Dimanche 24 octobre 2010 7 24 /10 /Oct /2010 12:51
- Publié dans : ART MODERNE

Salvador dali premonition de la guerre civil

 

Salvador Dali en 1936 peint « construction molle aux haricots bouillis », dit aussi « prémonition de la guerre civile » six mois avant le début de la guerre civile en Espagne..

 

En 1936, l’Espagne est à feu et à sang, et traverse une période d’agitation sociale : les paysans occupent les terres, les mineurs font grève, il y a une forte montée de l’anticléricalisme etc. Cette violence s’accentue avec la victoire du Front Populaire aux élections qui provoque le développement d’autres partis politiques, tel que le PC. Enfin, l’assassinat d’un leader de droite le 12 juillet 1936, provoque le soulèvement des militaires au Maroc, avec à leur tête le Général Franco. Les thématiques de la guerre, de la faim, et de la violence ont influencés Dali pour ce tableau. C’est dans cette atmosphère que Dali peint ce manifeste contre la guerre. Comme Marx Ernst ou Picasso Dali s'implique dans la politique de son temps et se sert de son art pour dénoncer la folie meurtrière qui bientôt ravagera l'Espagne.

 

Dans ce tableau, un homme immense, décomposé, mutilé, un monstre mi-homme, mi-femme s'autodétruit. L'espace vide au centre forme la carte de l’Espagne.

 




«Il s’agit là d’un tableau que j’ai peint après la défaite des Républicains en Espagne. C’est évidemment un titre ironique pour désigner une sorte d’animal qui détruit et anéantit tout sur son passage. C’était l’impression que j’avais à l’époque, de ce qui allait bien pouvoir arriver dans le monde, et en cela j’ai eu raison. » Max Ernst Peint en 1937 comme un manifeste contre Franco et le totalitarisme, ce tableau est prémonitoire, il annonce les massacres et les destructions qui […]

 

 




Musée du Prado, Madrid Guernica est une des œuvres les plus célèbres du peintre espagnol Pablo Picasso. Il la réalisa à la suite du bombardement de la ville de Guernica qui eut lieu le 26 avril 1937, lors de la guerre d'Espagne, et qui devint rapidement un symbole de la violence de la répression franquiste avant de se convertir en symbole de l'horreur de la guerre en général. « La guerre d'Espagne est la bataille de la réaction contre le peuple, contre la liberté. Toute ma vie d'artiste n'a […]

Par rafael - Communauté : l'art pour tous
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Rechercher

Recommander

Facebook et Twitter

FLUX RSS

  • Flux RSS des articles
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés