Publié le 14 Février 2012

mayas yucatan tulum

 

La cité côtière de Tulum était une forteresse de commerçants alliée à la cité de Mayapan.

 

La fondation de la cité semble remonter à 564 comme l’indique certaines inscriptions. La cité maya de Cobá, dont l’apogée se situe vers 650 utilisait le site de Tulum comme un important port de pêche et peut être aussi de commerce pour les échanges vers d’autres cités de la région. Des artefacts en silex, des poteries de la péninsule du Yucatan, des objets en obsidienne ou en jade du Guatemala et des grelots et anneaux en cuivre du plateau central mexicain, démontrent l’importance de ces échanges. La structure 59 montre également l’empreinte du style de l’époque classique maya.

 

Mais la majeure partie des vestiges datent de la période postclassique tardive, c'est-à-dire après 1200. Certaines fresques découvertes à l'intérieur des bâtiments laissent suggérer une influence mixtèque.

 

De récentes analyses tendent à démontrer que Tulum eut un rôle majeur du XIIIe au XIVe siècle. L’archéologue Ernesto Vargas a montré que la cité se trouvait stratégiquement placée entre les provinces (kuchkabaloob) de Cochuah et Cozumel, ce qui, si on ajoute son édification sur le point le plus élevé de la Côte et son système de murailles défensives, l’ont placé dans un lieu inévitable pour n’importe quelle route commerciale et pour l’exploitation des importantes ressources maritimes de la région.

 

mayas yucatan tulum (11)

 

Comme le montrent les fresques peintes et certains bas-reliefs, Tulum semble avoir été un site majeur dédié au culte du Dieu Plongeur.

 

Tulum fut un centre religieux et commercial prospère à partir de 1200 environ, jusqu'à la conquête espagnole.

 

La cité était encore habitée par les populations maya lors de l'arrivée des conquistadors espagnols, mais elle fut abandonnée au cours du XVIe siècle. Jusqu'au début du XXe siècle, certains villageois des environs avaient l'habitude d'apporter des offrandes à Tulum, mais les visites continues des touristes provoquèrent la fin de cette pratique.

 

 

mayas yucatan tulum (10)mayas yucatan tulum (2)
mayas yucatan tulum (4)mayas yucatan tulum (7)

 

mayas yucatan tulum (9)

 

Photos: (c) Lankaart

 

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #ART PRECONLOMBIEN, #MEXIQUE

Repost0

Publié le 14 Février 2012

 


Oeuvre émouvante, cette toute petite sculpture (hauteur: 3.6 cm), est un témoignage magnifique de l'art paléolithique (21 000 av. JC) . La "Dame à la capuche" ou "Venus" de Brassempouy est devenu une icône de l'art préhistorique, le symbole d'une civilisation évolué, capable d'offrir des oeuvres de grande qualité plastiques. Réalisée en ivoire de mammouth, elle témoigne d'une grande maîtrise dans le travail de l'ivoire, la réalisation du quadrillage, l'incision des yeux, le poli du visage, la douceur du profil sont le témoignage de cette art. C'est certainement le premier témoignage d'une figuration humaine, celui d'une jeune femme au beau visage et aux cheveux tressés.


 

La Dame à la capuche, Musée National d'Archéologie, Saint-Germain-en-Laye

Photos: (c) Lankaart

 

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #PREHISTOIRE

Repost0

Publié le 13 Février 2012

Jacob Muffel, 1526, Staatliche Museen Berlin.

Albert Dürer est un peintre et graveur allemand  qui, à la fin du XVe et au début du XVIe siècle ap. JC marqua profondément l'art pictural en europe du nord. Ses gravures notamment servirent de références à de nombreux artistes. Ce portrait d'un notable allemand, Jakob Muffel, fut peint par l'artiste à la fin de sa vie, il démontre tout l'art de Durer, sa maîtrise parfaite de la psychologie du personnage et du rendu très réaliste et sans faux semblants de sa physionomie. Jakob Muffel était un notable de la ville de Nuremberg et un ami de Dürer, le peintre connaissait bien son modèle et a su faire de lui un portrait qui nous montre un homme sérieux, responsable et empreint d'humanité, il mourra l'année même où fut réalisé ce portrait en 1526.

Loin des peintures allégoriques et religieuses qui foisonnent à l'époqiue, Dürer témoigne d'une réalité triviale. Il est le précurseur de toute une école en Europe du Nord qui fera du portrait bourgeois le véhicule d'une nouvelle approche artistique et le reflet d'une société en profonde transformation sous l'imppulsion de la réforme qui replace l'homme au coeur de la relation avec Dieu et le monde.

 

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #RENAISSANCE EUROPE DU NORD

Repost0

Publié le 12 Février 2012

Utamaro Narihira's Journey to th East, British Museum Londres

Utamaro (1754/1806) est l'un des grands peintres japonais des XVIII et XIXe siècles qui voient l'estampes japonaise prendre une liberté avec la tradition qui lui ouvre de nouvelles perspectives. Ses thèmes de prédilections seront les courtisanes, leurs lieux de plaisirs et les scènes de la vie quotidienne. Observateur de la société qui l'entoure il sait rendre avec beaucoup de talent la sensibilité et le charme féminin. Le raffinement et l'élégance de son art bien que maniéré auront une grande innfleunce sur la peinture européenne à la fin du XIXe, où ses estampes seront largement diffusé en Europe.


 

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #JAPON

Repost0

Publié le 12 Février 2012

Angkor Vat - Photos: Lankaart (c)
Angkor Vat - Photos: Lankaart (c)

Angkor Vat - Photos: Lankaart (c)

Construit au XIIe siècle sous Suryavarman, le temple d'Angkor Vat est le plus grand des temples classique du site d'Angkor. Symbole du cambodge et de la civilisation Khmer, le temple est devenu une référence abslou, un fantasme et continue toujours à un être un lieu de culte. Temple Hindouïste consacré à Vishnu à l'origine sa conception reprend la symbolique du mont Meru, lieu de résidence des dieux, à travers l'édification du temple montagne en sa partie central. Le temple était une véritable ville, elle-même centre et capitale du royaume, le complexe a été pensé comme un monde en soit, une concentration de l'univers. Angkor Vat c'est "la ville qui devint pagode", le plus grand des temples Khmers.

Les limites de la ville sont définis par une immense douve, l'ensemble formant un quadrilatère de près de 200 hectares ( 1500 m. sur 1 300 m.). Desu grandes chaussées permettent de traverser la douve et d’accéder à la ville-temple. Le temple lui-même est au centre de la ville et est construit sur une terrasses de  332m. sur 258, il faut imaginer autour de ce temple une ville de bais et de bambou, regroupant, maisons, commerces, monastères etc... ainsi que le palais Royal.

La symbolique reprise ici pour la réalisation du temple et de la ville est d'un grand classicisme, les douves représentent les océans mythiques entourant la terre, , le temple montagne reprend l'image du mont Meru, et les galeries concentriques qui l'entourent les nombreuses chaînes de montagnes qui bordent le mont Meru. La montée au sommet du temple permet d'atteindre symboliquement les sommet du mont Meru, de la sagesse et de la connaissance.
 

Photos: Lankaart (c)

 

Angkor Vat - Photos: Lankaart (c)
Angkor Vat - Photos: Lankaart (c)
Angkor Vat - Photos: Lankaart (c)
Angkor Vat - Photos: Lankaart (c)
Angkor Vat - Photos: Lankaart (c)
Angkor Vat - Photos: Lankaart (c)

Angkor Vat - Photos: Lankaart (c)

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #ART KHMER

Repost0

Publié le 11 Février 2012

Joshuea Reynolds Colonel George K.H. Coussmaker

 

Sir Joshua Reynolds (16 juillet 1723 – 23 février 1792) est l'un des grands portraitistes de son époque. Son oeuvre marque la démocratisation de l'art dans la petite aristocratie et la grande bourgeoisie anglaise. Il fut le premier président de la Royal Academy.

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #ROCOCO

Repost0

Publié le 8 Février 2012


    

  

Eh quoi ! tout est sensible !
PYTHAGORE.


  Homme, libre penseur ! te crois-tu seul pensant
Dans ce monde où la vie éclate en toute chose ?
Des forces que tu tiens ta liberté dispose,
Mais de tous tes conseils l'univers est absent.

Respecte dans la bête un esprit agissant:
Chaque fleur est une âme à la Nature éclose;
Un mystère d'amour dans le métal repose;
« Tout est sensible ! » Et tout sur ton être est puissant.

Crains, dans le mur aveugle, un regard qui t'épie :
A la matière même un verbe est attaché...
Ne la fais pas servir à quelque usage impie !

Souvent dans l'être obscur habite un Dieu caché;
Et comme un œil naissant couvert par ses paupières,
Un pur esprit s'accroît sous l'écorce des pierres !
Homme, libre penseur ! te crois-tu seul pensant
Dans ce monde où la vie éclate en toute chose ?
Des forces que tu tiens ta liberté dispose,
Mais de tous tes conseils l'univers est absent.

Respecte dans la bête un esprit agissant:
Chaque fleur est une âme à la Nature éclose;
Un mystère d'amour dans le métal repose;
« Tout est sensible ! » Et tout sur ton être est puissant.

Crains, dans le mur aveugle, un regard qui t'épie :
A la matière même un verbe est attaché...
Ne la fais pas servir à quelque usage impie !

Souvent dans l'être obscur habite un Dieu caché;
Et comme un œil naissant couvert par ses paupières,
Un pur esprit s'accroît sous l'écorce des pierres !

 

Gérard de Nerval (1808-1855) est un poète français, dont la vie comme l’œuvre sont empreint de romantisme. Défenseur d’une poésie en lien avec les rêves, Nerval eu une influence importante sur le mouvement surréaliste et les poètes français du XXe siècle. Marquée par son voyage en orient (Egypte, Syrie, et Turquie), sa vie mouvementée le porte au suicide à l’âge de 47 ans. Nerval reste un poète mystérieux dont le parcours atypique dans la première moitié du XIXe siècle annonce les inventions poétiques de Rimbaud et Verlaine à la fin du siècle.



Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #NATURALISME et IMPRESSIONISME

Repost0

Publié le 7 Février 2012

aya takano

 

Petite princesse de l'art contemporain, né en 1976, Aya Takano renvoie une vision originale de la jeunesse japonaise à travers ses pastels et ses personnages naïfs. Parrainée par Murakami, la fragile Nippone expose ses peintures pour la première fois en 1997 à Tokyo. Ses dessins originaux sont un succès immédiat et elle enchaîne les exhibitions en solo ou collectives entre Paris, Salzbourg et Los Angeles entre 2000 et 2005.

 

Ses peintures surprennent par l'innocence et la pureté qui s'en dégagent. Croquant l'adolescente japonaise un pied encore dans l'enfance, l'autre dans l'âge adulte, elle apparaît souvent filiforme, pudique, coquette, rêveuse ou fashion victim dans l'enfer urbain. Renvoyant l'image d'une lolita en quête de douceur, sa gouache étirée et ses coloriages font référence aux dessins d'enfants. Par de subtiles allusions à la culture de son pays, Aya Takano pose la question de la place de la femme dans la société japonaise : qu'y a-t-il au-delà de cette image d'éternelle poupée vierge ? A quoi rêvent les jeunes filles ? La femme est-elle condamnée à rester une gamine lookée manga ou peut-il y avoir une évolution vers l'égalité des sexes ? Au-delà de cette image mignonne et en apparence futile, Aya Takano pose les vraies questions qui dérangent tout en gardant de la tendresse pour ces jeunes filles illustrées dans leur quotidien.

 

aya takano

 

Source: http://www.evene.fr/

 

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #XXIe: l'ART CONTEMPORAIN aujourd'hui

Repost0

Publié le 6 Février 2012

Syd Mead

 

Sydney Jay Mead, né le 18 juillet 1933 à Saint Paul dans le Minnesota, est un designer industriel, connu principalement pour ses dessins de véhicules et d'architectures futuristes et sa participation à la conception de l'univers visuel de films tels que Star Trek, Blade Runner, Tron, 2010 : l'année du premier contact, Short Circuit et Aliens.

 

Syd Mead (2)

 

Syd Mead (3)

 

Syd Mead (4)

 

Syd Mead (5)

 

Source: Wikipedia

Pour en savoir plus, son site: http://sydmead.com/v/11/

 

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #ARTS GRAPHIQUES BD XXe et XXIe

Repost0

Publié le 6 Février 2012

walker evans (2)

 

Walker Evans est un photographe américain, on connaît notamment son travail sur la Grande dépression, participant au programme de la Farm Security Administration. Les images de métayers dans l'Alabama, au même titre que celles de Dorothea Lange, comptent parmi les icônes du monde moderne.

 

On remarque dans son travail les regards des sujets fixant l'objectif de Walker Evans : ici pas de doute le sujet se sait photographié, pour autant il ne se compose pas un visage de circonstance orné d'un sourire obligatoire. Ici la photographie ne se contente pas de montrer, elle interroge le spectateur, l'américain des années 1930 : si le sujet se laisse photographier dans cette posture, c'est que son regard a quelque chose à nous dire. Ce n'est peut-être plus nous qui le regardons mais lui qui nous accuse.

 

walker evans (3)

 

walker evans (4)

 

walker evans (5)

 

walker evans

 



Dorothea Lange (1895-1965) est la photographe américaine la plus connu de l’entre-deux guerres. Elle travaille durant cette période pour la FSA ( Farm Security Administration) et participe au témoignage accablant sur les désastres sociaux créé par la crise de 29 dans les campagnes américaines. En opposition récurrente avec l’administration américaine elle a toujours voulu rende compte de la réalité du désastre humain, au-delà du simple symbolique. Son implication est très forte, elle […]


"Les belles photographies sont souvent statiques et en composant des clichés parfaits on risque de tomber dans un piège" Werner Bischoff (1916-1954), Calcutta, 1951. Témoin du monde, Bischoff fait partie de ses photographes qui au milieu du siècle vont parcourir le monde et témoigner, sur la grandeur et la misère de l'homme.


Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #ART MODERNE

Repost0