Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pompéi - Maison de Ménandre

Italie-Pompei-fresques-et-villas--6-.jpg

 

Il s’agit de l’une des maisons pompéiennes les plus grandes et les plus riches, affichant une décoration précieuse et se caractérisant par une disposition très complexe des pièces. Son nom dérive du portrait de Ménandre, mais elle est également connue comme « maison de l’argenterie » en raison de l’impressionnante collection d’objets (au total 118 pièces d’argenterie) retrouvés en 1930 dans une caisse placée dans les caves de la maison, ainsi que de nombreuses autres en or et des monnaies qui sont actuellement exposés au musée archéologique de Naples.

 

Italie-Pompei-fresques-et-villas--5-.jpg

 

Cette demeure aurait appartenu à la gens Poppæa, dont faisait partie Poppée, l'épouse de l'empereur Néron. C'est ce que laisse supposer la découverte d'un squelette ayant au doigt une bague portant le nom de Q. Poppæus Eros91. Elle fut construite au cours de phases successives. Commencée au iiie siècle av. J.-C., elle fut embellie et agrandie par la suite. Au moment de l’éruption du Vésuve, des travaux de restauration étaient encore en cours. De l’entrée – caractérisée par deux piliers ornés de chapiteaux corinthiens – on accède à l’atrium (de type toscan), assez bien conservé et rendu très suggestif par sa décoration du IVe style, par le gracieux petit laraire à double fronton92, situé dans un angle et surtout par l'auvent en bois, très prononcé, ouvert au centre pour permettre le passage de la lumière et pour recueillir l’eau plus aisément. Les salles situées à gauche de l’entrée contiennent des peintures avec des scènes extraites d’épisodes de l’Iliade. Après le tablinum se trouve le péristyle, pièce élégante et enrichie d’une belle colonnade peinte. De là partent une série de salles : sur la droite, nous trouvons la zone de la cuisine et des bains ; sur la gauche s’ouvre le triclinium flanqué de deux pièces dont les murs sont recouverts de fresques. Les exèdres, situées au-delà des pièces destinées au logement des domestiques, possèdent des peintures raffinées ayant trait à la mythologie et au théâtre (masques) ; on peut aussi y admirer le portrait du poète Ménandre.

 

Italie-Pompei-fresques-et-villas--9-.jpg

 

La partie ouest de la maison est occupée par la zone réservée aux bains chauds : le caldarium est très beau, avec sa décoration faite de mosaïques et de peintures demeurées presque intactes. Un secteur du logement était réservé au surintendant de la propriété, un affranchi dénommé Éros (son nom est inscrit sur le sceau retrouvé sur son corps) qui s’occupait des biens de la maison sous le titre de procurateur.

 

Demeure parmi les plus cossues de la ville, la maison de Ménandre n'était cependant pas exempte de défauts. Sa situation, par exemple. Elle ne donne pas sur la rue principale de la ville, la rue de l'Abondance, mais se situe juste derrière, un peu en retrait, dans une rue de moindre importance. De plus, en l'an 79, c'était déjà une maison assez ancienne. La partie avant, qui représente le cœur de cette propriété, date sans doute du IIe siècle av. J.-C. D'où la taille réduite de l'atrium.

 


 


La Mosaïque d'Alexandre se trouvait dans la maison du Faune, à Pompéi, et date approximativement du IIe siècle av. J.‑C. C'est une composition de 5,12 m sur 2,71 m en opus vermiculatum, déposée et désormais transférée au Musée archéologique national de Naples. Cette mosaïque est une copie d'un tableau réalisé à la fin du IVe siècle av. J.‑C. par Philoxénos d'Érétrie pour le compte du diadoque Cassandre. Elle représente la bataille d'Issos qui opposa en 333 les troupes d'Alexandre le Gra […]


79 ap. J.C. l'éruption titanesque du Vésuve, son explosion peut-on dire, ensevelit complètement la ville de Pompéi sous une montagne de cendre. Tout disparaît : la vie, les amours, les bâtiments, les rues, les monuments, les animaux, les hommes... Tout ! Peu à peu, le souvenir de la catastrophe disparaît de la mémoire des hommes. Rien ne reste de Pompéi durant des siècles. En 1594, l'architecte Domenico Fontana découvre le site, mais rien n'est entrepris.  C'est en 1748 que les v […]

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

rafael

architecte passionné d'art et de voyages
Voir le profil de rafael sur le portail Overblog

Commenter cet article