Picasso - La femme qui pleure

Publié le 10 Novembre 2012


Dora Maar, compagne de Picasso,  restera à tout jamais « la Femme qui pleure », de 1937.

« Pour moi elle est une femme qui pleure. Pendant des années, je l'ai peinte en formes torturées, non par sadisme ou par plaisir. Je ne pouvais que donner la vision qui s'imposait à moi, c'était la réalité profonde de Dora. » Picasso

Picasso compose d'éblouissantes variations sur ses larmes, tandis que dans les yeux de Dora vont s'inscrire bientôt les bombardiers de Guernica. Après la destruction du petit village basque, Picasso, bouleversé par les clichés parus dans le « Paris-Soir » du 1er mai 1937, dresse dans son atelier de la rue des Grands-Augustins une toile si immense qu'il est obligé de la mettre de biais. La fièvre avec laquelle il peint alors « Guernica », Dora Maar en suit toutes les étapes dans un reportage photographique réalisé pour la première fois sur l'oeuvre d'un peintre au travail.

 

Rédigé par rafael

Publié dans #ART MODERNE

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

keller 19/02/2019 10:55

trop top

Eradium 30/11/2018 14:53

100/10

Hécate 17/02/2011 18:48


Très intéressant ; j'ai suivi le lien :)
H


karinne Sevin 21/03/2010 15:03


tjs fabuleux de détails, pas Picasso ! Vos articles !!


rafael 23/03/2010 21:58


merci