Publié le 28 Février 2020

Ernest Pignon-Ernest
Ernest Pignon-Ernest
Ernest Pignon-Ernest

Ernest Pignon-Ernest

Hanté par les ombres laissées sur les murs, à Nagasaki et à Hiroshima, par les corps volatilisés, il a apposé des images peintes, dessinées, sérigraphiées sur du papier fragile, sur les murs des cités, dans des cabines téléphoniques, images qui se fondent dans l'architecture urbaine, sont acceptées par les populations qui les défendent même de leur dégradation lente (comme à Naples). Les témoignages photographiques accentuent cette fusion et en gardent les traces.

Wikipedia

Ernest Pignon-Ernest - Rimbaud

Ernest Pignon-Ernest - Rimbaud

Ernest Pignon-Ernest
Ernest Pignon-Ernest
Ernest Pignon-Ernest

Ernest Pignon-Ernest

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #XXIe: l'ART CONTEMPORAIN aujourd'hui

Repost0

Publié le 27 Février 2020

Marinette Cueco
Marinette Cueco
Marinette Cueco

Marinette Cueco

Marinette Cueco pratique depuis 1960 le tissage et la tapisserie et, depuis 1978, elle applique ces techniques au végétal.

Lorsqu’elle commence à travailler les herbes, elle fabrique des tissus ajourés aux formes aléatoires, des objets libres et fragiles, et dans le même temps privilégie des formes géométriques simples (carrés, rectangles, triangles, sphères).

Elle scrute la nature pour mieux la mettre en forme, la transformer : elle noue, tresse, lie, entrelace et festonne. En conjuguant la texture, le rythme et la couleur, elle fait de la nature le lieu et le matériau de ses interventions. Sous ses gestes simples surgissent des concrétions minérales et formes végétales.

Wikipedia

Marinette Cueco
Marinette Cueco
Marinette Cueco

Marinette Cueco

Marinette Cueco
Marinette Cueco
Marinette Cueco

Marinette Cueco

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #ART CONTEMPORAIN

Repost0

Publié le 25 Février 2020

Henri Cueco - Les hommes rouges
Henri Cueco - Les hommes rouges

Henri Cueco - Les hommes rouges

Henri Cueco, né à Uzerche (Corrèze) le 19 octobre 1929 et mort le 13 mars 2017 à Paris, est un peintre et écrivain français.

Wikipedia

Henri Cueco

Henri Cueco

À partir de la fin des années 1950, Cueco peint des séries (Paysages, Natures mortes, Portraits, Rivières, Salles de bains, Jeux d'adultes, Hommes rouges…) recourant aux moyens techniques des mass-médias, d'après des photos tirées de la presse : figures découpées, aplats de couleur, pointillés et rayures. Il fait alors partie des peintres du mouvement de la figuration narrative, qui se développe au milieu des années 1960.

Wikipedia

Henri Cueco

Henri Cueco

Henri Cueco

Henri Cueco

Henri Cueco

Henri Cueco

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #ART CONTEMPORAIN

Repost0

Publié le 23 Février 2020

Le triomphe d'Achille - Franz Matsch - 1892

Le triomphe d'Achille - Franz Matsch - 1892

" Achille est le fils de Pélée, roi des Myrmidons, peuple de la Phthic en Thessalie, et d'une déesse de la mer particulièrement honorée dans cette contrée, la néréide Thétis . Son aïeul est Éaque, par qui il est issu de Jupiter. Dans la tradition homérique, tout enfant, Achille fut confié à Phoenix, alors réfugié auprès de Pélée. Phoenix ne quitta plus son élève et le suivit sous les murs de Troie . Il enseigna au fils de son hôte l'éloquence et la guerre ; le centaure Chiron apprit la médecine au jeune héros. Achille était le plus vaillant des hommes ; sa mère lui avait annoncé que sa destinée lui permettait de choisir entre une vie longue mais obscure, ou une vie glorieuse mais courte ; ce fut celle-ci qu'il préféra. Quand la ruine de Troie fut décidée suite à l'enlèvement d'Hélène, Achille vogua vers l'Asie suivi de cinquante vaisseaux. 

Chéri de Minerve et de Junon aimé de Jupiter, il fut bientôt célèbre et les Grecs virent en lui le rempart de l'armée.  Depuis son arrivée, il avait désolé le pays troyen, détruit douze villes sur le bord de la mer et onze dans les terres. Puis vint la querelle avec Agamemnon.

L'origine de cette querelle fut la maladie qui ravagea le camp des Grecs. Inspiré par Junon, Achille convoque l'assemblée des Grecs. Le devin Calchas déclare qu'Apollon était à l'origine de ce mal terrible, et que le dieu ne s'apaisera que lorsque la fille de son prêtre, Chryséis, captive d'Agamemnon, aura été rendue à son père. Agamemnon courroucé déclare à son tour qu'il ne livrera Chryséis qu'en échange d'une autre récompense, et il réclame la captive Briséis échue en partage à Achille. D'injurieuses paroles de part et d'autre sont prononcées. Achille menace d'abandonner l'armée et va frapper Agamemnon quand Minerve l'arrête. L'assemblée se disperse, Agamemnon rend Chryséis, mais ses hérauts vont enlever Briséis. Achille désespéré se rend sur le rivage. A son appel Thétis se montre et lui promet de prier Jupiter de le venger des Grecs. Dès ce moment, retiré sous sa tente, Achille demeure dans l'inaction, et joue de la lyre; vainement les Grecs, battus par les Troyens, réclament le secours de son bras , il refuse. L'ennemi pénètre jusqu'au camp, et va mettre le feu aux vaisseaux quand les prières et les pleurs de Patrocle amollissent enfin son coeur. Il envoie son ami, couvert de ses propres armes, pour sauver les Grecs. Patrocle est tué. A cette nouvelle, Achille s'arrache les cheveux, se jette à terre, se couvre le visage de cendre. Thétis entend ses cris, elle arrive suivie des Néréides et l'assure que Vulcain lui forgera une armure nouvelle. Elle-même lui apporte ces armes merveilleuses .

Achille convoque les Grecs, et se réconcilie arec Agamemnon'''. Fortifié par le nectar et l'ambroisie qu'Athénè a versés dans son sein, il s'arme, monte sur son char, et se précipite dans la mêlée. Les Troyens tombent sous ses coups. Le lit du Xanthe est encombré de morts.Le fleuve, avec menace, demande à Achille de cesser le carnage . Achille reste sourd, le Xanthe se soulève, et le fils de pétée va périr dans les flots, quand Vulcain embrase les rivages et dessèche la plaine. Les Troyens sont rentrés dans leur ville ; seul, Hector a osé attendre Achille qui le poursuit et venge Patrocle en le perçant de sa lance. II ordonne les funérailles de son ami, et traîne trois fois autour du tombeau le cadavre d'Hector attaché à son char. Sa colère s'apaise enfin lorsque Priam vient jusque dans sa tente lui offrir la rançon du corps de son fils.

Mais bientôt Achille va succomber à son tour devant les portes de Scées, frappé par Pâris et par Apollon. Les Grecs rapportent son cadavre dans le camp. Pendant dix-sept jours et dix-sept nuits, il est pleuré par tous les Grecs, auxquels se joignent les dieux mêmes. Les Néréides et les Muses chantent le chant funèbre ; puis ses cendres sont réunies à celle de Patrocle et enterrées auprès des restes d'Antiloque, sous un tertre élevé sur le rivage de l'Hellespont.

Ulysse descendant aux enfers retrouvera les trois amis parmi les ombres, dans la compagnie d'Ajax fils de Télamon. Le plus brave, le plus beau, le plus agile des Grecs rassemblés devant Troie; terrible dans les combats, Achille est compatissant et hospitalier, tendre pour sa mère, ses amis et ses captives, et plein de respect pour les dieux."

Nous venons de voir l'Achille homérique, examinons maintenant celui que nous montrent les traditions post-homériques. Les mythologues et les poètes nous dépeignent l'enfance du héros et certaines particularités de sa courte et glorieuse vie. Suivant les uns, sa mère veut le rendre immortel, et pour y réussir elle le tient la nuit dans le feu après l'avoir oint d'ambroisie pendant le jour; suivant les autres, elle le plonge dans le Styx, ce qui le rend invulnérable, si ce n'est au talon. Pélée charge Chiron d'élever Achille". Le centaure nourrit son élève des entrailles des lions et de la moelle des ours. L'enfant n'a que neuf ans quand Calchas prédit que sans le concours d'Achille Troie ne pourra jamais être prise. Thétis s'effraye, car elle sait que son fils doit périr dans cette guerre. Elle l'envoie à Scyros, sous des vêtements de femme, chez Lycomède, roi des Dolopes, père de Déidamie, qui se charge de l'élever.

Achille devient amoureux de Déidamie qui lui donne un fils. Cependant les Grecs vont à sa recherche et arrivent à Scyros. Pour reconnaître Achille parmi les filles de Lycomède, Ulysse fait sonner la trompette. Au son de l'airain, le coeur d'Achille palpite, il s'empare des armes apportées par Ulysse, et suit les Grecs jusque sous les murs de Troie. "

Extrait du Le Dictionnaire des Antiquités Grecques et Romaines de Daremberg et Saglio, 1877-1910.

http://dagr.univ-tlse2.fr/

La querelle entre Achille et Agamemnon

La querelle entre Achille et Agamemnon

Achille et Briseis - Rubens

Achille et Briseis - Rubens

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #MYTHOLOGIE GRECQUE et ROMAINE

Repost0

Publié le 21 Février 2020

Prague
Prague
Prague

« Poème épique d'architecture » pour Rainer Maria Rilke, la « ville aux cent tours » témoigne d'une richesse architecturale exceptionnelle. Tous les styles y sont représentés, mêlant notamment des chefs-d'œuvre gothiques comme le pont Charles ou la cathédrale Saint-Guy de Prague, Renaissance, baroques — avec les nombreux palais et églises du quartier de Malá Strana — Art nouveau, ses nombreuses réalisations cubistes, modernistes ou contemporaines, avec par exemple la célèbre « maison dansante ». Depuis 1992, le cœur historique de la ville est ainsi inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO.

Wikipedia

Prague
Prague
Prague
Prague

Capitale historique du royaume de Bohême, berceau du peuple tchèque, Prague connaît son apogée au XIVe siècle sous le règne du roi de Bohême et empereur germanique Charles IV qui en fait la capitale de l'Empire. Elle est alors un centre culturel et religieux de première importance, où naissent les balbutiements de la réforme protestante lorsque Jan Hus prêche contre les abus de la hiérarchie catholique et le commerce des indulgences. Brièvement redevenue capitale impériale et culturelle au tournant des XVIe et XVIIe siècles sous le règne de Rodolphe II, Prague perd progressivement en importance jusqu'à la Renaissance nationale tchèque au XIXe siècle puis la création de la Tchécoslovaquie au lendemain de la Première Guerre mondiale, en 1918, dont elle devient la capitale.

Wikipedia

Prague
Prague
Prague
Prague
Prague
Prague
Prague
Prague

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #VILLES D'ART ET DE CULTURE

Repost0

Publié le 19 Février 2020

Lecce - Plazza del Duomo - Pouilles - Photos: Lankaart (c)
Lecce - Plazza del Duomo - Pouilles - Photos: Lankaart (c)

Lecce - Plazza del Duomo - Pouilles - Photos: Lankaart (c)

La Plazza del Duomo à Lecce est un ensemble monumental unique du sud de l'Italie. Sa géométrie particulière: la plazza est constituée de deux espaces rectangulaires qui s'organisent l'un face à l'entrée principale du Duomo, l'autre en latéral, peut sembler étrange. En effet cette composition crée une tension spatiale accentué par la position du campanile du Duomo en retrait. En sus du Duomo et du campanile, oeuvres de Giuseppe Zimbalo, le palais épiscopal et le palais du Séminaire bordent la plazza. 

 

Lankaart (c)

 

Lecce - Plazza del Duomo - Pouilles - Photos: Lankaart (c)
Lecce - Plazza del Duomo - Pouilles - Photos: Lankaart (c)
Lecce - Plazza del Duomo - Pouilles - Photos: Lankaart (c)

Lecce - Plazza del Duomo - Pouilles - Photos: Lankaart (c)

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #BAROQUE

Repost0

Publié le 17 Février 2020

Cracovie - Église Saints-Pierre-et-Paul - Photos: Lankaart (c)
Cracovie - Église Saints-Pierre-et-Paul - Photos: Lankaart (c)
Cracovie - Église Saints-Pierre-et-Paul - Photos: Lankaart (c)

Cracovie - Église Saints-Pierre-et-Paul - Photos: Lankaart (c)

L'église Saints-Pierre-et-Paul à Cracovie est l'un des plus beaux monuments de la vieille ville. Construite entre 1597 et 1619 par Giovanni Maria Bernardoni dans le style baroque. Sa façade est une copie de l'église du Gésu édifiée par les jésuites à Rome au paroxysme de la contre-réforme. Sur le parvis les douze statues des apôtres sont de la fin de la période baroque. 

Lankaart (c)

Cracovie - Église Saints-Pierre-et-Paul - Photos: Lankaart (c)
Cracovie - Église Saints-Pierre-et-Paul - Photos: Lankaart (c)
Cracovie - Église Saints-Pierre-et-Paul - Photos: Lankaart (c)
Cracovie - Église Saints-Pierre-et-Paul - Photos: Lankaart (c)
Cracovie - Église Saints-Pierre-et-Paul - Photos: Lankaart (c)

Cracovie - Église Saints-Pierre-et-Paul - Photos: Lankaart (c)

Cracovie - Église Saints-Pierre-et-Paul - Photos: Lankaart (c)

Cracovie - Église Saints-Pierre-et-Paul - Photos: Lankaart (c)

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #BAROQUE

Repost0

Publié le 15 Février 2020

Kandinsky
Kandinsky

Kandinsky

Kandinsky ( 1866 - 1944) est une figure majeur de l'art du XXe siècle. Inventeur d'un art abstrait novateur et troublant, il est aussi un théoricien engagé et militant. Né à Moscou, Kandinsky aura une carrière européenne, multipliant les séjours dans différents pays avant de s'installer en France. C'est d’ailleurs à Munich en 1896 qu'il commence à se faire connaître. Les premières années du peintre sont marqués par un engouement pour la peinture impressionniste et notamment  l'oeuvre de Monet. Ces voyages au début du siècle, Hollande (1903-1904), Afrique du Nord (1904-1905) et Italie (1906) lui ouvrent de nouveaux horizons et sa peinture s'oriente vers le Fauvisme. Il s'installe à Sèvres près de Paris, expose dans les Salons Parisiens, sa peinture très colorée  est marquée par l'influence du folklore russe. 

En 1908 il quitte Paris pour Munich puis Murnau où il s'installe avec le peintre Gabriel Münter, cette époque est marquée par une premier pas vers l'abstraction, ses paysages très colorés sont dépouillés de leurs composantes anecdotiques. L'Automne à Murnau date de cette période, on y retrouve les couleurs saturées propre au Fauvisme. 

Kandinsky - Automne à Murnau

Kandinsky - Automne à Murnau

« La couleur est le clavier, les yeux sont les marteaux et l’âme est le piano avec les cordes. » W.Kandinsky

La bascule vers l'art abstrait ce fait durant les années 1909 à 1914,. Un nouveau champ s'ouvre à Kandinsky, champ qu'il explore à travers la peinture mais aussi à travers l'écriture, il achève en 1910 Du spirituel dans l'art qui suit la fondation en 1909 de la Neue Künstlervereinigung à Munich. Les séries Improvisations et Impressions,  qui vont suivre, marquent une véritable rupture avec la peinture classique. En 1912 il publie l'almanach du Cavalier Bleu (Blau Reiter) qui lance un mouvement en Allemagne aux répercussions très importantes. 

Les années qui suivent le porte à développer l'art abstrait tout en s'engagent dans la révolution russe. Depuis 1914 il est à nouveau en Russie, après la révolution il participe à l'organisation des Musées, des Ateliers d'Art de l'Etat. En 1921 il rejoint l'école de Weimar. Sa peinture s'oriente vers une abstraction plus géométrique et mathématique. En 1933 suite à la fermeture par les nazis de l'Ecole de Weimar il s'installe à Paris. 

Kandinsky - Aquarelle abstraite - 1910

Kandinsky - Aquarelle abstraite - 1910

Kandinsky - Improvisations

Kandinsky - Improvisations

Kandinsky - Improvisation III - 1909

Kandinsky - Improvisation III - 1909

Les années qui suivent le porte à développer l'art abstrait tout en s'engagent dans la révolution russe. Depuis 1914 il est à nouveau en Russie, après la révolution il participe à l'organisation des Musées, des Ateliers d'Art de l'Etat. En 1921 il rejoint l'école de Weimar. Sa peinture s'oriente vers une abstraction plus géométrique et mathématique. En 1933 suite à la fermeture par les nazis de l'Ecole de Weimar il s'installe à Paris. Sa peinture donne libre coures à un ballet ininterrompu de signes et de formes qui se déploient et s'organisent dans un espace géométrique parfaitement maîtrisé comme dans Courbe dominante peint en 1936.Il meurt en 1944 à Neuilly laissant le champ de l'abstraction ouvert pour de nouvelles inventions.

Lankaart (c)

Kandinsky - Courbe dominante - 1936

Kandinsky - Courbe dominante - 1936

Kandinsky - Oval

Kandinsky - Oval

Kandinsky - Composition 8

Kandinsky - Composition 8

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #ART MODERNE

Repost0

Publié le 13 Février 2020

Atila Biro - La naissance du grand mégat

Atila Biro - La naissance du grand mégat

Atila Biro, né Attila Bíró, le 20 mars 1931 à Budapest et mort le 22 mars 1987 à Paris, est un architecte, peintre, graveur à l'eau-forte et lithographe hongrois, naturalisé français.

Wikipedia

« Dans l'étendard déployé des arcs-en-ciel hologrammes, là où les bruits n'existent plus, celui qui contemple une toile d'Atila renonce à lui-même. Il se trouve confronté à un univers outre-couleur, où la vie ne s'échange plus contre la mort. Ici flottent dans l'apesanteur d'une lumière prismatique des cosmonautes sans émotions. Sont-ils de lointains messagers de notre monde éteint ? L'avenir et le passé ont-ils encore un sens ? L'homme a-t-il fini par dominer son propre rêve ? La couleur est-elle la seule porte d'accès à l'infini voyage ? Bien fou qui peut trancher en regardant par le hublot de la toile. Mais pour celui, plus attentif, qui chercherait à percer le vrai mystère des signes, une certitude peu à peu se fait jour : au-delà de l'aspect flamboyant et somptueux de l'organisation chromatique, se joue une démarche gestuelle et expressive. Elle se met au service de la sourde angoisse qui affleure et qui bat, plus visible dans l'œuvre dessiné de l'artiste. » - Jean Vautrin

Atila Biro - Les fenêtres s'envolent

Atila Biro - Les fenêtres s'envolent

Grâce à son amitié avec Georg Karl Pfahler, il participe à la fondation du « Groupe des Onze » dont font partie Friedrich Sieber et Günther Kirchberger. La première exposition du groupe se tient en 1957 à la Galerie 17 de Munich. Elle est bientôt suivie d'autres à Londres (New Vision Center Gallery), Bruxelles (Galerie Les Contemporains), Rome (Galleria La Tartaruga) et de nouveau à Londres (Drian Gallery). Attila Bíró termine ses études à Stuttgart en 1958 avec un diplôme d'ingénieur-architecte. Il s'installe alors à Paris et travaille dans différents bureaux d'architectes, jusqu'à ce qu'il puisse vivre de sa peinture et s'y consacrer.

Wikipedia

Atila Biro

Atila Biro

C'est par la rencontre en 1959 des peintres américains de l'abstraction informelle Paul Jenkins et Sam Francis qu'il trouve la voie qui demeurera la sienne, celle d'une libre figuration structurée par le chromatisme de l'arc-en-ciel. C'est alors qu'il prend le nom d'artiste d'Atila, ou Atila Biro, son pseudonyme se constituant donc du simple retrait de la seconde lettre "t" de son prénom.

Wikipedia

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #ART CONTEMPORAIN

Repost0

Publié le 11 Février 2020

Gilles Aillaud
Gilles Aillaud

Gilles Aillaud

Gilles Aillaud (1928-2005) est un artiste français du mouvement figuratif. Fils de l'architecte Emile Aillaud, il développe son art dans les années 60 et 70 au sein des mouvements de la Nouvelle Figuration et de la Figuration narrative. Ses sujets de prédilection sont les animaux dans les zoos et les paysages déserts du bord de mer. Décorateur de théâtre, il travailla sur de nombreux projets avec le peintre espagnole Arroyo.

Lankaart (c)

Gilles Aillaud
Gilles Aillaud
Gilles Aillaud

Gilles Aillaud

Voir les commentaires

Rédigé par rafael

Publié dans #ART CONTEMPORAIN

Repost0