ouzbekistan

Publié le 23 Décembre 2012

Ouzbekistan Boukara mosquée du vendredi (3)

 

Cette petite mosquée est située dans la citadelle de l’Ark, avant la grande cour.

 

 La citadelle est la demeure des seigneurs de Boukhara. Sa première fondation date 3eme siècle avant J.C. A l'époque l'Ark était une ville dans une ville habitée par des milliers de personnes. L'ensemble comprenait des jardins, des bâtiments administratifs, des étables, des dépôts, le Trésor, l’armurerie, écuries, prisons, une mosquée, échoppes de joailliers, résidence de l'Emir, de ses femmes, des membres de sa famille et des esclaves, attachés à leur service.

 

Durant l’histoire  l'Ark  de la ville de Boukhara a été détruit plusieurs fois par des invasions et trois fois rebâtie. L'Ark a reçu sa configuration actuelle sous les Cheibanides au 16eme siècle et tous ses édifices visibles datent des trois derniers siècles (17-20eme siècles).

 

Sur deux des façades de la mosquée, cinq colonnes en bois de sycomore très élégantes avec des chapiteaux à stalactites supportent un beau plafond à caissons peints.

 

Ouzbekistan Boukara mosquée du vendredi (2)

 

Ouzbekistan Boukara mosquée du vendredi

 

Photos: (c) Lankaart

 

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #ISLAM RENAISSANCE, #OUZBEKISTAN

Repost0

Publié le 22 Décembre 2012

Ouzbekistan-Boukhara-mosqu-e-Kalon-.jpg

 

La mosquée Kalon est l’un des édifices les plus imposants de Boukhara, édifiée au XVIe siècle elle peut accueillir 10 000 personnes. Les grandes salles qui s’organisent autour de la cour centrale sont couvertes par 288 coupoles.

 

Ouzbekistan-Boukhara-mosqu-e-Kalon---2-.jpg

 

Ouzbekistan Boukhara mosquée Kalon porche

 

Photos: (c) Lankaart

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #ISLAM RENAISSANCE, #OUZBEKISTAN

Repost0

Publié le 22 Décembre 2012

Ouzbekistan Khiva palais Tosh Khovli (5)

 

 

Le khanat de Khiva (1512-1920) fut l'un des trois khanats ouzbeks issus de la dislocation du khanat de Djaghataï, avec ceux de Boukhara (qui englobait Samarcande) et de Kokand.

 

Itchan Kala, qui couvre 26 hectares, est la ville intérieure de Khiva, retranchée derrière des murailles de brique hautes d'une dizaine de mètres, faisant partie de l'ancienne oasis, qui était l'ultime étape des caravaniers avant la traversée du désert en direction de l'Iran. Bien qu'ayant conservé peu de monuments très anciens, elle constitue un exemple cohérent et bien préservé d'architecture musulmane de l'Asie centrale avec des constructions remarquables comme la mosquée Djouma, les mausolées et les medersa et les deux magnifiques palais édifiés au début du XIXe siècle par le khan Alla-Kouli, dont le palais Tosh-Kohvli.

 

Le palais Tosh-Khovli est situé au cœur de Khiva face au caravansérail. Ce palais se caractérise par sa somptueuse décoration en céramique bleu et en pierre. Construit entre 1832 et 1841, le palais comportait plus de 150 pièces. Ce somptueux palais est un vivant témoignage de l’art ouzbek du XIXe siècle, la simplicité des formes, l’opulence de la décoration reste dans la grande tradition de l’art d’Asie-centrale tout en faisant preuve d’une grande originalité, tout est à angle droit, aucun arc ne vient troubler cette composition de cube, de mur et de grandes loggia.

 

Ouzbekistan Khiva palais Tosh Khovli (3)

 

Ouzbekistan Khiva palais Tosh Khovli

 

Ouzbekistan Khiva palais Tosh Khovli (4)

 

Ouzbekistan Khiva palais Tosh Khovli (2)

 

Photos: (c) Lankaart

 

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #ISLAM RENAISSANCE, #OUZBEKISTAN

Repost0

Publié le 9 Juin 2012

Cet édifice très particulier se trouve dans un quartier excentré de Boukhara. Ancienne porterie d’une médersa construite en 1807, ce bâtiment est d’un style mi-persan, mi-moghol, les tours décoratives lui donnent cette silhouette si caractéristique .



 

Photos: (c) Lankaart

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #ISLAM RENAISSANCE, #OUZBEKISTAN

Repost0

Publié le 8 Juin 2012

Khiva était la capitale d’un ancien khanat aux confins des déserts Ouzbek et Turkmène au bord du Khârezm, grand delta fertile isolé au milieu du désert. Du XVIe au  XIXe siècle elle était un  carrefour commercial et un marché aux esclaves. Les nombreuses tribus Kazakhs et turkmènes qui parcouraient les steppes approvisionnaient régulièrement en marchandises, en chevaux et en esclaves la ville. Un temps sujet l’empire Perse au XVIIIe siècle, la ville fut reconstruite à la fin du XVIIIe siècle. En 1873 une expédition russe forte de 13 000 hommes pris possession de la ville et de la région.  La vieille ville de Khiva a conservé tous ses monuments, maisons et espaces publics des XVIII et XIXe siècle dans un parfait état de conservation. Les bâtiments nombreux sont un témoignage émouvant de l’art d’Asie centrale et de sa culture.


Le minaret de la medersa Islom-Huja est le bâtiment le plus haut de la ville. Véritable prouesse technique il culmine à 45M. De hauteur et offre de très belles vues à son sommet sur l’ensemble de la ville.



 

Photos: (c) Lankaart

 

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #ISLAM RENAISSANCE, #OUZBEKISTAN

Repost0

Publié le 23 Mars 2012


 

Tamerlan au cours de son règne couvrit l’Asie Centrale de nombreux bâtiments, on parle même de renaissance timouride pour évoquer cette période. C’est à Samarkand que les fastes de la cour et les œuvres du maître du monde persan étaient les plus nombreuses et c’est bien sûr à Samarkand que Tamerlan fit édifier le Mausolée de son petit-fils  Muhammad Sultan, mort à la bataille d’Ankara en 1402. : Le Gour-Emir. A sa mort en 1405 le conquérant fut inhumé dans le mausolée, somptueux complexe édifié à la gloire de la famille des Timourides. Partiellement détruit le complexe reste toutefois imposant et le bâtiment principal présente une somptueuse décoration extérieur et intérieur. Sa conception aurait influencé les architectes du Taj Mahal et de nombreux monuments funéraires. A l’intérieur les tombes très simples sont entourées d’une décoration complexe et d’une très grande beauté.





 

Photos: (c) Lankaart

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #ISLAM RENAISSANCE, #CIMETIERES, #OUZBEKISTAN

Repost0

Publié le 8 Mars 2012



Le Chah-i-Zinda est certainement le site le plus émouvant de Samarcande.

Sur une colline une dizaine de tombeaux entourent la dépouille de Qusam ibn-Abbas cousin du prophète. Les proportions harmonieuses des édifices, la composition d'ensemble et le traitement des espaces extérieurs, ainsi que la décoration précieuse et délicate des dômes et des façades font de ce site un lieu unique de l'expression de l'art de la civilisation islamique. La délicatesse des décorations reste inégalée. Le Chah-i-Zinda est un lieu envoûtant et riche d'enseignement.

 








 

Photos: (c) Lankaart

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #ISLAM RENAISSANCE, #CIMETIERES, #OUZBEKISTAN

Repost0

Publié le 27 Octobre 2011


Le mausolee d'Ismail Samani, à Boukhara, fait partie des quelques vestiges laissés par l'invasion mongole.

En 1220, les armées de Gencis Kan ravagent la Transoxiane, l'actuel Ouzbékistan. Toutes les grandes villes comme Boukhara ou Samarcande sont pillées et ravagées. Les plus grands édifices, les témoignages de deux mille ans de civilisation disparraissent.
Seuls quelques édifices témoignent aujourd'hui de l'art accompli de ces civilisations oubliées : le mausolée d'Ismael Samani en fait partie.

Il fut construit à la demande d'Ismaïl Samani, prince samanide, qui régna à Boukhara de 862 à 907. Découvert par les russes dans les années 30, sous 2 mètres de sédiment, c'est l'un des plus anciens bâtiments musulman au monde.


Le bâtiment très simple : à plan carré et surmonté d'une coupole, son intérêt réside dans la multiplicité des traitements de la brique. Celle-ci est utilisée avec une grande maîtrise formant des motifs géomètriques d'une grande richesse qui crée un jeu d'ombre et de lumlière particulièrement original.

Les briques sont posées à plat, en coin, verticalement, en biais, en épis, en bout, en quinconce, elles sont plates, rondes ou rectangulaires. La richesse des motifs est exeptionnelle.

Aujourd'hui, le mausolée est situé dans un parc un peu à l'écart du centre ville touristique.



 

Photos: (c) Lankaart

 

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #ISLAM CLASSIQUE, #OUZBEKISTAN

Repost0

Publié le 7 Octobre 2011


Le minaret Kalon à Boukhara est l'un des seuls vestiges de la civilisation brillante qui s'épanouie en Transoxiane avant l'invasion Mongol.

Boukhara fut en grande partie détruite en 1220 par les mongols. Des nombreux édifices de l'ancienne ville, peu survécurent à la furie des mongols : le minaret Kalon en fait partie.

Construit en 1127 par le khan Karakhanide Alp  Arslan, il surplombe aujourd'hui la vieille ville de Boukhara. Il s'éleve sur une base octogonale, et comprend 10 anneaux de briques aux motifs tous différends.
Au sommet, un anneaux de briques vernisées reprend des versets du Coran.
L'ensemble est surmonté d'une lanterne percée de 16 fenêtres d'où le muezzine appelait à la prière. Le minaret servait également au châtiment suprême : le dernier condamné fut projeté de son sommet en 1884.

La qualité de l'ouvrage tient à ses proportions parfaites, au galbe de la courbe du fût principal et à la richesse de la décoration.
Comme pour le mausolée d'Ismail Sinan, la richesse de la décoration en brique révèle une grande maîtrise de la composition et une très grande créativité dans la géométrisation de motifs simples.

 


Photos: (c) Lankaart

 

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #ISLAM CLASSIQUE, #OUZBEKISTAN

Repost0

Publié le 2 Octobre 2011


Le complexe de Chor Bakr, à proximité de Boukhara, est un endroit émouvant.

Abdullah Khan y fit édifié, au XVie siècle, à proximité des tombes des descendants du prophète, une mosquée, une médersa et la khanaka où étaient hébergés les étudiants de la medersa.

L'ensemble est composé de cours et de patios. La mort,  omniprésente, est comme apaisée dans cet environement d'un très grand calme.



 

Pho: (c) Lankaart

 

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #ISLAM RENAISSANCE, #CIMETIERES, #OUZBEKISTAN

Repost0