Winston Perez

Publié le 5 Octobre 2012

                                   
 

Avoir une idée d’ombre
et d’absolu pardon
comme l’Adolescent
qui voit la fin du monde
Errer dans l’océan du vide,
âme vagabonde
Devenir Ange noir
au dernier échellon


Avoir une idée d’ombre
et d’étreinte éternelle
au son du grand clocher,
au son d’un violon
Partir le soir venu,
et sans raisons
Quand l’égoût s’éclaircit,
au fond de la ruelle


Avoir une idée d’ombre,
s’évaporer au loin
comme une goutte acide
et devenir quelqu’un
d’autre


Winston Perez, 1992

   

 

Winston Perez est un poète d’origine cubaine qui nait en octobre 1971 à Saint Jacques de Compostelle en Espagne, puis vient habiter en France à partir de 1989.


Perez vit quelques années à Paris entre la Sorbonne, où il termine sa licence de Lettres Modernes, et la musique, en donnant des concerts de salsa réguliers avec le groupe El Manisero. Perez est introduit auprès de quelques salons litteraires alternatifs au détour desquels il découvre une partie du milieu ésotérique parisien de l’époque. Il se passionne alors pour les sciences occultes, le tantrisme et les nouvelles technologies. Il rencontre des individus étonnants et extraordinaires qui le nourissent et le logent pendant plus de 15 ans. Actuellement Winston vit dans le sud de la France et effectue de nombreux voyages à travers le monde.


On peut lire dans l’oeuvre de Winston Perez une forte influence de la symbolique alchimique, des mystiques animales ainsi qu’une propension pour la poésie romantique et l’autoreflexivité.

 

Rédigé par rafael

Publié dans #ART CONTEMPORAIN

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Jacob 22/12/2009 18:24


Merci pour ce poème, je ne connaissais pas Winston Perez, quel talent d'écriture poétique saisissant.


Antonime 08/10/2019 02:51

y

rafael 22/12/2009 19:16


oui en effet quel talent bientôt de nouveaux poêmes sur le site, au plaisir