Publié le 6 Avril 2011

Paul Gauguin femmes à la plage

 

C'est en voyageant dans les îles du pacifique que Paul Gauguin fait d'abord oeuvre d'ethnologue, manifestant une grande curiosité pour la culture et le culte maori, dont il va utiliser les sujets dans ses tableaux.

 

Il y est aussi fasciné par le charme indolent des beautés locales et peint une Océanie paradisiaque (que l'arrivée des Occidentaux avait déjà pourtant grandement commencée à détruire).

 

Gauguin s'y affranchit avec une liberté et un naturel inégalés de la peinture occidentale par son style primitif et la prodigieuse invasion des couleurs (le sol pourpre et lilas de Paroles du diable, le mur jaune derrière la Fille à la mangue...).

 

Mais parfois le côté provincial de cette lointaine colonie française lui rappelle cruellement une civilisation qu'il croyait avoir laissée derrière lui : "l'imititation, grotesque jusqu'à la caricature, de nos moeurs, modes, vices et ridicules civilisés... Avoir fait tant de chemin pour trouver cela même que je fuyais!» (extrait de Noa-Noa).

 

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #FAUVISME etc..

Repost0

Publié le 5 Avril 2011

Apis (3)

Musée du Louvre, Paris

 

Apis est le nom grec d'un taureau sacré de la mythologie égyptienne vénéré dès l'époque préhistorique. Les premières traces de son culte sont représentées sur des gravures rupestres, il est ensuite mentionné dans les textes des pyramides de l'Ancien Empire et son culte perdura jusqu'à l'époque romaine. Apis est symbole de fertilité, de puissance sexuelle et de force physique.

 

Apis

 

Apis (2)

 

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #EGYPTE ANTIQUITE

Repost0

Publié le 4 Avril 2011

 

Photographe français dont l'oeuvre couvre tout le XXe siècle, Willy Ronis débute sa longue carrière dans les années 1920, arpentant les pavés de Paris son appareil à la main. Il entre à l'atelier photographique de son père et réalise ses premières photos à caractère social. En 1937, il décide d'être photographe-reporter-illustrateur indépendant, et archive la capitale autant que la montagne. Il multiplie ensuite les voyages en Europe, les reportages sociaux (grèves chez Citroën-Javel, retour des prisonniers de la Seconde Guerre mondiale, célèbre portrait du 'Mineur silicosé' en 51) et entre à l'agence Rapho. Il obtient la médaille d'or à la Biennale de Venise en 1957. Dans les années soixante, il réalise diverses illustrations pour le musée et la Fondation Vasarely.

 

Willy Ronis 1959

 

Quittant momentanément Paris pour le midi de la France, il dispense des cours aux Beaux-Arts d'Avignon et aux facultés d'Aix-en-Provence et de Marseille. Il reçoit le grand prix national des Arts et des Lettres pour 'La Photographie' en 1979, puis le prix Nadar pour son album 'Sur le fil du hasard'. Nommé Chevalier de la Légion d'honneur en 1989, Willy Ronis est un photographe de l'instant qui saisit la vérité avec un oeil profondément humain, préférant le sens à la pure création et transformant les moments éphémères en éternité. Dernier représentant de la photographie humaniste, Willy Ronis s'éteint en septembre 2009, alors qu'il ne photographiait plus depuis 2001, et avait fait don de son oeuvre à l'Etat.

 

Willy ronis parisien

 

Willy Ronis sous le ciel de Paris

 

Source: http://www.evene.fr/celebre/biographie/willy-ronis-17407.php




Edward Kennedy Ellington était un pianiste, compositeur et chef d'orchestre américain né le 29 avril 1899 à Washington et mort le 24 mai 1974 à New York. Son orchestre comprenait des musiciens qui étaient parfois considérés, tout autant que lui, comme des géants du jazz. Quelques uns de ces grands musiciens sont restés dans son orchestre pendant des décennies. Certains d'entre eux étaient dignes d'intérêt par eux-mêmes, mais c'était surtout Ellington qui les transformait en l'un des […]



Aux yeux du public, Doisneau est celui qui a le mieux su tirer le portrait de notre capitale, la rendre belle en la capturant sous toutes ses facettes pour évoquer cette image romantique, nostalgique et en noir et blanc, emblématique de la France du siècle dernier. Charlie Chaplin - Les temps modernes 1936 Au fil des années, les durées des films de Chaplin s’allongent ainsi que celles des tournages et de l’intervalle qui sépare deux oeuvres. (Le tournage des Temps modernes dura dix mois et […]



Hongrois, immigré, Endre Friedmann se jeta dans la photographie de reportage avec un talent, un brio, un courage qui ont fait de lui le père de tous les photojournalistes. En 1931, alors qu'il avait tout juste dix-sept ans, Endre fut arrêté en raison de sa participation aux activités hostiles au gouvernement conservateur de l'amiral Miklós Horthy. C'est la guerre d'Espagne qui permit à Capa, et dans une moindre mesure, à Gerda Taro, d'émerger comme photoreporters. La guerre avait éclaté le […]

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #ART MODERNE

Repost0

Publié le 3 Avril 2011

 

Lawrence Macdonald Monument Emily Georgiana

 

Lawrence Macdonald (1799-1878) était un sculpteur écossais. Il est né à Findo Gask dans le Perthshire en Ecosse.

 

Ayant fait une partie de ses études en Ecosse, il se forge sa personnalité à Rome, puis retourne à Edimbourg en 1826, son prestige lui permet d’être élu à l’Académie d’Ecosse. En 1832 il retourne à Rome où il résidera jusqu’à sa mort. Il est le défenseur d’un néo-classicisme dans la droite ligne de Canova.

 

Lawrence Macdonald Monument Emily Georgiana (2)

 

 
 

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #NEO-CLASSICISME

Repost0

Publié le 2 Avril 2011

vermeer

 

L'Art de la peinture (De Schilderkonst), aussi intitulé La Peinture, L'Atelier ou L'Allégorie de la peinture, est un tableau de Johannes Vermeer peint vers 1666, exposé au Kunsthistorisches Museum de Vienne (huile sur toile, 120 × 100 cm).De nombreux experts estiment que cette œuvre est une allégorie de la Peinture, d'où le titre de suppléant : L'Allégorie de la Peinture. Il est le plus grand et le plus complexe de toutes les tableaux de Vermeer.

 

 Le tableau est connue pour être l'un des favoris de Vermeer, et est également un bel exemple du style visuel utilisé à l'époque dans l'art de la peinture. Créé à une époque où la photographie n'existait pas, il offre une représentation visuelle réaliste d'une scène de pose.

 

Pour en savoir plus:

http://laboiteaimages.blog.lemonde.fr/2010/01/26/lart-de-la-peinture-selon-vermeer-et-arasse/

Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/L'Art_de_la_peinture




La nature morte comme forme d'art à part entière est en réalité une conception occidentale de l'après-Renaissance. Un tableau sur bois (1504, Alte Pinakothek, Munich) du peintre vénitien Jacopo De'Barbari, représentant un perdreau et une paire de gants, est généralement considéré comme la première véritable nature morte. Le genre se développe par la suite essentiellement aux Pays-Bas, où des artistes tels que Jan Bruegel , Pieter Claesz, Willem Kalf et Frans Snyders réalisent de luxuriants […]

 




La leçon d'anatomie, 1632, Mauritshuis, La Haye Rembrandt a peint ce tableau en 1632, il a alors 26 ans et sa carrière commence. La scène représente le Docteur Nicolaes Tulp entouré d’un groupe de chirurgien. Le tableau fait partie d’une série de portraits de groupe commandés par la confrérie des chirurgiens. La leçon d’anatomie était un événement annuel exceptionnel, la dissection publique d’un criminel était un moment en soit. Rembrandt fait preuve d’un talent certain dans cette […]

 




Altes Galeries, Berlin Vermeer de Delft (1632-1675) est un peintre hollandais étrange et mystérieux. Ayant une vie difficile loin du succès bien que reconnu par ses contemporains, il peindra sans relâche toute sa vie des scènes de genres, des portraits, des vues de Delft. Son style est d’un grand réalisme et sa qualité tient à une très grande maîtrise de la lumière et des couleurs, les ambiances ainsi rendu sont souvent magiques, le temps est suspendu, l’instant est saisie, comme ici cette […]

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #CLASSICISME

Repost0

Publié le 1 Avril 2011

Budai ming henan

British Museum, Londres, 1486

 

Le moine Budai est une figure populaire du Bouddhisme en Chine. Son personnage est la synthèse de plusieurs légendes chinoises, il est parfois aussi considéré comme  l’incarnation de l’Avenir de Bouddha. Les sculptures de Budai sont souvent placées dans les vestibules des temples, entourées par les Bons te les Mauvais garçons.

 

Ce Budai de la période Ming est u n très bel exemple de la porcelaine aux trois couleurs caractéristique de cette époque.

 

Budai ming henan (2)

 

Budai ming henan (4)

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #CHINE

Repost0

Publié le 30 Mars 2011

Tibet Abhisambodhi Vairocana Mandala


Mandala (मण्डल) est un terme sanskrit signifiant cercle, et par extension, sphère, environnement, communauté. Puisqu'il désigne avant tout l'entourage sacré d'une déité, il est encore préférable d'appeler yantra les représentations plus stylisées. Le diagramme symbolique du mandala peut alors servir de support de méditation. Certains mandalas, très élaborés et codifiés, en deviennent semi-figuratifs, semi-abstraits.
 

La méditation du mandala proprement dite consiste en une visualisation très vive et détaillée d'une déité (yidam) et des déités secondaires associées, appelées son assemblée, avec les postures, gestes (mudrās) et objets symboliques prescrits. Le pratiquant suit habituellement une liturgie, en répète les mantras et en effectue les mudrās, le tout lui permettant d'incarner le cœur et les qualités éveillées du yidam, c'est-à-dire d'un Bouddha, d'un Bodhisattva, ou encore du maître (guru) qui l'a initié, ainsi que d'intégrer la perspective de la Vacuité. Le but ultime de cette pratique est de voir en toutes choses un Champ-de-Bouddha (Buddhakshetra) et dans la déité ou le guru la manifestation de sa propre sagesse innée, appelée yeshé ou rigpa en tibétain.


On appelle mandala intérieur l'anatomie du corps subtil ou éthérique, permettant la maîtrise des souffles (prānas), des canaux (nādīs), des gouttes (bindus), et des fameux centres de conscience, ou roues d'énergie appelés chakras. Cet ensemble de pratiques, apparenté au Hatha- et Kundalini- yoga hindou, est connu sous le nom de Six yogas de Nāropa. Ils spiritualisent le corps en en faisant un instrument de réalisation. Dans le Vajrayāna, on appelle stade de création, ou de génération, la pratique du mandala extérieur, et stade d'accomplissement, ou de perfection, la pratique du mandala intérieur.
 

Tibet esojusri mandala

 

Les deux grands mandalas du Vajrayāna Shingon sont le Kongôkaï et le Taïzôkaïet et regroupent eux aussi de nombreuses déités bouddhiques symbolisant respectivement les aspects yáng et yīn de la bouddhéité fondamentale. Disposées en plusieurs quartiers, les déités expriment la compassion, la douceur, d'autres l'intelligence, le discernement, d'autres encore l'énergie, la force de vaincre tous les aspects négatifs du subconscient samsarique.


Tibet vajrahat mandala


Source : Wikipedia

 

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #BOUDDHISME CLASSIQUE

Repost0

Publié le 29 Mars 2011

reliquaire de St Eustace (2)

 British Museum, Londres

 

A partir du IXe siècle les reliquaires pouvaient prendre la forme d’un portrait en buste d’un saint. Ce splendide reliquaire, conservé au British Museum, associe au portrait supposé de Saint Eustace un reliquaire en pied. Selon la légende Saint Eustache était un général romain sous le règne de l’empereur Hadrien, il se converti lors d’une chasse et mourut vers l'an 130. Le reliquaire  a été réalisé à Bâle en 1200 environ.

 

reliquaire de St Eustace

 

reliquaire de St Eustace (3)

Photos: Lankaart (c)

 

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #ROMAN

Repost0

Publié le 28 Mars 2011

Vermeer The Milkmaid lait femme

 

Johannes Vermeer est un peintre reconnu pour se portraits de femmes, bourgeoises ou non, souvent accordées avec des natures mortes.



Johannes ou Jan VERMEER (Delft, 1632 - 1675), La Dentellière À dater assez tard dans l'oeuvre de l'artiste, vers 1669-1670, Musée du Louvre Paris Renoir considérait ce chef-d'oeuvre, entré au Louvre en 1870, comme le plus beau tableau du monde, avec le Pèlerinage à l'île de Cythère de Watteau, également conservé au Louvre. Une jeune dentellière, appartenant sans nul doute à la petite bourgeoisie de Delft, se penche sur son travail, maniant avec application fuseaux, épingles et fils sur sa […]

 

 

 

 



Musée du Louvre, Paris "L'Astronome" ou "le Philosophe", "le Géographe", "l'Astrologue" comme on l'a appelé à travers les années, est une oeuvre signée et datée de 1668 sur l'armoire au fond à gauche. Beaucoup d'historiens doutent de la signature et de la date. Le tableau représente un jeune astronome habillé comme un mage assis devant une table sur laquelle sont disposés un globe, identifié comme l'oeuvre de Hondius crée en 1618, et un livre qu'on attribue à Adriaen Metius et qui se nomme […]

 

 

 

 



L'Art de la peinture (De Schilderkonst), aussi intitulé La Peinture, L'Atelier ou L'Allégorie de la peinture, est un tableau de Johannes Vermeer peint vers 1666, exposé au Kunsthistorisches Museum de Vienne (huile sur toile, 120 × 100 cm).De nombreux experts estiment que cette œuvre est une allégorie de la Peinture, d'où le titre de suppléant : L'Allégorie de la Peinture. Il est le plus grand et le plus complexe de toutes les tableaux de Vermeer. Le tableau est connue pour être l'un des […]

 

 

 

 


Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #CLASSICISME

Repost0

Publié le 27 Mars 2011

Odilon Redon Cyclope

 

« L'artiste vient à la vie pour un accomplissement qui est mystérieux. Il est un accident. Rien ne l’attend dans le monde social. »

 

Odilon Redon (1814-1916)

 

Odilon Redon fleurs

 

Odilon Redon jeune fille

(c)Visipix.com

 

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #ART NOUVEAU

Repost0