Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Théophile Gautier - La Cathédrale de Séville

 

 

Espagne-Cathedrale-de-Seville---3-.jpg

 

"Les pagodes hindoues les plus effrénées et les plus monstrueusement prodigieuses n’approchent pas de la cathédrale de Séville. C’est une montagne creuse, une vallée renversée ; Notre-Dame de Paris se promènerait la tête haute dans la nef du milieu, qui est d’une élévation épouvantable ; des piliers gros comme des tours, et qui paraissent frêles à faire frémir, s’élancent du sol ou retombent des voûtes comme les stalactites d’une grotte de géans. Les quatre nefs latérales, quoique moins hautes, pourraient abriter des églises avec leur clocher. Le retablo, ou maître-autel, avec ses escaliers, ses superpositions d’architectures, ses files de statues entassées par étage, est à lui seul un édifice immense : il monte presque jusqu’à la voûte. Le cierge pascal, grand comme un mât de vaisseau, pèse deux mille cinquante livres. Le chandelier de bronze qui le supporte est une espèce de colonne de la place Vendôme ; il est copié sur le chandelier du temple de Jérusalem, ainsi qu’on le voit figuré sur les bas-reliefs de l’arc de Titus ; tout est dans cette proportion grandiose. Il se brûle par an dans la cathédrale vingt mille livres de cire et autant d’huile ; le vin qui sert à la consommation da saint sacrifice s’élève à la quantité effrayante de dix-huit mille sept cent cinquante litres. Il est vrai que l’on dit chaque jour cinq cents messes aux quatre-vingts autels !

 

Espagne-Cathedrale-de-Seville-.jpg

 

Le catafalque qui sert pendant la semaine sainte, et qu’on appelle le monument, a près de cent pieds de haut. Les orgues, d’une proportion gigantesque, ont l’air des colonnades basaltiques de la caverne de Fingal, et pourtant les ouragans et les tonnerres qui s’échappent de leurs tuyaux, gros comme des canons de siége, semblent des murmures mélodieux, des gazouillemens d’oiseaux et de séraphins sous ces ogives colossales. On compte quatre-vingt-trois fenêtres à vitraux de couleur peints d’après des cartons, de Michel-Ange, de Raphaël, de Dürer, de Pérégrino, de Tibaldi et de Lucas Cambiaso ; les plus anciens et les plus beaux ont été exécutés par Arnold de Flandre, célèbre peintre verrier. Les derniers, qui datent de 1819, montrent combien l’art a dégénéré depuis ce glorieux XVIe siècle, époque climatérique du monde, où la plante-homme a porté ses plus belles fleurs et ses fruits les plus savoureux. Le chceur, de style gothique, est enjolivé de tourelles, de flèches, de niches découpées à jour, de figurines, de feuillages, immense et minutieux travail qui confond l’imagination et ne peut plus se comprendre de nos jours. L’on reste vraiment attéré en présence de pareilles œuvres, et l’on se demande avec inquiétude si la vitalité se retire chaque siècle du monde vieillissant. Ce prodige de talent, de patience et de génie, porte du moins le nom de son auteur, et l’admiration trouve sur qui se fixer. Sur l’un des panneaux du côté de l’Évangile est tracée cette inscription : Este coro fizo Nufro Sanchez entallador que Dios haya año de 1475.-Nufro Sanchez, sculpteur, que Dieu ait en sa garde, fit ce chœur en 1475."

 

Andalousie.- Cordoue, Séville

Théophile Gautier

 

Revue des Deux Mondes

4ème série, tome 32, 1842

 


 


La Giralda est l’un des monuments les plus connu de Séville, c’est l’ancien minaret de la Grande Mosquée almohade qui servit de base à l’édification de la plus grande cathédrale gothique d’Europe, la cathédrale de Séville. Le minaret conservé est un très bel exemple de l’architecture arabo-andalouse. Edifié par les Almohades au XIIe siècle la réalisation de la Grande Mosquée de la nouvelle capitale de l’empire Almohades, Séville, est dut à l’architecte Ahmed Ibn Baso. En 1184 le calife Abu […]

 

 

 

 



La cathédrale de Séville est l'une des plus vastes, en termes de surface couverte et de volume, de toutes les cathédrales catholiques du monde - en se rappelant que la basilique Saint-Pierre de Rome n'est pas une cathédrale au sens strict - et évidemment la plus grande d'Espagne. Ses dimensions en font également le plus grand édifice gothique entièrement construit au Moyen Âge. Elle mesure 115 m de long, 76 m de large ; les voûtes de sa nef centrale s'élèvent à la hauteur de 56 m, ce qui […]


Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

rafael

architecte passionné d'art et de voyages
Voir le profil de rafael sur le portail Overblog

Commenter cet article