Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vélasquez - Les Fileuses

Velasquez fileuses au travail

Musée du Prado, Madrid

 

L’œuvre de Vélasquez intitulée « Les fileuses » peinte en 1657 et aujourd’hui conservée au musée du Prado à Madrid, est souvent considérée comme marquant le sommet de l’art du peintre. La représentation de la manufacture royale de la tapisserie de Santa Isabel est caractérisée par une séparation forte entre les premier et second plans. Vélasquez oppose la spontanéité des fileuses travaillant à l’élaboration des tapisseries au calme de trois femmes nobles, situées dans une alcôve surélevée, admirant une tapisserie mettant en exergue la rivalité entre Athéna et Arachné.

 

Mythologie:

 

Arachné était une jeune fille originaire de Lydie qui excellait dans l’art du tissage. Elle prétendit qu’elle était la meilleure au monde dans ce domaine ce qui rendit Athéna, patronne des arts et métiers, furieuse. Un concours eut lieu pour les départager et la jeune file de Lydie représenta Zeus parmi ses amantes. Devant la perfection de ce travail, Athéna déchira l’œuvre. Arachné se pendit alors de désespoir mais fut métamorphosée par Athéna en araignée.

La scène précédant cette métamorphose, visible sur la tapisserie de l’alcôve, serait selon certains historiens suggérée également au premier plan. La jeune femme à droite, sublimée par un rayon lumineux, pourrait être Arachné alors que la femme derrière le rouet représenterait Athéna. Velasquez a également entrepris une transposition du panneau central de la voûte de la chapelle Sixtine car les deux femmes se faisant face évoquent deux des piliers de cette voûte.

 


 


Vélasquez déroule la scène sans vaine gloire ni effusion de sang. Les deux protagonistes sont au centre de la scène et semblent dialoguer comme des amis plus que comme des ennemis. Justin de Nassau apparaît avec les clés de Breda à la main et fait le geste de s'agenouiller, geste qui est interrompu par son rival qui pose une main sur son épaule et l'empêche de s'humilier. Sur ce point, c'est une rupture avec la traditionnelle représentation du héros militaire, qui traditionnellement est […]


Londres, The National Galler. 1620. Il s'agit d'une des toiles les pus étrange de la période sévilliane de la carrière de Vélazquez. Au premier plan sur la table une nature morte assez classique est mise en valeur par la lumière qui éclaire les visages des deux femmes. la femme la plus agée indique du doigt une scène qui apparait dans le reflet d'un miroir ou à travers une fenêtre. La scènne au fond représente Marie écoutant la parole du Christ, tandis que Marthe s'affaire en cuisine. […]

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

rafael

architecte passionné d'art et de voyages
Voir le profil de rafael sur le portail Overblog

Commenter cet article