voltaire, il gagne son procès et engage alors immédiatement d’immenses travaux qui le ruineront.

 

Normandie chateau et jardins de canon (101)

 

 

Le domaine créé et entretenu par la famille de Beaumont parviendra presque intact à leurs descendants actuels malgré les révolutions, guerres et autres événements. Très apprécié dans la région, Jean-Baptiste de Beaumont évitera au domaine de Canon les désordres de la Révolution. Léonce, son petit-fils, fût célèbre et respecté en tant que premier créateur de le carte géologique de France et donna même son nom à une montagne en Nouvelle-Zélande.

 

Normandie chateau et jardins de canon (102)

 

Normandie chateau et jardins de canon (38)

Normandie chateau et jardins de canon (35)

 

Normandie chateau et jardins de canon (37)

Normandie chateau et jardins de canon (21)

Normandie chateau et jardins de canon (3)

 

Normandie chateau et jardins de canon (69)

Le parc à l'anglaise.


Normandie chateau et jardins de canon (105)

Normandie chateau et jardins de canon (16)

 

Normandie chateau et jardins de canon (129)

Normandie chateau et jardins de canon (26) Normandie chateau et jardins de canon (14)

Les Jardins

 

Photos: Lankaart (c)

Source: Wikipedia



Chambord L'un des plus beaux voyages à faire en France consiste à parcourir la vallée de la Loire à la découverte des nombreux châteaux et villes qui constituent un ensemble unique au monde. Le Val de Loire, tel qu'il a été inscrit en 2000 sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, désigne […]

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #PARCS et JARDINS

Repost0

Publié le 11 Juin 2014

Capri Villa San Mchele d'Axel Munthe (3)

 

Située à Anacapri, dans l'île de Capri, la Villa San Michele est une villa que fit construire, dans la dernière décennie du XIXe siècle, l'écrivain philanthrope suédois Axel Munthe, qui fut aussi à la fois un médecin mondain à la mode et un médecin des pauvres. Ses jardins offrent des vues panoramiques sur la ville de Capri, sur son port de plaisance, sur la péninsule sorrentine, et sur le Vésuve. La villa et son parc sont situés contre un rebord, au sommet des escaliers phéniciens, à 327 mètres d'altitude.

 

Les jardins de San Michele sont ornés de nombreux vestiges et œuvres d'art remontant à l'Égypte ancienne et à d'autres périodes de l'Antiquité. Avec cette construction, le Dr Munthe réalisait un rêve qui avait été le sien pendant des années, depuis qu'il avait vu les ruines d'une petite chapelle sur son futur terrain. La Villa San Michele fut construite sans faire appel à des architectes professionnels, en suivant ce principe « autant d'air et autant de soleil que possible ». Munthe y rassembla des œuvres d'art antiques et mit en place une zone de protection des oiseaux, après avoir vu jusqu'où allait sur l'île la chasse aux oiseaux chanteurs. D'autres animaux, dont un singe, étaient les hôtes de cet original ami des bêtes sur son domaine.

 

Capri Villa San Mchele d'Axel Munthe (7)

 

Capri Villa San Mchele d'Axel Munthe (6)

 

Capri Villa San Mchele d'Axel Munthe (2) Capri Villa San Mchele d'Axel Munthe (4) Capri Villa San Mchele d'Axel Munthe (8)

 

Capri Villa San Mchele d'Axel Munthe b (3) Capri Villa San Mchele d'Axel Munthe b (5)
Capri Villa San Mchele d'Axel Munthe (9) Capri Villa San Mchele d'Axel Munthe b (2)
Capri Villa San Mchele d'Axel Munthe b (7) Capri Villa San Mchele d'Axel Munthe b

 

Capri Villa San Mchele d'Axel Munthe (5)

 

Photos: Lankaart (c)

Source: Wikipedia



Temple d'Agrigente Les voyageurs furent de tout temps émerveillés par la beauté harmonieuse de tous les éléments du paysage qui composent la Sicile: les temples, les villes, la mer, les couleurs du ciel, la grande variété de plantes et la saveur des produits. Ecrivains et artistes ont […]

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #PARCS et JARDINS

Repost0

Publié le 7 Juin 2014

Portugal Sintra la Quinta da Regaleria (10)

 

Au coeur des douces collines de Sintra, ville de vilégiature de la famille royale portugaise, de la noblesse puis de la grande bourgeoisie, la Quinta da Regaleria constitue un ensemble unique de jardins, de palais néo-gothique et de folies exubérantes. Déssiné par un architecte, égalementun décorateur d'opéra, l'italien Luigi Manini, l'ensemble s'aparante à un jardin de fantasme qui reprend tous les canons du romantisme anglais.

 

La villa proprement dite est de style néo-gothique, aussi bien à l'extérieur qu'à l'intérieur. La chappelle attenante est du même style. Luigi Manini dessinera le moindre détail des bâtimets, corniches, festons, gargouilles tout est prétexte à l'exubérance. Les vues, depuis la villa sur le paysage environant, sont magnifiques.

 

Le jardin est accroché au relief de la montagne, on y trouve des tourelles, des grottes, des lacs souterrains, des tunnels et des escaliers vertigineux creusés dans la colline. L'ensemble est digne d'un conte de fées. Cadre somptueux et mistérieux de fêtes et de réceptions, les jardins sont certainement l'une des très grande réussite de l'architecte.

 

Portugal Sintra la Quinta da Regaleria (12)

Portugal Sintra la Quinta da Regaleria

 

Portugal Sintra la Quinta da Regaleria (6)

Portugal Sintra la Quinta da Regaleria (4) Portugal Sintra la Quinta da Regaleria (5)

 

Portugal Sintra la Quinta da Regaleria (11) Portugal Sintra la Quinta da Regaleria (13) Portugal Sintra la Quinta da Regaleria (2)

 

Portugal Sintra la Quinta da Regaleria (8)

Portugal Sintra la Quinta da Regaleria (3)

 

Portugal Sintra la Quinta da Regaleria (7)

 

Portugal Sintra la Quinta da Regaleria (14)

 

Photos: lankaart (c)



Temple d'Agrigente Les voyageurs furent de tout temps émerveillés par la beauté harmonieuse de tous les éléments du paysage qui composent la Sicile: les temples, les villes, la mer, les couleurs du ciel, la grande variété de plantes et la saveur des produits. Ecrivains et artistes ont […]

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #PARCS et JARDINS

Repost0

Publié le 6 Juin 2014

Barcelone monastere de Pedralbes (13)

 

Le Monastère de Pedralbès, sur les hauteurs de Barcelone, est l'un des plus prestigieux ensemble conventuels d'Espagne. Ce complexe de style gothique fut fondé en 1326 par la reine Elisenda de Montcada, éposue de Jacques II. L'orde des Clarisse a su préservé l'ensemble monumental à travers les âges. Le cloître, intact, est d'une grande élégance avec ses trois galeries superposées. Le jardin a gardé son caractère médiéval, il est divisé en quatre partie, selon une composition très classique. Au centre de la composition a été aménagé un grand bassin entouré de cyprès. Les plantations sont décoratives, mais non sans quelques aspects utilitaires puisqu'on y trouve un "jardin d'herbes" servant tout à la fois pour l'infirmerie et pour la cuisine. Le long des allées des orangers et un immense néflier ont été planté pour leurs fruits. 

 

L'irrigation se fait à partir du bassin central, comme le faisait les arabes. Ce jardin garde sa valeur d'usage et de symbole: lieu de rencontre et de méditation pour les religieuses. Bernard de Clairvaux exliquait que le jardin est à l'image du projet divin, il symbolise la création, avec les semailles, le développement de l'homme, avec la germination, le salut, avec la récolte. Le jardin raconte ainsi une histoire, celle de la vie autour de l'eau de la fontaine, source de vie et sous le carré du ciel, royaume de Dieu.

 

Barcelone monastere de Pedralbes (2)

 

Barcelone monastere de Pedralbes (11)

Barcelone monastere de Pedralbes (15)

 

Barcelone monastere de Pedralbes (4)

Barcelone monastere de Pedralbes (10) Barcelone monastere de Pedralbes (9)
Barcelone monastere de Pedralbes (12) Barcelone monastere de Pedralbes

 

Barcelone monastere de Pedralbes (6)

 

Barcelone monastere de Pedralbes (5)

 

Barcelone monastere de Pedralbes (14) Barcelone monastere de Pedralbes (3)
Barcelone monastere de Pedralbes (7) Barcelone monastere de Pedralbes (8)

 

Source : RR 2J

Photos: Lankaart (c)

 



Le château de Chantilly se situe dans un site remarquable de la vallée de la Nonette, affluent de l'Oise. À l'exception du « Petit Château », construit au XVIe siècle par Jean Bullant, le château actuel est une reconstruction du XIXe siècle sur des plans de l'architecte Honoré Daumet pour […]


Le domaine de la Roche Jagu est situé à Ploëzal entre Paimpol et Pontrieux , au cœur du Trégor, dans le département des Côtes d’Armor. Sa situation au sommet de la rive gauche du Trieux qui est très abrupte, permet d’avoir un point de vue exceptionnel sur les alentours et notamment sur le […]

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #PARCS et JARDINS

Repost0

Publié le 4 Juin 2014

Seville Jardins de l'Alcazar (6)

 

Les palais qui constituent l'Alcazar de Séville forment un impressionnant ensemble. Seule une partie des jardins au sud de l'ensemble monumental a été conservé dans sa forme originelle. Le long des bâtiments s'étend le jardin Renaissance dont la stricte géométrie, héritage des jardins mauresque, est atténuée par des terrasses, des grottes, des jeux d'eau, des sources et des statues. Par un portail on pénétre dans un vaste parc créé au début du XXe siècle par Alphonse XIII, à son extrémité se dresse un portail gothique. 

 

Seville Jardins de l'Alcazar (10)

 

Seville Jardins de l'Alcazar (12)

 

Le pavillon de Charles Quint fut construit par en 1543 par Juan Hernadez à l'occasion du mariage du souverain avec Isabelle, princesse du Portugal. ce bâtiment allie des éléments décoratifs mudéjars et Renaissance. 


Seville Jardins de l'Alcazar (5)

Seville Jardins de l'Alcazar (2)

 

Seville Jardins de l'Alcazar (13)

Seville Jardins de l'Alcazar Seville Jardins de l'Alcazar (4)

 

Seville Jardins de l'Alcazar (11)

 

Seville Jardins de l'Alcazar (14)

 

Seville Jardins de l'Alcazar (7)

 

Seville Jardins de l'Alcazar (8)

 

Seville Jardins de l'Alcazar (9)

 

Photos: lankaart (c)

Source: RR An



Le Parc fut offert à la ville de Seville en 1893 par l'infante María Luisa, duchesse de Montpensier, et faisait à l'époque partie des jardins du Palais de San Telmo. Il ne fut que peu modifié jusqu'en 1911 : seule fut créée l'avenue de las Acacias qui suivait les chemins existant auparavant. Le […]


C'est dans la baie de Portlligat, au nord de Cadaqués que Salvador Dali et sa femme Gala, s'installent dès 1932. Ils achètent plusieurs petites maisons de pêcheurs qu'ils rénovent pour en faire leur résidence principale en 1948. Le Jardin rassemble des éléments de l'univers de Dali: oeufs, […]

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #PARCS et JARDINS

Repost0

Publié le 30 Mai 2014

Chantilly le parc

 

Le château de Chantilly se situe dans un site remarquable de la vallée de la Nonette, affluent de l'Oise.

 

À l'exception du « Petit Château », construit au XVIe siècle par Jean Bullant, le château actuel est une reconstruction du XIXe siècle sur des plans de l'architecte Honoré Daumet pour l'avant-dernier fils du roi Louis-Philippe Ier, Henri d'Orléans, duc d'Aumale (1822-1897), héritier du domaine, qui y installa ses collections de peintures, de dessins et de livres anciens.

 

 

Chantilly le parc (7)

 

Le parc de Chantilly couvre 155 hectares, dont 25 hectares de plans d'eau, auxquels il faut ajouter les 60 hectares du parc de Sylvie. La forêt de Chantilly, qui s'étend sur 6 310 hectares, fait partie intégrante du domaine.

 

Chantilly le parc (3)

 

Le jardin de Le Nôtre. Chantilly était la création préférée de Le Nôtre. Selon son habitude, il a structuré le parc autour de deux axes perpendiculaires : le premier, Nord-Sud, dans l'axe de la majestueuse terrasse édifiée par le connétable de Montmorency, est perpendiculaire aux courbes de niveau et met en évidence le vallonnement du site; le second, Est-Ouest, est occupé par Le Grand Canal, le long de la vallée.

 

Entre la terrasse et Le Grand Canal, au Nord du château, Le Nôtre a ménagé des parterres "à la Française". Ces parterres sont agrémentés de bassins et ornés de vases et de statues de pierre, dont la plupart datent du XIXe siècle et représentent les personnages illustres liés au riche passé du domaine. Les parterres étaient originellement de forme trapézoïdale, ce qui les faisait paraître plus vastes en contrecarrant la perspective. Cet effet, d'un très grand raffinement, a été supprimé par la reconstitution du XIXe siècle, qui leur a donné la forme de rectangles parfaits. Des broderies végétales, il en subsiste des témoignages dans le Jardin de la Volière.

 

Les parterres de Le Nôtre sont aujourd'hui encadrés de deux jardins paysagers qui n'existaient pas du temps de leur création. Celui qui se trouve à l'Est date du XVIIIe siècle et est traité en hameau rustique. Celui de l'Ouest, traité "à l'Anglaise", remonte à la première moitié du XIXe siècle. De l'autre côté du Grand Canal, l'amphithéâtre du Vertugadin, prolongé par une allée forestière, prolonge l'axe des parterres à travers la forêt. C'est là que se trouve notamment une copie en fonte de la Vénus d'Arles8.

 

 

Chantilly le parc (9)

 

Chantilly le parc (11) Chantilly le parc (13)
Chantilly le parc (16) Chantilly le parc (8)

 

Le Petit Parc ou "parc de La Cabotière", est situé sur le plateau calcaire qui surplombe la vallée depuis les parterres jusqu'au Grand Rond. Espace de transition entre la forêt et le parc, il est aménagé par Le Nôtre qui y trace des allées et des bosquets le reliant à la forêt environnante. Son neveu Desgots y dessine en 1679 un labyrinthe qui sera détruit vers 1770. Au XVIIIe siècle, Henri-Jules de Bourbon-Condé le relie à la terrasse en jetant Le Pont du Roi par-dessus le fossé sec qui marque la limite du plateau. Ce jardin devient alors un espace de divertissements et de promenades, ponctué de chambres de verdures, dont certaines sont toujours visibles, telle La Chambre du Sanglier.

 

Vers 1738 ou 1739, un jeu de l'oie géant, dont le pions étaient les joueurs eux-mêmes, est aménagé sous la forme d'une spirale de 2 km de long, dont certains éléments restent encore visibles, comme le pont ou le puits, ou encore certaines dalles de pierres numérotées figurant les cases. Très en vogue auprès des visiteurs des princes durant une bonne partie du siècle, il fut volontairement arasé et nivelé vers 1770, lorsque la mode en fut passée.

 

 

Chantilly le parc (10)

 

Chantilly le parc (6)

Chantilly le parc (12)

 

Chantilly le parc (17)

Chantilly le parc (2) Chantilly le parc (4)

 

À l'est des parterres de Le Nôtre, le jardin anglo-chinois aménagé dans la prairie en 1772 est ponctué de fabriques au détour de petits chemins serpentant au milieu de canaux conçus pour être parcourus en "pirogues". Quelques-unes de ces fabriques (le rocher, les petits ponts de pierre) ont été conservées. En 1774, y fut adjoint un hameau d'agrément. Le hameau de Chantilly comportait sept petites maisons rustiques dont cinq ont été conservées : salon, billard, salle à manger, cuisine et moulin ; il servait de lieu de fêtes et de plaisirs estivaux.

 

Chantilly le parc (15)

 

Lankaart (c)

Source: Wikipedia

 



Le parc des Buttes Chaumont est un jardin à part dans le paysage parisien, couvrant 25 hectares, sa topographie très mouvementé en fait un lieu très originale. C’est Haussmann qui dans le cadre des aménagements qu’il dirige à Paris prend la décision de créer un grand parc au Nord-est de la […]


Le St James Park’s à Londres est situé au cœur de la ville, non loin des principales demeures royales. C’est le roi Henri VIII en 1536 qui créa les prémices du parc en faisant assécher des marais pour en faire une réserve de chasse. Le parc fut ouvert au public en 1662 et aménagé en jardin à la […]

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #PARCS et JARDINS

Repost0

Publié le 27 Mai 2014

Bretagne Jardins de la Roche-Jagu (4)

 

Le domaine de la Roche Jagu est situé à Ploëzal entre Paimpol et Pontrieux , au cœur du Trégor, dans le département des Côtes d’Armor. Sa situation au sommet de la rive gauche du Trieux qui est très abrupte, permet d’avoir un point de vue exceptionnel sur les alentours et notamment sur le fleuve. Le parc s’étend sur plus de 70 hectares dont 30 hectares ouvert au public.

 

Les jardins de la Roche Jagu s'organisent sur la base de trois circuits: l’Eau, le Chemin de l’Orient et le Rocher Argenté, les promeneurs serpentent le long des flancs de la colline, autour du château, au milieu des nombreux jardins d’inspirations médiévale (le potager, le jardin des plantes médicinales, le bouquetier), l’allée des camélias avec 1000 plants représentant près de 350 variétés, la palmeraie, les chênes de collection, le chemin des pergolas avec le chèvrefeuille, la roseraie, la vigne, le jasmin et la glycine, et de la source du Stanco, du bassin aux chevaux, ou encore des anciens bassins de rouissage. En direction du promontoire, des sculptures en fer forgé signées de l’artiste Marc Didou ponctuent les allées et mènent à un point de vue exceptionnel sur l’estuaire du Trieux.


Bretagne Jardins de la Roche-Jagu (3)

 

Bretagne Jardins de la Roche-Jagu (2)

 

Bretagne Jardins de la Roche-Jagu (18) Bretagne Jardins de la Roche-Jagu (12)
Bretagne Jardins de la Roche-Jagu (20) Bretagne Jardins de la Roche-Jagu (21)

 

Bretagne Jardins de la Roche-Jagu (16)

 

Bretagne Jardins de la Roche-Jagu (19)

 

Bretagne Jardins de la Roche-Jagu (5)

 

Bretagne Jardins de la Roche-Jagu (7)

 

Bretagne Jardins de la Roche-Jagu (13)

 

Photos: Lankaart (c)

Source: http://regionfrance.com/jardin-et-chateau-de-la-roche-jagu

 



Arles offre un exemple intéressant d'adaptation d'une cité antique à la civilisation de l'Europe médiévale. Elle conserve d'impressionnants monuments romains dont les plus anciens – arènes, théâtre antique, cryptoportiques – remontent au Ier siècle av. J.-C. Elle connut au IVe siècle un second […]

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #PARCS et JARDINS

Repost0

Publié le 20 Mai 2014

Seville Parc de María Luisa (11)

 

Le Parc fut offert à la ville de Seville en 1893 par l'infante María Luisa, duchesse de Montpensier, et faisait à l'époque partie des jardins du Palais de San Telmo. Il ne fut que peu modifié jusqu'en 1911 : seule fut créée l'avenue de las Acacias qui suivait les chemins existant auparavant.

 

Le parc fut entièrement réaménagé à l'occasion de l'Exposition ibéro-américaine de 1929 par l'ingénieur et paysagiste français Jean Claude Nicolas Forestier, chargé des travaux en 1911, à qui on demanda de conserver le plus possible d'espèces végétales. Le parc fut ouvert au public en 1914. À la même époque y furent incorporés, toujours pour l'Exposition ibéro-américaine, les terrains de l'ancien Verger de Mariana (Huerta de Mariana), où se situe depuis la place d'Amérique, et d'autres situés à proximité du Prado de San Sebastián afin de créer la place d'Espagne.

 

De nombreux bâtiments et monuments emblématiques de Séville se trouvent à l'intérieur ou juste en marge du parc de María Luisa. Parmi eux, citons l'Université, la Place d'Espagne, la Plaza de América, tous les pavillons de l'Exposition ibéro-américaine de 1929 et le Palais de San Telmo. De plus, la rue San Fernando sépare le parc des jardins de l'Alcázar.

 

 

Seville Parc de María Luisa (2)

 

Seville Parc de María Luisa (9) Seville Parc de María Luisa (7)
Seville Parc de María Luisa (5) Seville Parc de María Luisa (3)

 

Le parc est aussi un jardin botanique. De nombreuses espèces végétales, locales ou exotiques, y sont représentées, accompagnées de panneaux didactiques à l'attention du promeneur. On y retrouve notamment de nombreuses espèces de palmiers et de cycadales : des palmiers nains, des cycas du Japon, des kentias, des Livistona chinensis, des dattiers des Canaries, des dattiers, des dattiers du Sénégal, des choux palmistes, des palmiers Pindó, des palmiers de Chine, des palmiers de Californie et des Washingtonia robusta.

 

Seville Parc de María Luisa

 

Seville Parc de María Luisa (4) Seville Parc de María Luisa (6)
Seville Parc de María Luisa (12) Seville Parc de María Luisa (8)

 

Seville Parc de María Luisa (10)

 

Photos: Lankaart (c)

Source: Wikipedia

 



Créé en 1478, il succédait au cimetière appelé « jardin juif » qui a été découvert au cours de fouilles archéologiques sous la rue Vladislavova dans la Nouvelle Ville, il fut fermé en 1786 Le nombre exact de pierres tombales et de morts enterrés est imprécis car il y a parfois plusieurs couches […]


C'est dans la baie de Portlligat, au nord de Cadaqués que Salvador Dali et sa femme Gala, s'installent dès 1932. Ils achètent plusieurs petites maisons de pêcheurs qu'ils rénovent pour en faire leur résidence principale en 1948. Le Jardin rassemble des éléments de l'univers de Dali: oeufs, […]

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #PARCS et JARDINS

Repost0

Publié le 18 Mai 2014

Porlligat jardin musee de Dali (4)

 

C'est dans la baie de Portlligat, au nord de Cadaqués que Salvador Dali et sa femme Gala, s'installent dès 1932.

 

Ils achètent plusieurs petites maisons de pêcheurs qu'ils rénovent pour en faire leur résidence principale en 1948. Le Jardin rassemble des éléments de l'univers de Dali: oeufs, fourche, délires baroques et surréalistes. Il reste un très beau témoignage du mouvement surréaliste et de l'imagination de Dali.

 

Porlligat jardin musee de Dali (8)

 

Dali - Jardin de la Villa de Portlligat (2) Dali - Jardin de la Villa de Portlligat (5)
Dali - Jardin de la Villa de Portlligat (9) Dali - Jardin de la Villa de Portlligat (8)

 

 

Porlligat jardin musee de Dali (5)

 

Porlligat jardin musee de Dali (6)

 

Dali - Jardin de la Villa de Portlligat (3)

 

Porlligat jardin musee de Dali (2)

 

Porlligat jardin musee de Dali (3)

 

Photos : (c) Lankaart



Salvador Dali en 1936 peint « construction molle aux haricots bouillis », dit aussi « prémonition de la guerre civile » six mois avant le début de la guerre civile en Espagne.. En 1936, l’Espagne est à feu et à sang, et traverse une période d’agitation sociale : les paysans occupent les terres, les mineurs font grève, il y a une forte montée de l’anticléricalisme etc. Cette violence s’accentue avec la victoire du Front Populaire aux élections qui provoque le développement d’autres partis […]

 



MOMA, New-York, 1931 " La persistance de la mémoire", populairement connue comme "les montres molles ", a été peint par Salvador Dali en 1931 entre Cadaqués et Paris, où il a été achetée par un marchand de New York avant de tourner dans plusieurs musées puis d'intégrer le fonds permanent du MOMA. Salvador Dalí a peint ce tableau en pleine époque surréaliste, lors d'une période de transitions personnelle et créatrice. La persistance de la mémoire, allégorie de l'immortalité, est une des […]

 


 


Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #PARCS et JARDINS

Repost0