parcs et jardins

Publié le 24 Août 2014

paris jardin des palntes (12)

 

Créé en 1635, le Jardin du roi présente dès le début le dessin général de l'actuel jardin. Il sera à la Révolution rebaptisé Jardin des plantes de Paris.

 

La butte sur laquelle se trouve aujourd'hui le « Labyrinthe », connue sous le nom de « butte des Copeaux », était, au Moyen Âge, une décharge à ciel ouvert, ultérieurement recouverte de terre. Le tombeau de Daubenton s'y trouve. Rétif de la Bretonne décrit dans Les Nuits de Paris le libertinage qui avait lieu à la fin du XVIIIe siècle dans le labyrinthe après la fermeture du jardin : « Je ne décrirais pas leurs amusements; ils avaient raison de tenir les portes fermées ». Des catacombes s'ouvrent à gauche de l'entrée de l'hôtel de Magny, bâtiment du XVIIIe siècle abritant des bureaux et le cabinet d’histoire du Jardin des plantes. En 1789, le capitaine marseillais Pierre Blancard rapporte d'un voyage en Chine, pour la première fois, en France des boutures de chrysanthèmes.

 

paris jardin des palntes (45)

 

paris jardin des palntes (78)

paris jardin des palntes (11)

 

paris jardin des palntes (18)

paris jardin des palntes (52) paris jardin des palntes (77)

 

paris jardin des palntes (75)

 

paris jardin des palntes (65)

 

Normandie chateau et jardins de canon (9) paris jardin des palntes (15) paris jardin des palntes (20)

 

paris jardin des palntes (54)

 

Photos: lankaart (c)

Source: Wikipedia

 



Au coeur des douces collines de Sintra, ville de vilégiature de la famille royale portugaise, de la noblesse puis de la grande bourgeoisie, la Quinta da Regaleria constitue un ensemble unique de jardins, de palais néo-gothique et de folies exubérantes. Déssiné par un architecte, égalementun […]


Située en bordure du Tarn, la vieille ville d'Albi, dans le sud-ouest de la France, reflète l'épanouissement d'un ensemble architectural et urbain médiéval dont témoignent aujourd'hui encore Le Pont-Vieux, le bourg de Saint-Salvi et son église (10e-11e siècle). Au 13e siècle, la ville devint […]

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #PARCS et JARDINS

Repost0

Publié le 22 Août 2014

Tours Jardin botanique

 

Le jardin botanique de Tours fut construit entre 1831 et 1843 grâce aux tourangeaux et tout particulièrement à la ténacité, sans la générosité, de Jean-Anthyme Margueron, pharmacien. En effet, ce pharmacien fut à l'initiative de ce projet comportant une école de botanique destinée aux étudiants de la nouvelle école de Médecine et de Pharmacie située en face du jardin.

 

Le jardin a survécu à de nombreuses agressions : inondations de 1846 et 1856, incendie de l'Orangerie en 1869, bombardements de 1944, tempêtes de 1953, 1987...

 

La partie Nord du jardin fut profondément réaménagée de 1981 à 1983 afin de présenter les collections botaniques sous une forme plus moderne. L'allée centrale de Magnolia grandiflora plantée en 1857, fut renouvelée en 1882 et 1984. Les serres créées en 1869, ont été rénovées depuis 2007 pour devenir actuellement les serres "Biodivers". Elles présentent 3 nouvelles thématiques : les plantes menacées des flores d’Afrique du Sud et des sous-bois tropicaux ainsi que les plantes tropicales utilitaires. La construction d'une nouvelle serre d'Orangerie en 2008 permet l'hivernage des végétaux en bacs.

 

Toujours dans la volonté d'une constante évolution, une création contemporaine, le jardin du Design végétal (ou "D'un Monde à l'Autre" ?), a vu le jour au nord des serres en 2009. Depuis 1945, le jardin a un double statut : le Service municipal des Parcs et Jardins assure la direction technique et le Laboratoire universitaire de Botanique et de Biologie Végétale de l'U.F.R. des Sciences Pharmaceutiques coordonne la direction scientifique. Cette organisation originale a permis au jardin d'obtenir l'agrément "Jardin Botanique de France et des Pays Francophones" en 2000.

 

 

Tours Jardin botanique (6)

Tours Jardin botanique (5)

 

Tours Jardin botanique (7)

Tours Jardin botanique (12) Tours Jardin botanique (9)

 

 

Tours Jardin botanique (11)

Tours Jardin botanique (13)

 

Tours Jardin botanique (4)

Tours Jardin botanique (8) Tours Jardin botanique (10)

 

Tours Jardin botanique (3)

Tours Jardin botanique (2)

 

Tours Jardin botanique (5)

 

 

Source: Wikipedia

Photos: Lankaart (c)

 



Située à Anacapri, dans l'île de Capri, la Villa San Michele est une villa que fit construire, dans la dernière décennie du XIXe siècle, l'écrivain philanthrope suédois Axel Munthe, qui fut aussi à la fois un médecin mondain à la mode et un médecin des pauvres. Ses jardins offrent des vues […]


Le domaine de la Roche Jagu est situé à Ploëzal entre Paimpol et Pontrieux , au cœur du Trégor, dans le département des Côtes d’Armor. Sa situation au sommet de la rive gauche du Trieux qui est très abrupte, permet d’avoir un point de vue exceptionnel sur les alentours et notamment sur le […]

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #PARCS et JARDINS

Repost0

Publié le 17 Août 2014

Jardins Abbaye de Beauport (6)

 

Lové au fond de l’anse de Paimpol , entre la presqu’île de Guilben et la pointe de Kérarzic, le domaine de Beauport se déploie de part et d’autre des rives du Correc, sur plus de 100 hectares de milieux maritimes et terrestres. Territoire fécond, il présente une remarquable diversité d’habitats naturels répartis en deux entités distinctes : l’une littorale, l’autre continentale. Falaises, grève rocheuse, vasière, prés-salés et marais bordent les rivages d’une ancienne abbaye prémontrée érigée au XIIIe siècle tandis que bois, ruisseaux et étangs structurent l’intérieur des terres.

 

Poldérisées un temps pour gagner sur la mer de précieux espaces à cultiver, les terres du sud retrouveront peu à peu, après la rupture de la "digue des marais", leurs influences naturelles. Dès lors, cultures et pâturages retourneront progressivement à la grève et à la roselière. Sublime témoignage d’une union séculaire entre les hommes et la nature, le domaine de Beauport est de ces lieux où le divin semble s’être matérialisé en entrelacs de pierres taillées et de végétation.

 

 

Jardins Abbaye de Beauport (14)

 

Jardins Abbaye de Beauport (4)

Jardins Abbaye de Beauport (10)

 

Jardins Abbaye de Beauport (11)

Jardins Abbaye de Beauport (12) Jardins Abbaye de Beauport (3)

 

Jardins Abbaye de Beauport (15)

 

Jardins Abbaye de Beauport (13)

 

Jardins Abbaye de Beauport (17)

 

Jardins Abbaye de Beauport (5) Jardins Abbaye de Beauport (8)
Jardins Abbaye de Beauport (9) Jardins Abbaye de Beauport (7)

 

Jardins Abbaye de Beauport (16)

 

Photos: Lankaart (c)

Source: http://abbayebeauport.com/



Le domaine de la Roche Jagu est situé à Ploëzal entre Paimpol et Pontrieux , au cœur du Trégor, dans le département des Côtes d’Armor. Sa situation au sommet de la rive gauche du Trieux qui est très abrupte, permet d’avoir un point de vue exceptionnel sur les alentours et notamment sur le […]


Regent’s park à Londres est à la fois un parc et un quartier huppé et tranquille, loin des tumultes de la City. Immense espace vert de 200 hectares, le parc était à l’origine une réserve de chasse pour la famille royale et notamment à l’époque d’Henri VIII. C’est en 1811 que le destin des […]

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #PARCS et JARDINS

Repost0

Publié le 16 Août 2014

tolede Monastère de Saint-Jean des rois (5)

 

 

Sur les deux cloîtres qu’avait l'église de San Juan, seul a été conservé le plus ancien. Il s'agit d'un cloître à deux étages de forme un carré. Sur les portes du cloître inférieur à ce point culminant de communique avec l'église à hauteur de la croisée et de l’escalier d'accès à la sacristie. Le premier est Jean Goas.

 

 

tolede Monastère de Saint-Jean des rois (2) tolede Monastère de Saint-Jean des rois (3)
tolede Monastère de Saint-Jean des rois (4) tolede Monastère de Saint-Jean des rois (6)

 

Photos: lankaart (c)

Source: Wikipedia

 



Le parc des Buttes Chaumont est un jardin à part dans le paysage parisien, couvrant 25 hectares, sa topographie très mouvementé en fait un lieu très originale. C’est Haussmann qui dans le cadre des aménagements qu’il dirige à Paris prend la décision de créer un grand parc au Nord-est de la […]


Le Désert de Retz est un jardin anglo-chinois créé à la fin du XVIIIe siècle par un aristocrate, François-Nicolas-Henri Racine de Monville. Il est aujourd’hui l’un des rares à subsister dans une forme proche de sa création d’origine. Son propriétaire-créateur le nomma Désert, à l’instar de […]

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #PARCS et JARDINS

Repost0

Publié le 15 Août 2014

Madrid gare d'Atocha (2)

 

La création d'un jardin à notre époque peut réservés des surprises, à Madrid un jardin botanique a été créé au milieu de l'ancienne gare d'Atocha. L'architecte Rafael Moneo dans le cadre de la restructuration de la gare pour l'arrivé du TGV Madrid-Séville va réservé le volume de la grande halle historique de la gare d'Atocha en serre sous laquelle il installa un jardin tropical: 7 000 plantes, 400 espèces y ont ete aclimatées. Ce projet illustre une tendance contemporaine qui vise à créer de vastes espaces intérieurs aménagés en jardin. 

 

Madrid gare d'Atocha Madrid gare d'Atocha (3)

 

Madrid gare d'Atocha (4)

 

Photos: Lankaart (c)

Source: RR 2J

 



L’Estufa Fria (Serre froide) de Lisbonne est un ensemble étonnant, la serre est constituée d’un immense toit formé d’un treillage en bois non étanche à l’eau et à l’air. En hiver ce treillage permet de maintenir une ambiance fraiche et tempérée, en été l’ombre et la présence de l’eau au sol […]


C'est dans la baie de Portlligat, au nord de Cadaqués que Salvador Dali et sa femme Gala, s'installent dès 1932. Ils achètent plusieurs petites maisons de pêcheurs qu'ils rénovent pour en faire leur résidence principale en 1948. Le Jardin rassemble des éléments de l'univers de Dali: oeufs, […]

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #PARCS et JARDINS

Repost0

Publié le 13 Août 2014

France Courances le jardin japonais (3)

 

Berthe de Ganay réalise dans les Années Folles un jardin anglo-japonais au sein du parc du Château de Courances. Berthe de Ganay l’a esquissé avec l’aide de Kitty Lloyd-Jones, une élève de Gertrude Jekyll, celle qui a inventé le principe du « mixed-border » anglais.

 

L’Extrême-Orient est seulement évoqué en jouant par exemple avec la taille nuage ! Narcisses, tulipes, jacinthes y font le printemps, tandis que l’automne s’y habille des couleurs flamboyantes que lui prêtent les érables du Japon, les hêtres pourpres et les liquidambars.

 

France Courances le jardin japonais (4)

 

France Courances le jardin japonais (9)

 

France Courances le jardin japonais France Courances le jardin japonais (2)
France Courances le jardin japonais (5) France Courances le jardin japonais (6)
France Courances le jardin japonais (7) France Courances le jardin japonais (8)

 

Photos: lankaart (c)

Source:http://courances.net/le-jardin-japonais/

 



"Sintra devint, au XIXe siècle, le premier haut lieu de l'architecture romantique européenne. Ferdinand II y transforma les ruines d'un monastère en château où la nouvelle sensibilité s'exprima par l'utilisation d'éléments gothiques, égyptiens, maures et de la Renaissance, et par la création […]


Le Monastère de Pedralbès, sur les hauteurs de Barcelone, est l'un des plus prestigieux ensemble conventuels d'Espagne. Ce complexe de style gothique fut fondé en 1326 par la reine Elisenda de Montcada, éposue de Jacques II. L'orde des Clarisse a su préservé l'ensemble monumental à travers les […]

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #PARCS et JARDINS

Repost0

Publié le 12 Août 2014

Jardin du chateau de Villandry

 

Les jardins du château sont la reconstitution à partir de textes anciens d'un jardin à la française du XIVe siècle. Ces jardins sont divisés en quatre terrasses : une terrasse supérieure comportant le jardin du soleil (création 2008), puis une terrasse avec le jardin d'eau entouré d'un cloître de tilleuls, puis une terrasse accueillant le jardin d'ornement ou jardin de broderies de buis taillés et d'ifs en topiaire et enfin une terrasse inférieure avec le potager décoratif , lui aussi formant un dessin de broderie.

 

Chateau de Villandry jardins (14) Chateau de Villandry jardins (9)
Chateau de Villandry jardins (15) Chateau de Villandry jardins (20)

 

 

Chateau de Villandry jardins (10)

 

Le jardin d'ornement situé au-dessus du potager prolonge les salons du château. Monter jusqu'au belvédère permet d'avoir une vue magnifique sur l'ensemble. Il est constitué des jardins d'amour divisés en 4 ensembles :

- L'amour tendre symbolisé par des cœurs séparés de petites flammes.

- L'amour passionné avec des cœurs brisés par la passion, gravés dans un mouvement rappelant la danse.

- L'amour volage avec 4 éventails dans les angles pour représenter la légèreté des sentiments.

- L'amour tragique avec lames de poignards et glaives pour représenter la rivalité amoureuse.

 

Chateau de Villandry jardins (13)

 

Le jardin d'eau à l'extrémité sud de l'ensemble est de création classique autour d'une large pièce d'eau représentant un miroir Louis XV et entouré d'un cloître végétal de tilleuls.

 

Chateau de Villandry jardins (24)

 

Chateau de Villandry jardins (5)

 

L'ensemble comprend aussi un labyrinthe planté de charmilles, dont le but est de s'élever spirituellement jusqu'à la plateforme centrale, un jardin des simples, c'est-à-dire des plantes aromatiques et médicinales, traditionnel au Moyen Âge, la Forêt avec des terrasses fleuries autour d'une serre et d'un beau pavillon du XVIIIe siècle, le Pavillon de l'Audience, enfin le jardin du soleil, le dernier-né, avec 3 espaces de verdure, la chambre des nuages aux tons bleus et blancs, la chambre du soleil où dominent les jaune-orangé et la chambre des enfants avec ses pommiers.

 

Chateau de Villandry jardins (22)

 

Chateau de Villandry jardins Chateau de Villandry jardins (19)

 

Chateau de Villandry jardins (16)

 

Les fontaines et tonnelles du jardin ont été restaurées à partir de 1994. Les jardins forment un ensemble limité au nord par la route de Tours, au sud par le chemin rural de la Bergerie, à l'ouest par le mur de clôture longeant le labyrinthe végétal.

 

Chateau de Villandry jardins (12)

 

Chateau de Villandry jardins (2) Chateau de Villandry jardins (8)
Chateau de Villandry jardins (6) Chateau de Villandry jardins (4)

 

 

 

Jardin du chateau de Villandry (2)

 

Jardin du chateau de Villandry (3)

 

Jardin du chateau de Villandry (4)

 

Jardin du chateau de Villandry (5)

 

Jardin du chateau de Villandry (6)

 

Photos: Lankaart (c)

Source: Wikipedia

 



Le domaine de la Roche Jagu est situé à Ploëzal entre Paimpol et Pontrieux , au cœur du Trégor, dans le département des Côtes d’Armor. Sa situation au sommet de la rive gauche du Trieux qui est très abrupte, permet d’avoir un point de vue exceptionnel sur les alentours et notamment sur le […]


L’Estufa Fria (Serre froide) de Lisbonne est un ensemble étonnant, la serre est constituée d’un immense toit formé d’un treillage en bois non étanche à l’eau et à l’air. En hiver ce treillage permet de maintenir une ambiance fraiche et tempérée, en été l’ombre et la présence de l’eau au sol […]

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #PARCS et JARDINS

Repost0

Publié le 9 Août 2014

Londres kew garden (21)

 

Les jardins botaniques royaux de Kew, souvent appelés simplement Kew Gardens, sont un ensemble de jardins et de serres situés entre les quartiers Richmond upon Thames et Kew à l'ouest de Londres. Sur une superficie de 121 hectares, les Kew Gardens abritent l'une des plus importantes collections de plantes du monde — plus de 30 000 espèces de végétaux — et un centre de recherche en botanique réputé. On y trouve également le plus grand herbier du monde avec plus de sept millions de spécimens conservés. Fondée en 1759, cette institution emblématique de l'époque victorienne, qui accueille chaque année deux millions de visiteurs, a été inscrite en juillet 2003 sur la liste du patrimoine mondial établie par l'UNESCO.

 

Londres kew garden (19) Londres kew garden (17)

 

Londres kew garden (6)

 

Palm House à Kew Garden est une serre réalisé dans la ligné du travail éffectué par l'ingénieur Joseph Paxton au milieu du XIXe siècle. Ici les ingénieurs et architecte Decimus Burton et Richard Turner ont mis à profit toute les avancées concernant la préfabrication des éléments de verres et d'acier qui permettent de créer ces grands édifices que l'aristocratie anglaise voulait pour exposer ces plantes exotiques venue de tous les coins du monde. La particularité de Palm House et ce qui fait sa beauté c'est d'une part sa volumètrie tout en voûte les horizontales et verticales ne sont là q'u'en accompagnement de la struture principales et sa surface lisse dût au fait que les éléments sont assemblés en plans égaux et en continuîtés. L'élégance de la construction préfigure déja toutes les possibilité de l'architecture métallique et du verre.


Londres Kew garden palm house Londres Kew garden palm house (2)
Londres Kew garden palm house (3) Londres Kew garden palm house (4)

 

La serre tempérée dédiée aux plantes de climat subtropical humide et méditerranéen est deux fois plus grandes que Palm House, ce qui en fait la plus grande serre victorienne encore existante au monde. Devant l'immense quantité de plantes venant des quatre coins du monde, Palm House ne suffisait plus. En 1859, les travaux commencèrent sous les ordres de Decimus Burton. La serre fut officiellement ouverte en 1863, bien que seulement en partie terminée en raison de coûts de travaux plus élevés que prévus. Elle ne fut complétée que quatre décennies plus tard en 1899.

Entre 1972 et 1975, de lourdes restaurations furent entreprises pour réparer les structures métalliques, très endommagées. Deux ailes se déploient autour de la serre centrale qui concentre les plus grands arbres. L'aile Nord correspond aux plantes d'Australie, de Nouvelle-Zélande, d'Asie et du Pacifique. L'aile Sud présente les plantes africaines.

 

Londres kew garden Temperate House (5)

Londres kew garden Temperate House

 

Londres kew garden Temperate House (4)

Londres kew garden Temperate House (6) Londres kew garden Temperate House (9)

 

La serre Princess of Walles fut nommée en l'honneur d'Augusta, Princesse de Galles, qui fonda les jardins. Elle fut ouverte par Diana, Princesse de Galles, en juillet 1987. C'est la serre la plus complexe des jardins botaniques royaux de Kew. Elle est en effet compartimentée en dix sections, aux climats bien différents, le tout contrôlé par ordinateur. Les deux zones bioclimatiques les plus importantes sont les "Dry Tropics" (Désert) et les "Wet Tropics" (Forêt tropicale), complétées par des sections plus petites : plantes carnivores, orchidées, fougères, etc. Un grand nombre de roches ont été nécessaires pour créer du relief et donner un aspect paysager aux plantations.

 

Londres kew garden Princess of Wales Conservatory Londres kew garden Princess of Wales Conservatory (2)
Londres kew garden Princess of Wales Conservatory (6) Londres kew garden Princess of Wales Conservatory (8)

 

Londres kew garden Princess of Wales Conservatory (4) Londres kew garden Princess of Wales Conservatory (5) Londres kew garden (32)

 

La serre Alpines Davies ouvre le nouveau siècle, réalisées en 2006 elle est une œuvre tout en finesse et délicatesse. A l’origine il existait un bâtiment en bois et brique réalisé en 1887. Un deuxième bâtiment vis le jour en 1981 il fut détruit en 2004 pour laisser place à cette nouvelle serre qui avait pour vocation d’offrir les conditions les plus proches de la vie de ces plantes très fragiles. Suite à un concours c’est l’agence Wilkinson Eyes qui a été retenue, le bâtiment très économes reproduit les conditions de la vie alpines : pluies artificiel, température, lumière, ombre (une grande structure en toile peut se déployer à l’intérieur) et vent. La structure à double arche suspend la couverture en verre réduite à sa plus simple expression.

 

Londres kew garden Alpine house

Londres kew garden Alpine house (2)

 

Londres kew garden (10)

 

Photos: Lankaart (c)

 



"Les impressionnants vestiges des villes de Pompéi et d'Herculanum, et ceux des villas qui leur sont associées, enfouies par l'éruption du Vésuve de 79 apr. J.-C., offrent un panorama complet et vivant de la société et de la vie quotidienne à un moment spécifique du passé, sans parallèle connu […]

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #PARCS et JARDINS

Repost0

Publié le 8 Août 2014

Bretagne Jardins du Kestelli

 

Le jardin du Kestellic, c’est un jardin exotique, situé sur la commune de Plouguiel dans le département des Côtes d’Armor en Bretagne. Niché dans un écrin de verdure, les 6 hectares du jardin du Kestellic, sont disposés en arc de cercle sur des pentes de granit rose, agrémentés de ruisseaux, de bassins et de cascades.

 

Il surplombe la rivière de Jaudy, et bénéficie d’une exposition particulièrement abritée et d’une vue d’exception sur la rivière et la ville de Tréguier. Tout a commencé avec Mr Tallibart, un navigateur, qui fut mis en quarantaine dans ce lieux et en tomba littéralement amoureux, et l’acheta, il y construisit le manoir actuel, de nombreux chemins dont certains taillés dans le roc, des plans d’eau, des cascades, une vasque avec un jet d’eau dans la cour d’arrivée, ses multiples voyages lui permirent de composer ce magnifique jardin exotique, puis, au fil du temps amélioré par ses propriétaires successifs.


Bretagne Jardin du Kestellic (3)

 

Dans le climat très privilégié des Côtes d’Armor, le Kestellic bénéficie d’atouts qui lui permettent de réunir un choix de végétaux exceptionnel, de nombreuses plantes d’origines très diverses y poussent en dehors de leur aire naturelle et s’y adaptent bien : Protéacées, cistes, aeoniums, crasulacées, hydrangeas, dixoniums, lapageria, mimosas, gunneras, rhododendrons, azalées, camélias, echiums, ecremocarncee, nothofagus, davidia involucrata, fromontodendron, torreya de california, eucalyptus divers…

 

Bretagne Jardin du Kestellic (18)

 

Bretagne Jardin du Kestellic Bretagne Jardin du Kestellic (10)
Bretagne Jardin du Kestellic (12) Bretagne Jardin du Kestellic (14)

 

Bretagne Jardin du Kestellic (13)

 

Bretagne Jardin du Kestellic (15) Bretagne Jardin du Kestellic (19)
Bretagne Jardin du Kestellic (5) Bretagne Jardin du Kestellic (6)

 

Bretagne Jardin du Kestellic (2)

 

Bretagne Jardin du Kestellic (20)

 

Photos: lankaart (c)

Source: http://regionfrance.com/jardin-du-kestellic

 



Créé en 1478, il succédait au cimetière appelé « jardin juif » qui a été découvert au cours de fouilles archéologiques sous la rue Vladislavova dans la Nouvelle Ville, il fut fermé en 1786 Le nombre exact de pierres tombales et de morts enterrés est imprécis car il y a parfois plusieurs couches […]

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #PARCS et JARDINS

Repost0

Publié le 5 Août 2014

Portugal Sintra Palais et Jardins de Monserrate (21)

 

Le parc de Montserrat fait partie des nombreux parcs, villas et châteaux qui furent édifiés à Sintra, ville de villégiature de l'aristocratie et de la grande bourgeoisie portugaise. Le parc, de style romantique, fut aménagé dans un premier temps par l'architecte Richard Knowles en 1858 pour Francis Cook, vicomte de Monserrate. Le bâtiment mêle les styles gothiques et renaissances tout en empruntant des motifs arabisant.

Le splendide parc à l'anglaise offre des vues sur la forêt alentour et des parcours enchanteurs au milieu d'une végétation mélangeant les essences tropicales et européennes. Destiné à une aristocratie très influencée par le romantisme anglais, il offre un cadre idéal aux rêveries, aux fêtes et au repos loin de l'ambiance trépidante de la capitale : Lisbonne.

 

Portugal Sintra Palais et Jardins de Monserrate (8)

 

Portugal Sintra Palais et Jardins de Monserrate (16)

Portugal Sintra Palais et Jardins de Monserrate (10)

 

Portugal Sintra Palais et Jardins de Monserrate (15)

Portugal Sintra Palais et Jardins de Monserrate (3)

Portugal Sintra Palais et Jardins de Monserrate (2)

 

Portugal Sintra Palais et Jardins de Monserrate (4)

 

Portugal Sintra Palais et Jardins de Monserrate (20) Portugal Sintra Palais et Jardins de Monserrate (18) Portugal Sintra Palais et Jardins de Monserrate (6)

 

Portugal Sintra Palais et Jardins de Monserrate (9) Portugal Sintra Palais et Jardins de Monserrate (7) Portugal Sintra Palais et Jardins de Monserrate (12)

 



Le Val de Loire, tel qu'il a été inscrit en 2000 sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, désigne la partie de la vallée de la Loire située entre Sully-sur-Loire (dans le Loiret) et Chalonnes-sur-Loire (en Maine-et-Loire). Ce territoire regroupe les anciennes provinces d'Orléanais, de […]

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #PARCS et JARDINS

Repost0