Publié le 23 Octobre 2017

Kyoto  - Photos: Lankaart (c)
Kyoto  - Photos: Lankaart (c)
Kyoto  - Photos: Lankaart (c)
Kyoto  - Photos: Lankaart (c)
Kyoto  - Photos: Lankaart (c)
Kyoto  - Photos: Lankaart (c)
Kyoto  - Photos: Lankaart (c)
Kyoto  - Photos: Lankaart (c)
Kyoto  - Photos: Lankaart (c)
Kyoto  - Photos: Lankaart (c)
Kyoto  - Photos: Lankaart (c)

Kyoto - Photos: Lankaart (c)

Kyoto, une ville à découvrir.

Kyoto  - Photos: Lankaart (c)
Kyoto  - Photos: Lankaart (c)
Kyoto  - Photos: Lankaart (c)

Kyoto - Photos: Lankaart (c)

Kyoto  - Photos: Lankaart (c)
Kyoto  - Photos: Lankaart (c)
Kyoto  - Photos: Lankaart (c)

Kyoto - Photos: Lankaart (c)

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #JAPON, #Colors of the world

Repost0

Publié le 22 Octobre 2017

Cuba - Photos: Lankaart (c)

Cuba - Photos: Lankaart (c)

La Havane - Photos: Lankaart (c)
La Havane - Photos: Lankaart (c)
La Havane - Photos: Lankaart (c)
La Havane - Photos: Lankaart (c)

La Havane - Photos: Lankaart (c)

Cuba - Photos: Lankaart (c)Cuba - Photos: Lankaart (c)
Cuba - Photos: Lankaart (c)Cuba - Photos: Lankaart (c)
Cuba - Photos: Lankaart (c)Cuba - Photos: Lankaart (c)

Cuba - Photos: Lankaart (c)

Cuba - Photos: Lankaart (c)Cuba - Photos: Lankaart (c)
Cuba - Photos: Lankaart (c)Cuba - Photos: Lankaart (c)

Cuba - Photos: Lankaart (c)

La Habana - Photos: Lankaart (c)
La Habana - Photos: Lankaart (c)
La Habana - Photos: Lankaart (c)
La Habana - Photos: Lankaart (c)
La Habana - Photos: Lankaart (c)

La Habana - Photos: Lankaart (c)

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #colors of the world

Repost0

Publié le 17 Octobre 2017

Sicile - Cathédrale de Monreale - Jardins - Photos: Lankaart (c)

Sicile - Cathédrale de Monreale - Jardins - Photos: Lankaart (c)

La tradition islamique mêlant l'art des jardins et l'architecture, dont le palais de l'Alhambra est l'exemple type, fut perpétuée par d'autres exemples médiévaux, à l'image du cloître arabo-normand de la Cathédrale de Monreale en Sicile, commencé par Guillaume II en 1174. C'est ici dans ce cadre enchanteur qu'al-Idrisi conçut son atlas mondial pour le roi Roger II de Sicile. Ce magnifique jardin témoigne du brassage entre les cultures islamiques, byzantines et romanes, entre une dynastie venue du nord de l'Europe et une culture locale africano-mauresque. 

 

Sicile - Cathédrale de Monreale - Jardins - Photos: Lankaart (c)
Sicile - Cathédrale de Monreale - Jardins - Photos: Lankaart (c)
Sicile - Cathédrale de Monreale - Jardins - Photos: Lankaart (c)
Sicile - Cathédrale de Monreale - Jardins - Photos: Lankaart (c)

Sicile - Cathédrale de Monreale - Jardins - Photos: Lankaart (c)

Sicile - Cathédrale de Monreale - Jardins - Photos: Lankaart (c)Sicile - Cathédrale de Monreale - Jardins - Photos: Lankaart (c)
Sicile - Cathédrale de Monreale - Jardins - Photos: Lankaart (c)Sicile - Cathédrale de Monreale - Jardins - Photos: Lankaart (c)
Sicile - Cathédrale de Monreale - Jardins - Photos: Lankaart (c)Sicile - Cathédrale de Monreale - Jardins - Photos: Lankaart (c)
Sicile - Cathédrale de Monreale - Jardins - Photos: Lankaart (c)Sicile - Cathédrale de Monreale - Jardins - Photos: Lankaart (c)

Sicile - Cathédrale de Monreale - Jardins - Photos: Lankaart (c)

Sicile - Cathédrale de Monreale - Jardins - Photos: Lankaart (c)
Sicile - Cathédrale de Monreale - Jardins - Photos: Lankaart (c)
Sicile - Cathédrale de Monreale - Jardins - Photos: Lankaart (c)
Sicile - Cathédrale de Monreale - Jardins - Photos: Lankaart (c)
Sicile - Cathédrale de Monreale - Jardins - Photos: Lankaart (c)

Sicile - Cathédrale de Monreale - Jardins - Photos: Lankaart (c)

Monreale Sicile

Monreale Sicile

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 14 Octobre 2017

Villa royale de Marlia - Photo: Lankaart (c)

Villa royale de Marlia - Photo: Lankaart (c)

Entourée d'un grand parc, la villa est le résultat des interventions de seize propriétaires. Déjà à la période Lombarde (IXe siècle), il y avait ici une forteresse habitée par le duc de Toscane, puis transmise à la famille Bonvisi de 1517 jusqu'en 1651, contrainte après leur faillite en 1629, de vendre la plupart des biens familiaux.

La villa a été ensuite achetée par de riches nobles lucquois Oliviero et Lélio Orsetti, qui rénovent le palais et surtout réalisent un magnifique jardin baroque,... Ils sont également responsables de la construction du petit pavillon de "l'Horloge" pour les écuries, les cuisines, les services, etc., et caractérisé sur sa façade principale par un portique surmonté par une loggia avec une élévation centrale où est placé l'horloge, d'où il tire son nom. Le jardin, orné de fontaines, bassins, de nymphes, de statues, présente une symétrie géométrique ...

En 1806, la villa et le parc devinrent la propriété d'Elisa Bonaparte Baciocchi, princesse de Lucques ....

Wikipedia

Villa Reale di Marlia - Villa royale de Marlia - Photos: Lankaart (c)
Villa Reale di Marlia - Villa royale de Marlia - Photos: Lankaart (c)
Villa Reale di Marlia - Villa royale de Marlia - Photos: Lankaart (c)
Villa Reale di Marlia - Villa royale de Marlia - Photos: Lankaart (c)
Villa Reale di Marlia - Villa royale de Marlia - Photos: Lankaart (c)
Villa Reale di Marlia - Villa royale de Marlia - Photos: Lankaart (c)
Villa Reale di Marlia - Villa royale de Marlia - Photos: Lankaart (c)

Villa Reale di Marlia - Villa royale de Marlia - Photos: Lankaart (c)

Toscane - Parc de la Villa royale de Marlia

En 1923 le Comte et la Comtesse Pecci-Blunt ont acheté la propriété et l’année suivante ils ont fait exécuter par Jacques Greber, célèbre architecte français, la restauration du Parc et des jardins, avec l’intention d’unir tradition et innovation. La création de bois, de ruisseaux, d’un lac et d’éléments bucoliques a complété et enrichi le paysage romantique déjà donné par les styles des jardins.

Aujourd'hui le Parc de Villa Reale de Marlia s’étend sur une surface de 16 hectares et est le résultat d’une succession complexe de transformations qui témoignent de deux différentes périodes de l’architecture des villas lucquoises. Une partie du Parc conserve, en effet, la création originelle du XVII siècle avec ses haies, ses parterres fleuris et ses arbres de haut fût; l’autre partie est dessinée selon la mode des jardins à l’anglaise avec ses sentiers sinueux, ses vues panoramiques et ses petits bois ombragés. Les arbres représentent un patrimoine très riche avec de grands exemplaires de abies, quercus palustris, pins, chênes, chênes verts et platanes. Les Prés, avec leurs petits arbustums de sous-bois, sont les ornements de la Villa de l’Évêque dans un paysage unique qui change selon les heures de la journée et le cours des saisons. En se promenant dans le Parc de Villa Reale, on peut découvrir beaucoup de bâtiments et recoins panoramiques impressionnants.

Villa Reale

Villa royale de Marlia - Photos: Lankaart (c)Villa royale de Marlia - Photos: Lankaart (c)
Villa royale de Marlia - Photos: Lankaart (c)Villa royale de Marlia - Photos: Lankaart (c)

Villa royale de Marlia - Photos: Lankaart (c)

Villa royale de Marlia - Photos: Lankaart (c)
Villa royale de Marlia - Photos: Lankaart (c)
Villa royale de Marlia - Photos: Lankaart (c)
Villa royale de Marlia - Photos: Lankaart (c)

Villa royale de Marlia - Photos: Lankaart (c)

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #PARCS et JARDINS

Repost0

Publié le 11 Octobre 2017

Cracovie - Cimetière juif - Photos: Lankaart (c)

Cracovie - Cimetière juif - Photos: Lankaart (c)

En Pologne, les cimetières juifs, cmentarz żydowski (pluriel cmentarze żydowskie) sont également appelés par les polonais kirkut (pluriel kirkuty) qui est un nom dérivé de l'allemand kirkhof (Kirche hof). Les juifs utilisent plusieurs terminologie pour désigner le cimetière comme Beth ha-kevaroth (la maison des tombes), Beth Olam (la maison de la vie éternelle), Beth ha-hayim (la maison de la vie).
Dans les temps très anciens, les défunts étaient généralement inhumés sur les lieux mêmes où ils avaient vécus, sur leur terre, dans une grotte voisine.
Le premier enterrement dont il est fait mention dans la Bible est celui de Sarah, la femme d'Abraham.
Autrefois, la tombe était recouverte d'une pierre blanchie. Mais plus généralement, les tombes étaient recouvertes de pierres afin que les sépultures ne soient pas retournées par des animaux. Les voyageurs qui passaient à proximité d'une tombe juive prirent l'habitude de déposer une pierre par reconnaissance au mort et pour consolider le petit édifice de pierres. C'est de cette très ancienne tradition que nous vient la coutume de déposer un caillou lorsqu'on se recueille sur une tombe juive.

Shabbat Goy Traces juives en Pologne

Cracovie - Cimetière juif - Photos: Lankaart (c)
Cracovie - Cimetière juif - Photos: Lankaart (c)
Cracovie - Cimetière juif - Photos: Lankaart (c)
Cracovie - Cimetière juif - Photos: Lankaart (c)
Cracovie - Cimetière juif - Photos: Lankaart (c)

Cracovie - Cimetière juif - Photos: Lankaart (c)

L'accès nouvellement facilité sur le territoire polonais permis à de nombreuses associations juives de l'étranger aidées par des autorités locales et régionales de réunir des fonds afin de procéder aux premières restaurations de cimetières juifs, en dépit des priorités budgétaires locales dans le contexte d'une Pologne en pleine restructuration économique et industrielle dans les années 1990. Il s'avérait que les fonds nécessaires à la restauration et à l'entretien d'un cimetière étaient plus faciles à réunir que ceux qu'ils fallaient rassembler pour la restauration d'une synagogue, ce qui pose toujours un problème, essentiellement dans les petites communes anciennement des Shtetl, où les communautés juives ont disparues depuis la guerre et où les fonds pouvant être alloués restent très limités.
Avec les années 2000 est apparu une nouvelle génération de polonais née au milieu des années 1970 et durant les années 1980 qui portent un nouveau regard sur leur histoire et sur leur passé. La génération d'après guerre n'avait pas été vraiment sensibilisée sur l'histoire et le patrimoine juif dont l'histoire fut longtemps occultée des programmes scolaires et du système éducatif national au profit d'une Pologne longtemps présentée comme unique victime du nazisme (le mot holocauste fait sa première apparition dans un ouvrage scolaire en 1993). Aussi une partie de cette nouvelle génération se sensibilisa progressivement au patrimoine juif encore très riche en Pologne. De nombreuses villes et villages procédèrent et continuent aujourd’hui la restauration de leur cimetière juif présent sur leur commune, comme par exemple dans la ville de Chrzanów dans la région est d'Auschwitz, où résidait une forte communauté juive de 20 000 personnes avant la guerre, et où un important travail de restauration a été mené en 2007 à l'initiative des autorités locales et des représentations juives polonaises dans ce cimetière qui abrite plus de 3000 tombes.

Shabbat Goy Traces juives en Pologne

Cracovie - Cimetière juif - Photos: Lankaart (c)
Cracovie - Cimetière juif - Photos: Lankaart (c)
Cracovie - Cimetière juif - Photos: Lankaart (c)
Cracovie - Cimetière juif - Photos: Lankaart (c)
Cracovie - Cimetière juif - Photos: Lankaart (c)

Cracovie - Cimetière juif - Photos: Lankaart (c)

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #CIMETIERE

Repost0

Publié le 8 Octobre 2017

Lucca - Lucques - Jardins du Palais Pfanner - Photos: Lankaart (c)

Lucca - Lucques - Jardins du Palais Pfanner - Photos: Lankaart (c)

Le Palais Pfanner ou Palais Controni-Pfanner, est un palais situé dans la ville de Lucques en Toscane, en bordure de son enceinte fortifiée, les Mura di Lucca, accessible par le 33, Via degli Asili.

Il est surtout remarquable par son jardin à l'italienne qui se veut inspiré de celui de Boboli du palais Pitti de Florence, aménagé par l'architecte Filippo Juvarra au XVIIIe siècle.
Le jardin prolonge le sud du palais vers les murailles de la cité au nord, comme on peut le voir dans le document des Sinibaldi daté du 1843. Par la grille d'entrée, on accède au jardin par une allée pavée, sur laquelle sont posés quatre vases en terracotta plantés de cycas. Un haie de cycas hauts environ 1,5 m entoure entièrement le jardin qui est subdivisé géométriquement en sept vastes espaces rectangulaires parcourus par des allées rectilignes. La pelouse face au palais est subdivisée en quatre zones gazonnées, bordées de buis et de laurier, avec au centre un bassin octogonal, décoré de quatre statues allégoriques représentant les éléments : Vulcain (feu), Mercure (air), Dionysos (terre) et Océan (eau). Près du palais sont situées les statues allégoriques des Quatre Saisons bordées par une bambouseraie.

À l'intérieur des pelouses, suivant les saisons sont visibles des ifs, des pins, des arbres fruitiers ou des magnolias. À l'opposé de l'entrée, adossée au mur d'enceinte, se trouve l'orangerie (limonaia), surmontée d'une balustrade sur laquelle figurent des lions et au centre un basilic, emblème des Controni. Aux côtés du porche, deux niches contiennent à droite la statue d'Hercule et à gauche celle de Cybèle . Les deux allées principales qui entourent les pelouses sont parsemées de nombreux pots contenant des citronniers et des rosiers.

Wikipedia

Lucca - Lucques - Jardins du Palais Pfanner - Photos: Lankaart (c)
Lucca - Lucques - Jardins du Palais Pfanner - Photos: Lankaart (c)
Lucca - Lucques - Jardins du Palais Pfanner - Photos: Lankaart (c)
Lucca - Lucques - Jardins du Palais Pfanner - Photos: Lankaart (c)
Lucca - Lucques - Jardins du Palais Pfanner - Photos: Lankaart (c)
Lucca - Lucques - Jardins du Palais Pfanner - Photos: Lankaart (c)
Lucca - Lucques - Jardins du Palais Pfanner - Photos: Lankaart (c)
Lucca - Lucques - Jardins du Palais Pfanner - Photos: Lankaart (c)

Lucca - Lucques - Jardins du Palais Pfanner - Photos: Lankaart (c)

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #PARCS et JARDINS

Repost0

Publié le 4 Octobre 2017

Inde - Chittogard - Or et lumière - Photos: Lankaart (c)

Inde - Chittogard - Or et lumière - Photos: Lankaart (c)

Inde - Chittogard - Or et lumière - Photos: Lankaart (c)
Inde - Chittogard - Or et lumière - Photos: Lankaart (c)
Inde - Chittogard - Or et lumière - Photos: Lankaart (c)
Inde - Chittogard - Or et lumière - Photos: Lankaart (c)
Inde - Chittogard - Or et lumière - Photos: Lankaart (c)
Inde - Chittogard - Or et lumière - Photos: Lankaart (c)
Inde - Chittogard - Or et lumière - Photos: Lankaart (c)

Inde - Chittogard - Or et lumière - Photos: Lankaart (c)

Inde - Chittogard - Or et lumière - Photos: Lankaart (c)
Inde - Chittogard - Or et lumière - Photos: Lankaart (c)

Inde - Chittogard - Or et lumière - Photos: Lankaart (c)

Inde - Chittogard - Or et lumière - Photos: Lankaart (c)
Inde - Chittogard - Or et lumière - Photos: Lankaart (c)
Inde - Chittogard - Or et lumière - Photos: Lankaart (c)

Inde - Chittogard - Or et lumière - Photos: Lankaart (c)

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #Colors of the worlds

Repost0

Publié le 1 Octobre 2017

Costa-Rica - Photos: Lankaart (c)

Costa-Rica - Photos: Lankaart (c)

Costa-Rica - Les volcans - Photos: Lankaart (c)
Costa-Rica - Les volcans - Photos: Lankaart (c)
Costa-Rica - Les volcans - Photos: Lankaart (c)
Costa-Rica - Les volcans - Photos: Lankaart (c)
Costa-Rica - Les volcans - Photos: Lankaart (c)
Costa-Rica - Les volcans - Photos: Lankaart (c)
Costa-Rica - Les volcans - Photos: Lankaart (c)
Costa-Rica - Les volcans - Photos: Lankaart (c)
Costa-Rica - Les volcans - Photos: Lankaart (c)
Costa-Rica - Les volcans - Photos: Lankaart (c)
Costa-Rica - Les volcans - Photos: Lankaart (c)
Costa-Rica - Les volcans - Photos: Lankaart (c)
Costa-Rica - Les volcans - Photos: Lankaart (c)
Costa-Rica - Les volcans - Photos: Lankaart (c)

Costa-Rica - Les volcans - Photos: Lankaart (c)

Costa-Rica - Photos: Lankaart (c)
Costa-Rica - Photos: Lankaart (c)
Costa-Rica - Photos: Lankaart (c)
Costa-Rica - Photos: Lankaart (c)
Costa-Rica - Photos: Lankaart (c)
Costa-Rica - Photos: Lankaart (c)
Costa-Rica - Photos: Lankaart (c)
Costa-Rica - Photos: Lankaart (c)
Costa-Rica - Photos: Lankaart (c)
Costa-Rica - Photos: Lankaart (c)
Costa-Rica - Photos: Lankaart (c)

Costa-Rica - Photos: Lankaart (c)

Costa-Rica - Côte Ouest -  Photos: Lankaart (c)
Costa-Rica - Côte Ouest -  Photos: Lankaart (c)
Costa-Rica - Côte Ouest -  Photos: Lankaart (c)
Costa-Rica - Côte Ouest -  Photos: Lankaart (c)
Costa-Rica - Côte Ouest -  Photos: Lankaart (c)
Costa-Rica - Côte Ouest -  Photos: Lankaart (c)
Costa-Rica - Côte Ouest -  Photos: Lankaart (c)
Costa-Rica - Côte Ouest -  Photos: Lankaart (c)
Costa-Rica - Côte Ouest -  Photos: Lankaart (c)
Costa-Rica - Côte Ouest -  Photos: Lankaart (c)
Costa-Rica - Côte Ouest -  Photos: Lankaart (c)
Costa-Rica - Côte Ouest -  Photos: Lankaart (c)
Costa-Rica - Côte Ouest -  Photos: Lankaart (c)
Costa-Rica - Côte Ouest -  Photos: Lankaart (c)
Costa-Rica - Côte Ouest -  Photos: Lankaart (c)
Costa-Rica - Côte Ouest -  Photos: Lankaart (c)
Costa-Rica - Côte Ouest -  Photos: Lankaart (c)
Costa-Rica - Côte Ouest -  Photos: Lankaart (c)
Costa-Rica - Côte Ouest -  Photos: Lankaart (c)
Costa-Rica - Côte Ouest -  Photos: Lankaart (c)

Costa-Rica - Côte Ouest - Photos: Lankaart (c)

Costa-Rica - Mangrove - Photos: Lankaart (c)
Costa-Rica - Mangrove - Photos: Lankaart (c)
Costa-Rica - Mangrove - Photos: Lankaart (c)
Costa-Rica - Mangrove - Photos: Lankaart (c)
Costa-Rica - Mangrove - Photos: Lankaart (c)

Costa-Rica - Mangrove - Photos: Lankaart (c)

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #VOYAGES

Repost0

Publié le 30 Septembre 2017

Estonie - Tallin - Photos: Lankaart (c)

Estonie - Tallin - Photos: Lankaart (c)

Estonie - Tallin - Photos: Lankaart (c)
Estonie - Tallin - Photos: Lankaart (c)
Estonie - Tallin - Photos: Lankaart (c)
Estonie - Tallin - Photos: Lankaart (c)
Estonie - Tallin - Photos: Lankaart (c)
Estonie - Tallin - Photos: Lankaart (c)
Estonie - Tallin - Photos: Lankaart (c)
Estonie - Tallin - Photos: Lankaart (c)
Estonie - Tallin - Photos: Lankaart (c)
Estonie - Tallin - Photos: Lankaart (c)
Estonie - Tallin - Photos: Lankaart (c)
Estonie - Tallin - Photos: Lankaart (c)
Estonie - Tallin - Photos: Lankaart (c)

Estonie - Tallin - Photos: Lankaart (c)

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #colords of the world

Repost0

Publié le 27 Septembre 2017

Paris - Bernard Tschumi - Parc de la Villette - Photo: Lankaart (c)

Paris - Bernard Tschumi - Parc de la Villette - Photo: Lankaart (c)

Le projet du parc de la Villette à Paris de Bernard Tschumi est certainement l'un des projets de paysage déconstructivistes les plus aboutis de la fin du XXe siècle. Construit sur le site d'un ancien abattoir et d'un marché au bétail il fait partie d'un projet urbain ambitieux regroupant autour du parc une Cité de la Musique et un musée des sciences et technologies. 

Bernard Tschumi reste fidèle à de nombreux principes modernistes, dont la volonté de se délester du poids de l'histoire et d'oublier toutes références à des formes archétypales de la nature ou de l'art du paysage qui ont pourtant marqués Paris. Notamment le parc ne teint compte d'aucune composante romantique.

Le sens du parc est donc original et profondément urbain, il privilégie une appréhension cinématique de l'espace. la qualité du parc se base donc sur l'expérience personnelle et la superposition de trois échelles développées par Tschumi: la trame stricte des folies rouges néo-constructivistes qui se superpose aux éléments existants: canal, grande halle, musée; l'ensemble des cheminements qui forment toute une série de parcours et de perspectives; et enfin des "surfaces" grandes prairies et parvis. L'ensemble se réfère au mouvement déconstructiviste dans le sillage des tendances artistiques et philosophiques de l'époque.

 

Paris - Bernard Tschumi - Parc de la Villette
Folies de Bernard Tschumi - Parc de la Villette - Photos: Lankaart (c)
Folies de Bernard Tschumi - Parc de la Villette - Photos: Lankaart (c)
Folies de Bernard Tschumi - Parc de la Villette - Photos: Lankaart (c)
Folies de Bernard Tschumi - Parc de la Villette - Photos: Lankaart (c)
Folies de Bernard Tschumi - Parc de la Villette - Photos: Lankaart (c)
Folies de Bernard Tschumi - Parc de la Villette - Photos: Lankaart (c)
Folies de Bernard Tschumi - Parc de la Villette - Photos: Lankaart (c)

Folies de Bernard Tschumi - Parc de la Villette - Photos: Lankaart (c)

La trame des folies est l'un des éléments forts du parc, elle joue le rôle de repère pour le visiteur et de symbole iconique pour le parc. Certaines sont implantées le long du canal et jouent avec leur reflet dans l'eau, d'autres sont au sein même du musée ou accrochées aux passerelles hautes.

Le parc est devenu un lieu très populaire , les grandes prairies accueillent de nombreuses manifestations culturelles: concerts, bals, fête du cinéma etc ...

Bernard Tschumi - Parc de la Villette  - Photos: Lankaart (c)
Bernard Tschumi - Parc de la Villette  - Photos: Lankaart (c)
Bernard Tschumi - Parc de la Villette  - Photos: Lankaart (c)
Bernard Tschumi - Parc de la Villette  - Photos: Lankaart (c)
Bernard Tschumi - Parc de la Villette  - Photos: Lankaart (c)
Bernard Tschumi - Parc de la Villette  - Photos: Lankaart (c)

Bernard Tschumi - Parc de la Villette - Photos: Lankaart (c)

Bernard Tschumi - Parc de la Villette  - Photos: Lankaart (c)
Bernard Tschumi - Parc de la Villette  - Photos: Lankaart (c)

Bernard Tschumi - Parc de la Villette - Photos: Lankaart (c)

Parc de la Villette  - Photos: Lankaart (c)
Parc de la Villette  - Photos: Lankaart (c)

Parc de la Villette - Photos: Lankaart (c)

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #PARCS et JARDINS, #ART CONTEMPORAIN

Repost0