Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

signac dimanche

Dimanche, 1890

 

En 1886, Paul Signac participe à la VIIIe exposition des impressionnistes, expose à New York puis à Nantes avec Georges Seurat et Camille Pissarro, qui font partie, avec lui, de ce que l’on appelle les impressionnistes scientifiques. Paul Signac s’intéresse d’abord au traité de Charles Henry (Introduction à une esthétique scientifique, 1885) qui élabore les principes de complémentarité des teintes, et invente le cercle chromatique. S’appuyant également sur la théorie de Michel Eugène Chevreul (1786-1889) relative à la persistance des impressions lumineuses sur la rétine (« Lorsque l’œil perçoit en même temps deux couleurs avoisinantes, elles paraissent aussi dissemblables que possible, tant du point de vue de la composition optique que de leur valeur tonale. »), Paul Signac participe avec Georges Seurat à l’élaboration de la technique du pointillisme. Ce procédé consiste à juxtaposer sur la toile des points ou des touches de tons purs contrastés dont l’effet est visible à une certaine distance du tableau — Signac définit ce mouvement dans D’Eugène Delacroix au néo-impressionnisme, en 1899. En 1887, il accompagne Georges Seurat à l’inauguration de l’exposition du Groupe des XX, courant avant-gardiste bruxellois et, l’année suivante, il y est invité à exposer, jouant un rôle déterminant dans l’engouement que suscite le néo-impressionnisme chez les artistes belges. En 1890, il est élu « vingtiste », seul Français du groupe belge avec Auguste Rodin, élu en 1888.

 




National gallery, Londres, 1883 Seurat décide d'entreprendre un grand tableau pour l'envoyer au Salon des Artistes Français. Il choisit un sujet de la vie quotidienne, des jeunes gens qui se baignent dans la Seine à Asnières. Durant des mois, il multiplie les dessins et les esquisses. La Seine et ses berges, les personnages assis, allongés ou se baignant, les arbres, le pont de Courbevoie. Patiemment, il sélectionne les élèments avec lesquels il organisera son grand tableau de 2m x 3m. 10 […]



Art Institute of Chicago, 1884. La Grande Jatte, île sur la Seine où se retrouvait le tout-Paris populaire et joyeux, avec ses guinguettes, attirait tous les peintres novateurs. Seurat dessine les personnages et les animaux qui viennent s'y promener. De retour à l'atelier, Seurat confronte ses dessins préparatoires et ses "croquetons" brossés en larges touches, calcule ce qu'il faut garder et de quelle manière il ajustera son tableau. Vingt-trois dessins et vingt-huit croquetons sont […]

Tag(s) : #FAUVISME etc..

Partager cet article

Repost 0