Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rogier van der Weyden ortrait de philippe le roi

Portrait de Philippe le Bon

 

À partir de 1442, sans être peintre officiel de la cour de Philippe le Bon, Rogier van der Weyden répond à de nombreuses commandes de l'entourage du duc. L'année 1441 marque la disparition du peintre officiel Jan van Eyck. Celui-ci n'est pas remplacé, mais le prince n'hésite pas à faire appel à l'artiste le plus en vue de sa ville et résidence favorite. 

À la même époque, van der Weyden réalise un portrait de Philippe le Bon, dont on ne conserve aucun exemplaire attesté de sa main. Les différentes répliques d'atelier ont sans doute été réalisées à partir d'un poncif : le maître dessine une esquisse du visage et du buste puis laisse à ses compagnons ou apprentis le soin d'en peindre différentes versions définitives. Ce mode de fonctionnement, fréquent de les ateliers contemporains, explique les variations dans la qualité de sa production. Par ailleurs, van der Weyden réalise de nombreux portraits de cour, dont celui de la duchesse de Bourgogne et de son fils, le futur Charles le Téméraire.

 

Rogier van der Weyden portrait de femmes Rogier van der Weyden portrait de Pierre de Beffremont

 

Rogier van der Weyden portrait de jeune femme

 



Musée du Louvre, Paris (central), Galleria Sabauda, Turin (latéraux) La scène centrale de l'Annonciation est située dans un intérieur luxueux peint avec un grand sens de l'espace. Les lys blancs et la carafe de verre sont des symboles classiques de la pureté de la Vierge. La cheminée n'est déjà […]


Peintre de réputation de son vivant, tant à Bruges qu'en Italie, en Allemagne ou en Angleterre, puis oublié pendant plusieurs siècles, Hans Memling (1440-1495) a été redécouvert au début du XIXe siècle par les Allemands, notamment par Schlegel. Apprécié des foules, mésestimé par les historiens, […]

Tag(s) : #RENAISSANCE EUROPE DU NORD

Partager cet article

Repost 0