Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

tosa mitsuyoshi 'Genji Monogatari'

 

L'école Tosa était spécialisée dans les petits formats, comme les rouleaux et les illustrations de livres. Elle a été fondée par Tosa Yukihiro (1406-34) au début du XVe siècle. Elle succéda à l'école Kose à la tête du e-dokoro à partir du XVe siècle et sera donc en quelque sorte l'école de peinture officielle de la cour impériale et de la noblesse.

 

Le père de Yukihiro, Yukimitsu, était lui-même un peintre, mais ne portait pas le nom de Tosa, plutôt celui de Fujiwara. Et si ces peintres fondateurs étaient en fait assez conservateurs, quelques-uns de leurs successeurs, comme Mitsunobu et Mitsuoki, seront fort estimés de la cour impériale.

 

Mitsunobu aura son fils Mitsumochi comme successeur (1496-ca.1559). Puis vinrent Mitsumoto (1530-69) et Mitsuyoshi (1539-1613), le fils de Mitsumochi. Malheureusement, les troubles sociaux du XVIe siècle rendront la vie difficile aux peintres de l'école Tosa. Déjà Mitsumochi s'éloignera du style Tosa traditionel pour se specialiser dans les peintures d'oiseaux et de fleurs. Mitsumoto sera tué dans une bataille. Et quand à lui, Mitsuyoshi quittera la capitale pour s'installer à Sakai, une ville commerçante près de Osaka, où il travaillera pour la classe marchande.

 

tosa mitsuyoshi The Royal Outing (3)

 

Finalement, le fils de Mitsuyoshi, Mitsunori (1583-1638) vivant et travaillant toujours à Sakai, déménagea à Edo en 1634, avec son fils ainé, Mitsuoki (1617-91) et peignit pour la cour du shogun. Vingt ans plus tard, en 1654, Mitsuoki deviendra le directeur du bureau imperial de peinture, restorant ainsi le prestige de sa famille. Mitsuoki aussi renouvellera le style Tosa en y introduisant des éléments de peinture chinoise. Il est fameux pour ses peintures de cailles. Il peignit parfois en équipe avec son fils Mitsunari (1646-1710). Ses successeurs seront à la tête du bureau de peinture jusqu'à la fin de l'ère Edo, mais n'imiteront plus que le style de Mitsuoki.

 

Le style Tosa est caractérisé par une composition plate et décorative, de fines lignes, une grande attention portée aux details et de brillantes couleurs. On y utilise les fonds or et les brumes ou nuages qui lient les différentes parties d'une image. Il y a un lien important entre cette école et l'art bouddhiste, les temples ayant parfois leur propre e-dokoro oeuvrant dans le style Tosa. Se retrouvent donc à la cour et au temple, les couleurs vives et les feuilles d'or, nécessaires dans un environnement peu illuminé. Les sujets varient, mais la technique demeure.

 

tosa mitsuyoshi The Royal Outing (4)

 

tosa mitsuyoshi The Royal Outing (5)

 

tosa mitsuyoshi The Royal Outing (6)

 

tosa mitsuyoshi The Royal Outing

 

tosa mitsuyoshi The Royal Outing (2)

 

Source: http://www.nihonwa.freeservers.com/art_tosa.html

 




Towaraya Sotatsu est un peintre japonais du XVIIe siècle, mort en 1643. Son remarquable talent de dessinateur et de coloriste l’amena à reprendre des thèmes des rouleaux enluminés de l’époque Heian pour les reporter sur de grandes compositions décoratives à fonds d’or, dont de très beaux paravents. Sa production dénote une préciosité particulièrement poussée, créant un univers entre la peinture et la décoration.


Britisch Museum, Londres Le Bugaku est un art de plein air en provenance de Chine, cette dans date du VIIIe siècle et est réglée par des principes strictes. Empreintes d’une grande solennité le Bugaku existe sous deux formes, l’une d’origine chinoise caractérisée par la lenteur des mouvements et des costumes somptueux, l’autre d’origine coréenne plus légère. Ces danses étaient pratiquées par l’aristocratie et était exécuté sur une estrade. Ils existent plus d’une soixantaine d’œuvre connu […]


Utamaro Narihira's Journey to th East, British Museum Londres Utamaro (1754/1806) est l'un des grands peintres japonais des XVIII et XIXe siècles qui voient l'estampes japonaise prendre une liberté avec la tradition qui lui ouvre de nouvelles perspectives. Ses thèmes de prédilections seront les courtisanes, leurs lieux de plaisirs et les scènes de la vie quotidienne. Observateur de la société qui l'entoure il sait rendre avec beaucoup de talent la sensibilité et le charme féminin. Le […]

Tag(s) : #JAPON

Partager cet article

Repost 0