Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LANKAART

LANKAART

.


Tombeau de Sethi 1er

Publié par rafael sur 26 Avril 2014, 13:53pm

Catégories : #EGYPTE ANTIQUITE

Sethi 1er KV17 5b

Séthi I recevant le souffle de la vie, décoration de la tombe

 

Le tombeau de Sethi 1er est le plus long et le plus profond de tous les tombeaux de la vallée des Rois. Il se compose d'un total de sept couloirs et de dix chambres. Trois couloirs en pente mènent à une première chambre, puis à la salle à colonnes avec sa chambre latérale. Une descenderie et deux couloirs en pente permettent d'accéder à une antichambre au-delà de laquelle se trouve la chambre funéraire. Celle-ci possède cinq chambres latérales et un long passage à l'arrière.

 

La tombe s'étend sur une longueur totale de 137,20 m. C'est le premier tombeau à avoir été décoré d'un programme complet de textes religieux, dont : Des litanies de Rê, du Livre des Morts, du Livre des Portes, du rituel de l'ouverture de la bouche, du Livre de la Vache Merveilleuse et de scènes astronomiques dans la chambre funéraire, de représentations de Séthi I avec des déités et d'autres du Pharaon seul. Les spécialistes le considèrent comme le plus beau tombeau de la vallée.

 

Dans la chambre funéraire Giovanni Battista Belzoni mit au jour un sarcophage de calcite et des fragments du coffre à vases canopes, qui sont aujourd'hui au musée de Soane à Londres. Sous la XXIe dynastie, le tombeau de Séthi I servit un court moment de cachette pour les momies de Ramsès I et Ramsès II. En l'an 10 du règne de Siamon (978-959) ces momies ainsi que celle de Séthi I et beaucoup d'autres furent déplacées dans la cachette de la tombe DB320 de Deir el-Bahari, qui fut découverte en 1881.

 

 

Sethi 1er KV17 6b

Séthi I, décoration de la tombe

 

Séthi Ier (Séthy Ier ou Séti Ier), est un pharaon d'Égypte de la XIXe dynastie, qui règna de -1294 à -12791. Fils du pharaon Ramsès Ier, il est le père du pharaon Ramsès II. Il épouse Mouttouya qui était la fille de Raia, un officier supérieur de l'armée, lieutenant général de la charrerie, et de Rouia. Elle nous est bien connue par sa statue monumentale aujourd'hui au musée du Vatican. Elle est enterrée dans la vallée des reines, QV80, où sa momie fut déposée, vers la 21e ou 20e année du règne de son fils Ramsès II.

 

Séthi Ier commence sa carrière probablement sous Horemheb, puis devient corégent de son père à l'accession de celui-ci au trône. Il porte alors les titres prestigieux de « prince régent, vizir et maire de Thèbes, scribe royal, officier de la charrerie, gouverneur de la forteresse de Tjarou ». Une de ses statues proclame aussi « Tandis qu'il était Rê-le soleil à l'aube rayonnante, j'étais à ses côtés comme une étoile de la terre ».

 

Séthi Ier devait être âgé d'environ trente ans lorsqu'il accède au trône laissé vacant par son père, Ramsès Ier, le fondateur de la XIXe dynastie.  À son avènement une véritable révolte des pays vassaux de l'Égypte, qui tentaient de s'affranchir de la tutelle pharaonique en jouant la carte du Hatti, oblige Séthi à prendre les armes et à organiser une tournée militaire jusqu'en Amourrou, qui se solda par une victoire totale de Pharaon. Ces combats sont relatés sur le mur sud de la salle hypostyle de Karnak qu'il fait bâtir, dont la fameuse illustration du siège de la citadelle de Dapour. Bien que ses conquêtes apportent un calme relatif à l'Égypte, elles sont rapidement remises en cause par les Hittites, qui usent de leur influence et de leur or afin que les roitelets locaux passent de leur côté.

 

Ainsi le prince de Qadesh, la rebelle, à peine Séthi de retour en Égypte, pousse à la révolte ses voisins et cherche alliance avec le Grand du Hatti, Mouwatalli. C'est cette situation que retrouvera à son tour son fils et successeur Ramsès II.

 

Séthi se distingue aussi par ses constructions à Abydos où il édifie un temple cénotaphe, comprenant l'Osiréion, et à Gournah où il fait construire son temple funéraire. Des morceaux de reliefs de ce temple que des voleurs avaient dérobés sont restitués par l'université allemande de Tübingen3.

 

Il meurt probablement en désignant auparavant comme corégent Ramsès II. Sa momie fut retrouvée dans la tombe de la cachette (DB 320) en compagnie de celle de son fils et de nombreux autres pharaons ; bien conservée, elle lui donne l'allure d'un grand homme endormi.

 

Source:http://antikforever.com/, Wikipedia



Nebamun, British Museum Londres Ces splendides fresques proviennent de la tombe d'un "scribe et conteur de grain", fonctionnaire important à Thèbes, ancienne capitale de la Haute-Egypte. Bien qu'elles datent d'environ 1500 av. JC elles ont gardé toute leur fraicheur et nous raconte la vie au […]


Somptueux décor d'un cercueil, qui illustre le passage de la vie à la mort. Egypte - Le livre des morts Le « livre des morts », bien que ce soit le nom le plus connu de ces ouvrages, n'est qu'une traduction très approximative de son titre. Sa traduction littérale est Sortir au jour. Le « livre […]

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents