Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sienne - UNESCO Patrimoine mondial

Sienne (4)

 

Sienne est une ville médiévale qui a su remarquablement conserver son caractère et sa physionomie ; son influence sur l'art, l'architecture et l'urbanisme a été considérable au Moyen Âge, aussi bien en Italie que dans toute l'Europe.

 

Le centre historique de Sienne est délimité par une enceinte de 7 km de long (XIVe -XVIe siècle) dont le tracé suit les contours des trois collines sur lesquelles la ville a été bâtie. Ces murs, avec leurs bastions et leurs tours, sont percés de portes dont certaines, situées sur des points stratégiques (comme la porta Camollia sur la route de Florence), sont doubles. Ils englobent à l'ouest le fort de Santa Barbara, reconstruit par les Médicis en 1560, puis en 1580. Les murs eux-mêmes, dont le périmètre a été agrandi à différentes reprises, renferment aussi un réseau de 25 km de galeries, les bottini , destinées à l'évacuation de l'eau des fontaines publiques. Sienne bénéficia certainement, à cet égard, de l'expérience des moines de l'abbaye cistercienne de San Galgano. Les fontaines principales, pour la plupart du XIIIe siècle, sont des constructions à part entière, conçues comme de véritables portiques gothiques.

 

Sienne (3)

 

La ville historique s'est développée autour des trois principales artères qui se rejoignent, en formant un Y, à la Croce del Travaglio, où se trouve la piazza del Campo, et sur lesquelles se greffe le réseau de rues secondaires. Maisons et palais s'alignent le long des rues principales pour former un espace urbain caractéristique, qui possède un certain nombre de traits spécifiques. La piazza del Campo, située à la jonction des trois collines, est l'une des plus remarquables de toute l'Italie. Sa formation coïncide avec la croissance de la ville médiévale et avec l'affirmation du pouvoir communal. Les activités financières et commerciales se concentraient à mi-distance de la via Francigena, sur toute la longueur des rues actuelles dei Banchi Sopra et dei Banchi Sotto, tandis que le marché proprement dit se tenait sur la piazza del Campo, qui était alors divisée en deux parties.

 

Sienne (5)

 

À la fin du XIIe siècle, le gouvernement communal décida de réunir ces deux secteurs pour former un seul espace ouvert semi-circulaire, et promulgua une série d'ordonnances qui réglementaient les activités commerciales, mais aussi l'entretien et la dimension des maisons (dotées de fenêtres bifores ou trifores), de manière à uniformiser les façades donnant sur la place. La construction du palazzo Pubblico, destiné à devenir le siège du gouvernement communal, commença à la même époque. Sa façade légèrement incurvée et crénelée est soulignée par des trifores gothiques. Il contient un grand nombre de chefs-d'œuvre de la peinture médiévale, comme la Maestà de Simone Martini Duccio (Larousse 2005)et le Ciclo del Buon Governo , la composition allégorique d'Ambrogio Lorenzetti. Le palazzo Pubblico fut certainement le modèle des palais gothiques des grandes familles de la noblesse ou de la classe marchande (palazzo Tomei, palazzo Buonsignore), qui se caractérisent par une largeur accrue, l'utilisation de brique, la présence de grandes baies et leurs créneaux « guelfes ».

 

Sienne (2) Sienne

 

Une fois les pouvoirs publics installés dans le palazzo Pubblico, les travaux commencèrent pour embellir la place : pose du pavement, construction de la Fonte Gaia décorée par Jacopo dalla Quercia, de la Torre del Mangia et de la Cappella della Piazza (ces deux dernières construites contre le Palazzo). Sous les Médicis, la place, offrant un cadre idéal pour des fêtes spectaculaires, fut ouverte au palio , la célèbre course de chevaux opposant les équipes des différents quartiers de la ville.

 

Sienne cathedrale (2)

 

Sienne cathedrale

 

Le point le plus élevé de la ville est surmonté par la cathédrale de Santa Maria. Sa façade, dont la partie inférieure est l'œuvre de Giovanni Pisano, a été complétée par Giovanni di Cecco après la construction du Nuovo Duomo (la nouvelle cathédrale), ambitieux projet inspiré des cathédrales gothiques du nord des Alpes. La cathédrale conserve un pavement remarquable et une chaire sculptée par Nicolà Pisano.

 

Source: http://whc.unesco.org/fr/list/717

Photos: (c) Lankaart

 

 



« Quelle grandeur, quelle flamme d’amour dans ces petits Siennois. Si ardents, si riches qu’ils fussent au début du quatorzième siècle, il leur faut une audace passionnée pour oser concevoir, au plus haut d’une ville et d’un terrain si difficile, l’exaltation d’un tel colosse. » André Suarès. La Cathédrale de Sienne est l'une des plus étonnantes églises d'Italie, caractérisée par ses pierres et son marbre blancs et noirs, elle fut construite de 1136 à 1382. Une nef est restée inachevée à […]

 

 

 

 


Florence la belle endormie


Les collines sont douces à l’approche des rives de l’Arno. Au-dessus des toits, seul le dôme apparaît, magnifique silhouette au soleil couchant. Florence est comme un rêve que l’on visite et revisite sans cesse pour ne pas oublier tel monument, tel tableau, telle église, tous symboles d’une […]

 

 

 


Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

rafael

architecte passionné d'art et de voyages
Voir le profil de rafael sur le portail Overblog

Commenter cet article

nike tn 04/09/2011 02:32


fefe,,,,,,,,,,,,,