art nouveau

Publié le 29 Juillet 2018

Palacio de la musica - Lluís Domènech i Montaner - Photos: Lankaart (c)
Palacio de la musica - Lluís Domènech i Montaner - Photos: Lankaart (c)
Palacio de la musica - Lluís Domènech i Montaner - Photos: Lankaart (c)

Palacio de la musica - Lluís Domènech i Montaner - Photos: Lankaart (c)

Le Palais de la musique «Palau de la Musica Catalana » est un des plus bel exemple du modernisme à Barcelone, ce palais de l’architecte Lluís Domènech i Montaner est connu pour sa façade principale décorée de mosaïques et de chapiteaux en formes de fleurs et sa magnifique salle au plafond peint et à a verrière art nouveau.

 

Palacio de la musica - Lluís Domènech i Montaner - Photos: Lankaart (c)
Palacio de la musica - Lluís Domènech i Montaner - Photos: Lankaart (c)
Palacio de la musica - Lluís Domènech i Montaner - Photos: Lankaart (c)
Palacio de la musica - Lluís Domènech i Montaner - Photos: Lankaart (c)
Palacio de la musica - Lluís Domènech i Montaner - Photos: Lankaart (c)
Palacio de la musica - Lluís Domènech i Montaner - Photos: Lankaart (c)
Palacio de la musica - Lluís Domènech i Montaner - Photos: Lankaart (c)

Palacio de la musica - Lluís Domènech i Montaner - Photos: Lankaart (c)

Palacio de la musica - Lluís Domènech i Montaner - Photos: Lankaart (c)
Palacio de la musica - Lluís Domènech i Montaner - Photos: Lankaart (c)
Palacio de la musica - Lluís Domènech i Montaner - Photos: Lankaart (c)
Palacio de la musica - Lluís Domènech i Montaner - Photos: Lankaart (c)
Palacio de la musica - Lluís Domènech i Montaner - Photos: Lankaart (c)
Palacio de la musica - Lluís Domènech i Montaner - Photos: Lankaart (c)
Palacio de la musica - Lluís Domènech i Montaner - Photos: Lankaart (c)
Palacio de la musica - Lluís Domènech i Montaner - Photos: Lankaart (c)
Palacio de la musica - Lluís Domènech i Montaner - Photos: Lankaart (c)
Palacio de la musica - Lluís Domènech i Montaner - Photos: Lankaart (c)

Palacio de la musica - Lluís Domènech i Montaner - Photos: Lankaart (c)

Palacio de la musica - Lluís Domènech i Montaner - Photos: Lankaart (c)
Palacio de la musica - Lluís Domènech i Montaner - Photos: Lankaart (c)
Palacio de la musica - Lluís Domènech i Montaner - Photos: Lankaart (c)
Palacio de la musica - Lluís Domènech i Montaner - Photos: Lankaart (c)
Palacio de la musica - Lluís Domènech i Montaner - Photos: Lankaart (c)
Palacio de la musica - Lluís Domènech i Montaner - Photos: Lankaart (c)
Palacio de la musica - Lluís Domènech i Montaner - Photos: Lankaart (c)
Palacio de la musica - Lluís Domènech i Montaner - Photos: Lankaart (c)

Palacio de la musica - Lluís Domènech i Montaner - Photos: Lankaart (c)

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #ART NOUVEAU

Repost0

Publié le 24 Mai 2018

Jean Delville - Ange et Mort - Dessins

Jean Delville était poète, écrivain et théoricien de l’art, élève de Jean-François Portaels, il est d’abord peintre réaliste et expose pour la première fois au cercle L’Essor en 1885. Il publie ses premiers poèmes en 1888 (dans la revue La Wallonie). Il commence sa carrière par des dessins inspirés des opéras de Wagner, Parsifal notamment, en 1890.

Platonicien convaincu, Jean Delville manifeste une croyance déterminée dans la fusion du masculin et du féminin à travers l'amour absolu, et conçoit l'Art comme une forme de rédemption religieuse.

Son œuvre est marquée par l’ésotérisme et un certain idéalisme philosophique, elle s’inscrit clairement dans la mouvance symboliste. Adepte de la Kabbale, disciple de Joséphin Péladan, il expose aux Salons de la Rose-Croix esthétique à partir de 1892.

Jean Delville - Ange et Mort - Dessins
Jean Delville - Ange et Mort - Dessins
Jean Delville - Ange et Mort - Dessins

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #ART NOUVEAU

Repost0

Publié le 28 Mars 2017

Klimt - Mäda Primavesi

Klimt fait le portrait de la jeune Mäda Primavesi quand elle a environ 9 ans. Avant de finaliser cette toile Klimt fit de nombreux croquis recherchant la pose idéale et le motif de fond. L’image finale témoigne du goût sophistiqué des parents de la jeune fille, le banquier et industriel Otto Primavesi et sa femme Eugenia.

Klimt - Mäda Primavesi

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #ART NOUVEAU

Repost0

Publié le 14 Mars 2017

Vrubel - Morning, 1897 via 23silence

 

Vroubel démon assis

 

Mikhaïl Aleksandrovitch Vroubel ( Михаил Александрович Врубель) est un peintre russe, né à Omsk le 17 mars 1856, mort à Saint-Pétersbourg le 14 avril 1910.

 

Il s'est illustré dans le symbolisme et l'Art nouveau et il est souvent considéré comme le plus grand représentant de ce dernier mouvement en Russie. En réalité, artiste solitaire, il se tint à distance des principaux courants de son époque et il fut assez critiqué par ses contemporains. La genèse de son style original est peut-être à chercher du côté des écoles byzantines tardives ou de la première Renaissance. Il est aussi parfois surnommé le Cézanne russe.

Source: Wikipedia

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #ART NOUVEAU

Repost0

Publié le 12 Février 2017

Embarquement de Saint-Louis à Damiette

Embarquement de Saint-Louis à Damiette

A la fin du XIXe Alphonse Osbert mène des expériences plus poussées sur la lumière, où il se rapproche du Salon des indépendants, où il rencontre Maurice Denis et surtout Puvis de Chavannes.

Sa peinture devient de plus en plus décorative, dans le sillage du maître, et connaît un succès grandissant dans un monde de l’art, qui évolue lui-même grandement : Osbert participe au salon de la Rose+Croix (son esthétique est très proche de celle prônée par le Sâr Péladan) et fréquente Stéphane Mallarmé. Soutenu par le journal La Plume et reconnu par la critique, il reçoit les artistes dans son atelier et devient ainsi un des principaux peintres symbolistes. Son style ne se renouvelle que peu après 1900.

Toutefois, le succès est acquis : il expose partout en France et à l’étranger et, soutenu par l’État, reçoit des commandes importantes. C’est entre autres la décoration du hall de l’établissement thermal de Vichy (1902-1904) ou celle de la salle des séances de la mairie de Bourg-la-Reine (1911-1913).

Cette série est consacrée à la VIIe croisade menée par Saint-Louis en Egypte:

Après huit mois d’hivernage à Chypre, les armées de Saint-Louis partent pour l’Egypte. Le sultan Malik al-Salih Ayyoub se trouve au mois de mai à Damas, ne sachant pas si le débarquement doit se faire en Égypte ou en Syrie. Gravement malade, il rentre en Égypte et confie l’armée à l’émir Fakhr al-Dîn Ibn al-Sheikh qu’il envoie à Damiette pour s’opposer au débarquement. Le 5 juin 1249, les croisés débarquent sous les charges successives des soldats musulmans, et réussissent à mettre le pied sur le rivage, puis à repousser l’armée ayyoubide. Plusieurs émirs sont tués et Fakhr al-Din décide d’abandonner la plage. Il se replie sur Damiette, mais n’ose pas y rester et se réfugie à Ashmûn-Tannâh, plus au sud. Pris de panique, les habitants de Damiette évacuent leur ville pour fuir dans le delta du Nil. Avec prudence car ils craignent un piège, le 6 juin, les croisés peuvent entrer dans Damiette, et s’en emparer.

Saint-Louis à Damiette
Saint-Louis à Damiette
Saint-Louis à Damiette

Saint-Louis à Damiette

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #ART NOUVEAU, #SYMBOLISME - NABIS

Repost0

Publié le 16 Janvier 2017

Bijoux - Art Nouveau - René Lalique - Photos: Lankaart (c)

Bijoux - Art Nouveau - René Lalique - Photos: Lankaart (c)

René Lalique est reconnu comme un des concepteurs de bijoux les plus importants de l'Art nouveau français ; en créant des pièces innovantes pour la nouvelle boutique de Samuel Bing à Paris, Maison de l'Art nouveau. Il commence à exposer ses œuvres à son nom dès 1894, notamment au Salon des artistes français, de 1897 et 1898. Le grand verrier Émile Gallé le découvre à l'occasion du premier et en fait un éloge appuyé. Son stand à l'exposition universelle de 1900 à Paris remporte un franc succès.

Tout en gardant les sources d'inspiration de l'Art nouveau, faune et flore — dont le paon, divers insectes et parfois un bestiaire fantastique —, il innove en utilisant des matériaux peu usités pour la bijouterie, à cette époque : le verre, l'émail, le cuir, la corne, la nacre, en préférant souvent les pierres semi-précieuses aux pierres précieuses. L'introduction du volume dans la bijouterie est facilitée par ses connaissances en modelage. Il dessine ses modèles, les faisant réaliser par une équipe de ciseleurs, sculpteurs et émailleurs qu'il recrute avec soin.

De nombreuses femmes de la noblesse, de la bourgeoisie et du spectacle se sont mises à porter ses bijoux extraordinaires, telles la marquise Arconati-Visconti, la comtesse de Béarn, la princesse de Guermantes, Mme Waldeck-Rousseau ou Sarah Bernhardt, pour laquelle il réalise en 1902 un costume de scène pour la reprise de la pièce Théodora, au théâtre Sarah-Bernhardt.

 

Source: Wikipedia

Bijoux - Art Nouveau - René Lalique - Photos: Lankaart (c)Bijoux - Art Nouveau - René Lalique - Photos: Lankaart (c)
Bijoux - Art Nouveau - René Lalique - Photos: Lankaart (c)Bijoux - Art Nouveau - René Lalique - Photos: Lankaart (c)

Bijoux - Art Nouveau - René Lalique - Photos: Lankaart (c)

Bijoux - Art Nouveau - René Lalique - Photos: Lankaart (c)
Bijoux - Art Nouveau - René Lalique - Photos: Lankaart (c)
Bijoux - Art Nouveau - René Lalique - Photos: Lankaart (c)
Bijoux - Art Nouveau - René Lalique - Photos: Lankaart (c)

Bijoux - Art Nouveau - René Lalique - Photos: Lankaart (c)

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #ART NOUVEAU

Repost0

Publié le 27 Octobre 2014

Mehoffer Dziwny ogrod

 

Né en Pologne en 1869, Józef Mehoffer fréquente l'Académie des beaux-arts de Cracovie à partir de 1887, non sans avoir avant cela étudié le droit. Par la suite, il séjourne à Vienne, puis à Paris, mais s'en retourne à Cracovie en 1894. Lorsqu'est lancé le concours international pour la réalisation des vitraux de la collégiale Saint-Nicolas de Fribourg, il remporte le premier prix. Le chantier durera jusqu'en 1936. En parallèle, il enseigne, dès 1902, à l'Académie des beaux-arts de Cracovie. Lorsque survient la guerre, il est déporté dans un camp de concentration, dont il réchappera fortement affaibli.

 

Mehoffer est considéré comme l'un des représentants les plus importants de l'Art nouveau et du symbolisme polonais.

 

mehoffer-pegaz

 

Mehoffer portrait

 

Mehoffer The Rose of Sharon, 1923

 

Source: wikipedia

 

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #ART NOUVEAU

Repost0

Publié le 21 Novembre 2013

klimt alice bloch bauer

Portrait of Adele Bloch-Bauer, 1912, collection privé.

 

Gustave Klimt  (1862-1918) ouvre avec ses amis du mouvement de la Sécession une nouvelle ère de la peinture européenne.  Dans ce portrait d'Adèle Bloch-Bauer il mène à son aboutissement une recherche picturale qui mêle les éléments de décors stylisées et abstraits d’influences byzantine, orientale et romane à un naturalisme d’un très grand réalisme  dans l’expression psychologique. Le portrait marqué par ce contraste, émerge d’une profusion décorative. Ce procédé de citation et de collage très moderne accentue l’étrangeté de la composition. Klimt œuvre pour la mise en place d’un style profondément originale qui marque Vienne avant l’effondrement totale de la première guerre mondiale et la disparition complète de cette civilisation.

 

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #ART NOUVEAU

Repost0

Publié le 21 Novembre 2013

Demachy (2)Demachy (3) 

 

Robert Demachy (1859-1936) est un photographe français, tenant du pictorialisme. Maîtrisant parfaitement toute une série de technique de tirage très proche de la peinture ou du graphisme, il sait notamment en employant la gomme bichromatée donnée une véritable matière à ses photos. La gomme permet en effet d’estomper les détails et le traitement de la surface. Travaillée au pinceau ou avec un tampon les effets peuvent être subtil ou très marqué. Le mouvement pictorialiste est à la fois proche des impressionnistes et en même temps met en valeur des thèmes chère à l’art Nouveau, les femmes, les paysages, les plantes. Demachy maitrisant totalement son art est une figure internationalement reconnu du pictorialisme. Il est  le tenant convaincu de cette intervention marquée du photographe, véritable artiste au même titre qu’un peintre, fondateur du Photo Club de Paris en 1894, il fit beaucoup pour la reconnaissance de la photographie comme un art à part entière.

 

Demachy Demachy (4)

 

Source: RR

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #ART NOUVEAU

Repost0

Publié le 10 Octobre 2013


 

Blossfeldt  Blossfeldt (2)
 Blossfeldt (3) Blossfeldt (4)

 

Karl Bossfeldt (1865 - 1932) est un professeur, artiste et photographe allemand majeur du XXe siècle.

 

Karl Blossfeldt faisait ses photos avec un appareil qu'il avait conçu lui-même. Il pouvait ainsi grossir l'image jusqu'à 30 fois la taille réelle, révélant ainsi de multiples détails des plantes qu'il prennait en photo. Publié en 1928, Bloofeldt avait 63 ans, son oeuvre: Urformen der Kunst  est rapidement devenu un best-seller international. Blossfeldt devint l'un des plus célèbre photographe de son époque. Son oeuvre est resté une oeuvre majeure du XXe siècle, donnant à voir une réalité qui bien souvent dépasse la fiction.

 

Dans la préface de son livre Wundergarten der Natur , il écrit :

« Les documents imagés parlent d'eux-mêmes. »

« Mes documents sur les plantes doivent participer au rétablissement du lien avec la Nature. Ils devraient réveiller à nouveau le sens pour la Nature, indiquer les trésors riches dans la nature et favoriser l'observation de notre faune locale. »

 

Blossfeldt (5) Blossfeldt (6)
 Blossfeldt (7) Blossfeldt (8)


Source: Wikipedia.en

 

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #ART NOUVEAU

Repost0