bouddhisme classique

Publié le 27 Mars 2011

thailande bouddha shakyamuni (2)

Victoria and Albert Museum

 

Siddhārtha Gautama dit Shākyamuni « sage des Śākyas » ou le Bouddha (« l’Éveillé »), est l'incarnation première du bouddhisme, la source de toute connaissance.

 

thailande bouddha shakyamuni (3)

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #BOUDDHISME CLASSIQUE

Repost0

Publié le 23 Février 2011

Sri-Lanka-Anuradhapura-dagoba-d-Abhayagiri.jpg

 

Fondée au Ve s. av. J.-C., ANURADHAPURA fut la capitale de l’île pendant 1 400 ans. Placée sous le patronage de trois grands monastères bouddhiques, elle grandit autour d’immenses édifices reliquaires, les dagoba, construits en mémoire du Bouddha. Leurs grands dômes de briques font de nos jours l’objet de la dévotion de bouddhistes venus du monde entier : le Thuparama, ancêtre de tous les dagoba de l’île, le Ruvanveliseya immaculé, le plus vénéré, et deux géants, nommés Jetavanarama et Abhayagiriya, toujours en cours de restauration.

 

Sri-Lanka-Anuradhapura-dagoba-de-Jetavanarama.jpg

 
 

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #BOUDDHISME CLASSIQUE

Repost0

Publié le 15 Janvier 2011

Laos Luang Prabang Vat Mai Suvannaphumaham (2)

 

Construit au début du XIXe siècle ce très beau temple de Luang Prabang fut consacré en 1821. Le toit à cinq niveaux du sim en bois est un très bel exemple  du style de Luang Prabang. La véranda construite en façade est une particularité du temple, elle offre un abri pour lezs visiteurs et permet d’admirer  la très belle décoration en or qui orne la façade principale, ces bas-reliefs illustrent la légende de Vessantara l’avant-dernière incarnation de Bouddha ainsi que des scènes du Ramayana.

 

Laos Luang Prabang Vat Mai Suvannaphumaham (3)

 

 

Laos Luang Prabang Vat Mai Suvannaphumaham

 

Laos Luang Prabang Vat Mai Suvannaphumaham (11)

 

Laos Luang Prabang Vat Mai Suvannaphumaham (12)

 

Laos Luang Prabang Vat Mai Suvannaphumaham (13)

 

Laos Luang Prabang Vat Mai Suvannaphumaham (14)

 

Laos Luang Prabang Vat Mai Suvannaphumaham (15)

 

Laos Luang Prabang Vat Mai Suvannaphumaham (4)

 

Laos Luang Prabang Vat Mai Suvannaphumaham (10)

 

Laos Luang Prabang Vat Mai Suvannaphumaham (5)Laos Luang Prabang Vat Mai Suvannaphumaham (9)
Laos Luang Prabang Vat Mai Suvannaphumaham (7)Laos Luang Prabang Vat Mai Suvannaphumaham (8)

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #BOUDDHISME CLASSIQUE, #LAOS

Repost0

Publié le 10 Janvier 2011

Bagan est l'un des sites archéologiques les plus beaux et les plus intéressant au monde.

Situé sur l'une des boucles du fleuve Irrawaddy au Nord de la Birmanie actuelle, il rassemble plus de mille temples dispersés dans la plaine.

L'ancienne capitale abandonnée, dont les palais et les maisons étaient en bois, a disparu. Seuls restent ces temples magnifiques qui illustrent trois siècles d'architecture, de recherches et de découvertes.


Bagan était la capitale du royaume de Pagan (ou Bagan) qui nait en 849 au centre de la future Birmanie. Capitale d'un royaume riche, en relation avec l'Inde, les royaumes Chinois et Khmers.
Bagan était une ville dynamique, peuplée d'un demi-million d'habitants et ouverte sur le monde extérieur.

A partir du XIe siècle, la ville devient un foyer très actif du bouddhisme mahayana originaire du Bengale. Des centaines de temples et de monastères sont construits, la créativité architecturale et artistique est extrêmement importante.

Bagan est, au XIIème et XIIIème siècle, un foyer artistique très important.
Les campagnes militaires menées en Chine les amènes à se confronter aux Mongols. Les échecs militaires successifs aboutissent à la prise de Bagan par les Mongols en 1287. Bagan perd alors son importance et est peu à peu abandonnée.



Le temple de l'Ananda ou d'Ananda est un des plus beaux temples bouddhistes du site. Édifié par le roi Kyanzittha en 1091, il était originellement dédié à la "sagesse infinie" du Bouddha (Ananta Pinya).

Le temple est d'inspiration indienne. Contrairement aux pagodes qui seront édifiée plus tard, ce temple abrite des salles où trônent des sculptures monumentales. Il est de plan carré, avec quatre portails en projection et un pilier central creusé de quatre niches abritant quatre Bouddhas debout, face aux quatre points cardinaux.
Éclairés par des ouvertures en hauteur, hautes de 10 m, ils sont visibles dans l'enfilade des vestibules.

Le toit est formé de six terrasses successives, dominées par une tour-sanctuaire de type indien (sikhara). Un stûpa très effilé, couvert d'or et d'une ombrelle ("hti") culmine à 55 m.


La base du temple est décorée d'une double rangée de plaques de terre cuite (environ 1500) illustrées de scènes des Jakata.










Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #BOUDDHISME CLASSIQUE

Repost0

Publié le 3 Janvier 2011

Laos Luang Prabang Vat Visunarat Vat Visoun (3)

 

Construit en 1513 sous le règne de Chao Visunarat, le rat Visunarat est l'un des plus beaux temples de Luang Prabang, l'ancienne capitale du royaume de Lao. C'est le plus ancien temple actif de la ville, incendié et partiellement détruit en 1887, il fut reconstruit en 1898. Les architectes du XIXe s'attachèrent notamment à rendre l'ambiance lumineuse très particulière en utilisant des balustrades en bois sculpté comme remplissage des baies. A l'intérieur du temple on trouve une surprenante collection de bouddhas en bois doré "appelant la pluie" d'une grande richesse de styles.

 

Laos Luang Prabang Vat Visunarat Vat VisounLaos Luang Prabang Vat Visunarat Vat Visoun (4)
 Laos Luang Prabang Vat Visunarat Vat Visoun (5) Laos Luang Prabang Vat Visunarat Vat Visoun (6)

 

Laos Luang Prabang Vat Visunarat Vat Visoun (9)

 

Laos Luang Prabang Vat Visunarat Vat Visoun (7)

 
 

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #BOUDDHISME CLASSIQUE, #LAOS

Repost0

Publié le 13 Décembre 2010


 

Bronzes, Dahlem museum, Berlin.

La Thailande, aujourd’hui majoritairement bouddhiste, a connu à l’époque historique presque toutes les formes de religion générées et diffusées par l’Inde. Toutes ces religions coexistèrent sans conflits avec celles pratiquées par les étrangers résidants comme l’islam, le christianisme, le confucianisme chinois ou l’animisme des autochtones qui, probablement perdurent encore de nos jours.

 

De toutes ces religions, le bouddhisme Theravada va prévaloir en Thailande, où cette doctrine est aujourd’hui un style de vie à part entière, un système religieux et philosophique fortement ancrés dans l’histoire et la culture du pays.

 

 

Le bouddhisme Theravada apparaît en Thaïlande au Vème siècle, environ 95 % de la population Thaïlandaise le pratique aujourd'hui. Il s’y développe dans le royaume Mön de Dvaravati. Au XIIème siècle, le Roi Rama Kamheng du Royaume Sukhothai se convertit au Theravada et déploya son énergie au service du bouddhisme. Au siècle suivant, le roi Lu Thaï invita les moines birmans à introduire l’ordination à Sukhothai et devint moine lui-même. Dès lors et jusqu'à nos jours le bouddhisme thaï sera exclusivement Theravada.

La doctrine Theravada insiste sur les trois aspects principaux de l’existence :

La dukkha (satisfaction impossible - souffrance) L’anatta (non-existence d’un soi) L’anicca (Nature éphémère de toute chose).


 

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #BOUDDHISME CLASSIQUE

Repost0

Publié le 7 Novembre 2010

Laos Luang Prabang Vat xieng thong (12)

 

Le Vat Xieng Thong, le "monastère de la cité d’or", est l’emblème religieux de Louang Prabang et un des hauts symboles du bouddhisme au Laos ce qui lui valut d’être totalement épargné par le pillage de 1887.

 

Construit en 1560 par le roi Setthathirat, il est considéré comme la référence architecturale de Luang Prabang avec un vihan très pointu et descendant assez bas (on pourra lire plus d’informations sur le sujet dans la rubrique architecture religieuse).

 

Le site du temple regrouype plusieurs bâtiments de facture différentes qui offrent un panorama de l'architecture Lao. C'est certainement le temple principale qui constitue le pint d'orgue du site, sa toiture élégante, son décor et ses proportions en font un chef-d'oeuvre de l'architecture.

 

 

 

Laos Luang Prabang Vat xieng thong (11)

 

Laos Luang Prabang Vat xieng thong (4)

 

Laos Luang Prabang Vat xieng thong (3)Laos Luang Prabang Vat xieng thong (6)
Laos Luang Prabang Vat xieng thong (10)Laos Luang Prabang Vat xieng thong (7)

 

Laos Luang Prabang Vat xieng thong (5)

 

Laos Luang Prabang Vat xieng thong (13)Laos Luang Prabang Vat xieng thong (2)
 

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #BOUDDHISME CLASSIQUE, #LAOS

Repost0

Publié le 27 Juin 2010

Laos temple de Haw Pha Kaeo (3)

 

Le Haw Pha Kaeo est l’ancien temple royal de Vientiane au Laos. Construit pour abriter le bouddha d’émeraude il s’élève non loin du Vat Si Saket temple le plus ancien de la capitale. Il fut édifié en 1565 sur ordre du roi Setthathirat qui transféra la capitale de Luang Prabang à Vientiane. Reconstruit en grande partie entre 1936 et 1942 par les français, le temple aujourd’hui ressemble plus aux temples thaïs qu’aux anciens temples Laos.

 

Transformée en musée le Haw Pha Kaeo accueille aujourd’hui de nombreux bouddhas parfaits exemples de la sculpture Lao. Datant du Vie au XVIIème siècle ces statues sont le vivant exemple de la parfaite maîtrise de la statuaire acquise par les Laos. L’élégance des visages et du maintien des différents bouddhas est un exemple parfait de l’art Lao.

 

Laos temple de Haw Pha Kaeo (2)

 

Laos temple de Haw Pha Kaeo

 

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #BOUDDHISME CLASSIQUE, #LAOS

Repost0

Publié le 23 Juin 2010

Laos sculpture bouddha

 

Le Haw Pha Kaeo est l’ancien temple royal de Vientiane au Laos. Construit pour abriter le bouddha d’émeraude il s’élève non loin du Vat Si Saket temple le plus ancien de la capitale. Il fut édifié en 1565 sur ordre du roi Setthathirat qui transféra la capitale de Luang Prabang à Vientiane.  Reconstruit en grande partie entre 1936 et 1942 par les français, le temple aujourd’hui ressemble plus aux temples thaïs qu’aux anciens temples Laos.

 

Transformée en musée le Haw Pha Kaeo accueille aujourd’hui de nombreux bouddhas parfaits exemples de la sculpture Lao. Datant du Vie au XVIIème siècle ces statues sont le vivant exemple de la parfaite maîtrise  de la statuaire acquise par les Laos. L’élégance des visages et du maintien des différents bouddhas est un exemple parfait de l’art Lao.

 

Laos sculpture bouddha (2)

 

Laos sculpture bouddha (3)

 

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #BOUDDHISME CLASSIQUE, #LAOS

Repost0

Publié le 1 Juin 2010

Thailande Bouddha Maravijaya art d'Ayutthaya (3)

  Musée Guimet , Paris

 

 

Ce Bouddha est un très beau témoignage de l'art d'Ayutthaya (XV-XVIe siècle), royaume puissant et très prolofique de l'ancienne Thaïlande. La pose du bouddha, la jambre droite repliée sur la gauche et la main posé délicatement symbolise la victoire de l'Eveillé sur Mara, le prince des ténèbres. Ce type de représentation est très courante en Asie du Sud-est. Cette sculpture en bronze date des débuts de la période Ayutthaya, on perçoit encore l'influence khmer, la douceur du modelé du visage et le "classicisme" de la composition font écho aux plus belles sculptures d'Angkor. Le port et le maintien du bouddha sont très émouvant, la couleur noir, dut à une patine renforce la sacralité de la représentation.

 

Thailande Bouddha Maravijaya art d'Ayutthaya (2)

 

Thailande Bouddha Maravijaya art d'Ayutthaya (4)

 

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #BOUDDHISME CLASSIQUE

Repost0