Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

prise de jerusalem

 

Pendant le siège de Jérusalem en 1099, plusieurs tentatives avaient été faites, mais furent toutes repoussées. Trois machines de sièges furent terminées et amenées près des murs dans la nuit du 14 juillet. La tour de Godefroy de Bouillon atteint le premier les murs et, deux flamands de Tournai, des frères du nom de Lethalde (Lethold) et Engelbert furent les premiers à mettre le pied dans la ville, suivi par Godefroy, son frère Eustache, Tancrède et leurs hommes. La tour de Raymond fut retardée par un fossé, mais comme les croisés avaient déjà pénétré dans la ville, les gardes musulmans se rendirent et leur ouvrirent les portes.

 

 Une fois les croisés entrés dans la ville, de nombreux habitants furent tués durant l'après-midi, le soir et le matin suivant. Le comte de Toulouse Raymond assura la population de sa protection. Le bilan varie selon les sources : pour les chrétiens, 10 000 morts, pour les musulmans, 70 000. Tancrède avait demandé le quart du Temple pour lui et accorda sa protection aux habitants et soldats, mais ne put empêcher le massacre de ces derniers par les autres croisés. Le gouverneur de Jérusalem s'était barricadé dans la Tour de David, qu'il donna à Raymond en échange de la vie sauve pour lui et ses hommes, ils purent se rendre à Ascalon avec la population civile femmes et enfants selon le récit de l'émir d'Ascalon.

 

Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Si%C3%A8ge_de_J%C3%A9rusalem_(1099)




"...Il est quelques statues de la cathédrale de Strasbourg qui sont des œuvres capitales; les deux statues de l'Église et de la Synagogue placées à la porte Sud et qui sont du commencement du XIIIe siècle sont remarquablement belles. Plusieurs des statues des vierges sages et folles de la porte droite de la façade occidentale, datant de la fin du XIIIe siècle, sont des chefs-d'œuvre... ... Ces statues grande nature, taillées dans du grès rouge, sont d'une exécution excellente, et la plupart […]



Musée du Louvre, Paris L'histoire garde de Charles V l'image d'un roi bon et savant. Souverain habile, Charles V (1338-1380) fut sans doute le roi médiéval qui manifesta l'intérêt le plus vif et le goût le plus sûr pour les oeuvres d'art. Son action dans le domaine des arts et de la culture fait rayonner la France dans le monde occidental. Il enrichit considérablement la bibliothèque royale. Esthète avisé, il accumule joyaux et enluminures qui constituent un trésor servant aussi de réserves […]

Tag(s) : #GOTHIQUE

Partager cet article

Repost 0