Publié le 28 Janvier 2011

Doisneau l'étudiant le baiser

 

Robert Doisneau est l'un des photographes français les plus connus à l'étranger notamment grâce à des photos comme « le Baiser de l'hôtel de ville ».

 

 Doisneau est un passant patient qui conserve toujours une certaine distance vis-à-vis de ses sujets. Il guette l'anecdote, la petite histoire. Ses photos sont souvent empreintes d'humour mais également de nostalgie, d'ironie et de tendresse.



Dorothea Lange (1895-1965) est la photographe américaine la plus connu de l’entre-deux guerres. Elle travaille durant cette période pour la FSA ( Farm Security Administration) et participe au témoignage accablant sur les désastres sociaux créé par la crise de 29 dans les campagnes américaines. En opposition récurrente avec l’administration américaine elle a toujours voulu rende compte de la réalité du désastre humain, au-delà du simple symbolique. Son implication est très forte, elle […]



"Les belles photographies sont souvent statiques et en composant des clichés parfaits on risque de tomber dans un piège" Werner Bischoff (1916-1954), Calcutta, 1951. Témoin du monde, Bischoff fait partie de ses photographes qui au milieu du siècle vont parcourir le monde et témoigner, sur la grandeur et la misère de l'homme

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #ART MODERNE

Repost0

Publié le 27 Janvier 2011

Francis Bacon - Etude pour une cruxifiction

Francis Bacon - Etude pour une cruxifiction

Toute sa vie, Francis Bacon (1909-1992) considéra le triptyque Trois Études pour des figures au pied d'une crucifixion (Tate Modern, Londres) comme son premier tableau. Historiquement, rien n'est moins vrai : quelques-unes des œuvres qu'il réalisa dans les années 1930 subsistent et ont été exposées, quoique rarement du vivant de l'artiste. Théoriquement rien n'est plus justifié : les trois études ne sont en effet qu'un fragment d'une plus grande composition que l'artiste ne réalisera jamais. Aussi Bacon ouvrait-il ainsi délibérément son œuvre sur ce que Maurice Blanchot définissait comme « l'œuvre d'absence d'œuvre » – la projection, sans cesse différée, de cette œuvre ultime qui, disait Bacon, « annihilerait » toutes les autres. À partir du début des années 1960, les figures cauchemardesques du triptyque de 1944, que l'artiste identifiait aux Érinyes, se retrouvent de manière récurrente dans son œuvre.

 

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #ART MODERNE

Repost0

Publié le 27 Janvier 2011

Ohara Koson grasshopper umder full moon

 

pour le plaisir ...

 

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #JAPON

Repost0

Publié le 26 Janvier 2011

Steinlen le chat noir

 

Théophile-Alexandre Steinlen, né à Lausanne le 10 novembre 1859 et mort à Paris le 14 décembre 1923, est un peintre, dessinateur et lithographe suisse, naturalisé français en 1901.

 

Adversaire de l’injustice, compatissant envers les déshérités, qui alors ne manquaient pas à Montmartre, il dépeint des scènes de la rue, des usines, de la mine, mettant en scène les malheureux de toute espèce, mendiants, ouvriers dans la misère, gamins dépenaillés et prostituées. Mais ces personnages semblent plus souvent écrasés par leur triste condition que révoltés. Il est par ailleurs le spécialiste des chats, qu’il dessine sans se lasser, dans toute leur fantaisie, joueurs, endormis ou en colère. Comme les autres artistes picturaux, il ne dédaigne pas non plus la représentation des femmes nues.

 

Steinlen (2)Steinlen (3)
Steinlen (4)Steinlen Motocycles Comiot[1]

 

Source: Wikipedia

 

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #ARTS GRAPHIQUES BD XXe et XXIe

Repost0

Publié le 25 Janvier 2011

rodin buste

Victoria and Albert Museum, Londres, 1904

 

Rodin avait visité l'Angleterre en 1881 à l'invitation du peintre et graveur français, Alphonse Legros. Ce fut le début d'une carrière très réussie en Angleterre où il rencontre un certain nombre de personnalités de premier plan à Londres.

 

George Wyndham (1863-1913) avait fait une brillante carrière militaire, il était aussi un écrivain, et était admiré pour son élégance. Il a été secrétaire d'État à la Guerre, puis secrétaire en chef pour l'Irlande (1900-1905). Rodin lui a été présenté par le poète et critique William E. Henley, ami du sculpteur John Tweed, un de ses plus fidèles partisans en Angleterre.

 

Wyndham, écrit :  « on y voit un homme de 40 ans ... en milieu de carrière, avec ses regrets, ses soucis, ses forces, ses espoirs ».

 

rodin buste 2




Le Monument aux Bourgeois de Calais est un groupe statuaire d'Auguste Rodin commandé par la Ville de Calais où a été inauguré le premier exemplaire en bronze en 1895. Le plâtre original achevé en 1889 a été édité en onze autres exemplaires en bronze dans le courant du XXe siècle. L’ultime fonte légale a eu lieu en 1995. De manière définitive, il existe ainsi douze éditions originales en bronze des Bourgeois de Calais. C’est une des œuvres les plus célèbres d'Auguste Rodin. Ce groupe en […]



Le Balcon est un tableau réalisé par le peintre Édouard Manet et présenté au Salon de Paris de 1869. La toile représente notamment Berthe Morisot (à gauche), qui deviendra en 1874 la belle-sœur de Manet. La toile, inspirée des Majas au balcon de Francisco Goya, a été réalisée à la même époque et dans la même intention que le Déjeuner dans l'atelier. Les trois personnages, tous amis de Manet, semblent n’être reliés par rien : tandis que Berthe Morisot, à gauche, fait figure d'héroïne […]



hector Berlioz Sarah Bernhardt Jules Favre Stéphane Mallarmé Jules Verne Auguste Rodin

 

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #NATURALISME et IMPRESSIONISME

Repost0

Publié le 25 Janvier 2011

Munch Le Cri The Scream

1893

 

« J'étais en train de marcher le long de la route avec deux amis - le soleil se couchait - soudain le ciel devint rouge sang – j'ai fait une pause, me sentant épuisé, et me suis appuyé contre la grille - il y avait du sang et des langues de feu au-dessus du fjord bleu-noir et de la ville - mes amis ont continué à marcher, et je suis resté là tremblant d'anxiété - et j'ai entendu un cri infini déchirer la Nature ».

Edward Munch

 

Oeuvre majeure de la peinture expressionniste, elle marque un tournant dans la peinture européenne, elle accompagne la découverte de l'homme dans toute ses dimensions et de la couleur dans toutes ses expresions possibles.

 

Munch exécuta quatre versions du tableau, dont les plus fameuses sont une tempera sur carton au musée Munch d'Oslo (de 83,5 cm de haut sur 66 cm de large), et une huile, tempera et pastel à la Galerie nationale d'Oslo (91 cm de haut sur 73,5 cm de large). Une troisième version appartient également au musée Munch, une quatrième figure dans une collection particulière appartenant au milliardaire norvégien Petter Olsen.

 

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #FAUVISME etc..

Repost0

Publié le 24 Janvier 2011

Fatehpur Sikri Diwan i-Khass (3)

 

Fatehpur-Sikrî est une ville de l'État de l'Uttar Pradesh en Inde, située à une quarantaine de kilomètres à l'ouest d'Âgrâ. Elle fut la capitale impériale de l'Empire moghol de 1571 à 1584. Construite par l'empereur Akbar, parfaitement conservée depuis son abandon, elle est un témoignage remarquable de l'architecture indienne du XVIe siècle.

 

Akbar monte sur le trône à l'âge de 14 ans, après la disparition prématurée de son père, Humâyûn, en 1556. Aussitôt que son pouvoir est assuré, il se consacre à la fondation de sa capitale à Âgrâ et à l'aménagement de son Fort Rouge. Cependant, comme souvent pour les dirigeants de l'Inde, Akbar désire construire pour capitale une ville nouvelle et porte son choix sur un site près d'Âgrâ. L'empereur, sans héritier, avait l'habitude de se rendre dans le village de Sikrî où vivait un ermite soufi Salîm Chishtî (1480-1572) dont il recherchait les bénédictions. Les visites d'Akbar portèrent leur fruit car il eut bientôt trois fils. Pour rendre grâce, il décida de faire sa nouvelle capitale sur le site.

 

Fatehpur sikri (9)

 

La ville est construite sur un plateau rocheux et occupe un espace rectangulaire de 3,5 km de long sur 1,5 km de large. Elle est en partie entourée d'un mur d'enceinte crenelé de 6 km percé de neuf portes. Elle surplombait une ville basse destinée au peuple dont il ne reste pas de traces.

 

Fatehpur-Sikrî font montre d'un mélange unique de différentes traditions architecturales. Bien que la disposition générale et la conception des bâtiments se conforment au modèle islamique, les bâtiments eux-mêmes, en majorité des palais, et leur ornementation, colonnes, voûtes fleuries, décors sculptés connaissent une influence fortement hindou, de façon générale, plus particulièrement les styles goujeratî et rajasthanî.

 

Il y a un certain nombre de bâtiments dans le complexe de Fatehpur-Sikrî. Chacun de ces petits palais a un but spécifique et fait face généralement à une cour.

 

Fatehpur sikri (7)

 

Fatehpur Sikri Diwan i-Khass (4)Fatehpur sikri (2)
Fatehpur sikri (10)Fatehpur sikri (12)

 

Fatehpur sikri (8)

 

Source: Wikipédia

Photos: Lankaart (c)

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #INDE ISLAM

Repost0

Publié le 23 Janvier 2011

Ab Urbe condita Livius Tours 1467 et 1470

 

Livres 1-10, 21-30. Manuscrit achevé aux frais de Louis XI, en 1470, par le libraire parisien Pasquier Bonhomme

 

Ab Urbe condita Livius Tours 1467 et 1470 (2)

 

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #GOTHIQUE

Repost0

Publié le 23 Janvier 2011

Edo Nyoirin Kannon Victoria and albert museum (2)

Victoria and Albert Museum, Londres, 1680

 

Cette sculpture représente Nyoirin Kannon, culte introduit au Japon au IXe siècle comme étant une forme du bodhisattva Kannon.

 

Kannon est l’une des principales émanations de la compassion du Bouddha, l’autre étant représentée par le bodhisattva Manjusri.

 

Kan signifie : observer ; on signifie le son. Kannon, c’est celle qui entend les cris du monde. Au Japon, on l’appelle habituellement Kannon, mais elle change de nom et de forme selon les pays où elle est vénérée.

 

Ses caractéristiques distinctives sont ses six bras - dont trois titulaires d'un lotus, une roue de la loi de la réincarnation et un chapelet. Cette sculpture a été réalisée dans la pierre volcanique, il y est inscrit «pour la dame en croyant Jôoku Isei le vingtième jour du septième mois de la huitième année de Empo», un équivalent de la date à 1680.

 

Edo Nyoirin Kannon Victoria and albert museum

 
 

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #JAPON

Repost0

Publié le 22 Janvier 2011

hiroshi Sugimoto (4) hiroshi Sugimoto miyake
hiroshi Sugimoto (6) hiroshi Sugimoto watanabe

 

Superbes portraits de femmes, troublants et suréalistes d'Hiroshi Sugimoto.

 

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #PHOTOS XXe

Repost0