Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Samarcande - UNESCO Patrimoine mondial

Ouzbekistan-Samarcande-Registan.jpg

 

 

Samarcande, parfois écrit Samarkand (forme anglaise) (en ouzbek : Samarqand, en tadjik : Самарқанд, en russe : Самарканд, en persan : سمرقند, en turc : Semerkand), population 400 000 habitants, est une ville d'Ouzbékistan, capitale de la province de Samarcande. Son nom signifie probablement « lieu de la rencontre » ou « lieu du conflit » (samara : rencontre, conflit en sanskrit, kand, kent : ville, terme centre-asiatique) et illustre bien sa position à la limite des mondes turc et persan. Riche en monuments historiques, Samarcande a été proclamée en 2001 par l'UNESCO carrefour de cultures et site du patrimoine mondial.

 

Elle devint en 1369 la capitale de Tamerlan, qui y rapportera de Perse les restes supposés du prophète Daniel (Doniyor en ouzbek). Les monuments édifiés par les Timourides (descendants de Timur Lang ou Tamerlan) font la gloire de la cité. Oulough Beg (1394-1449), petit-fils de Tamerlan, prince et astronome, y fait construire un observatoire où il mène des travaux de grande qualité avec quelque 70 savants dont Qadi-zadeh Roumi, al-Kachi et Ali Quchtchi. Après sa mort, la vie intellectuelle et artistique des Timourides se concentre à Hérat en Afghanistan, en particulier chez son parent le prince et mécène Husayn Bayqara (règne 1469-1506).

 

En 1507, les Timourides sont renversés par les Ouzbeks de la dynastie des Chaybanides. Lors du morcellement de l'actuel Ouzbékistan en trois khanats (Khiva, Boukhara et Kokand) qui interviendra par la suite, Samarcande est rattachée au khanat de Boukhara.

 

En mai 2007, l'UNESCO célèbre le 2750e anniversaire de Samarcande et le 2000e anniversaire de Marguilan. Une conférence internationale consacrée au rôle de ces villes dans l'histoire de la civilisation mondiale a lieu le 29 mai 2007 au siège de l'UNESCO à Paris.

 

Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Samarcande



Le Registan est l'un des ensembles architecturaux les plus somptueux d'Asie Centrale et du monde islamique. Cet ensemble de trois médersas disposées autour d'une cours centrale est très justement proportionné. Les effets de perspectives et de lecture des façades sont parfaitement maîtrisés. La légère inclinaison des façades et des minarets corrige en effet les jeux de perspectives et renforce le côté imposant des immenses portes qui donnent accès aux différentes médersas. A l'intérieur de […]

 



Le Chah-i-Zinda est certainement le site le plus émouvant de Samarcande. Sur une colline une dizaine de tombeaux entoure la dépouille de Qusam ibn-Abbas cousin du prophète. Les proportions harmonieuses des édifices, la composition d'ensemble et le traitement des espaces extérieur, ainsi que la décoration précieuse et délicate des dômes et des façades font de ce site un lieu unique de l'expression de l'art de la civilisation islamique. La délicatesse des décoration reste inégalée. Le […]

 



Tamerlan au cours de son règne couvrit l’Asie Centrale de nombreux bâtiments, on parle même de renaissance timouride pour évoquer cette période. C’est à Samarkand que les fastes de la cour et les œuvres du maître du monde persan étaient les plus nombreuses et c’est bien sûr à Samarkand que Tamerlan fit édifier le Mausolée de son petit-fils Muhammad Sultan, mort à la bataille d’Ankara en 1402. : Le Gour-Emir. A sa mort en 1405 le conquérant fut inhumé dans le mausolée, somptueux complexe […]

 



Samarcande, la merveilleuse. Ville symbole de la route de la soie, inscrite dans notre imaginaire, sujet ou lieu de nombreux récits. Cette ville est un mirage, quand on évoque l'Asie Centrale, tout de suite on pense à la route de la soie et à Samarcande la sublime. A tel point que pour certain, […]

 

 

 

 

 

 


 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

rafael

architecte passionné d'art et de voyages
Voir le profil de rafael sur le portail Overblog

Commenter cet article