Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pendé Zaïre - Masque mbangu

PENDE Centraux , Bandundu meridional , Zaire, Musee de Terv

Masque mbangu, Pende Centraux  Bandundu méridional, Zaïre. Musée de Tervuren Bruxelles. (c) Lankaart.

 

 

Ce masque très étrange représente un ensorcelé qui danse sur une chanson traditionnelle. En plus du masque il a, lors de la cérémonie, une flèche dans le dos qui symbolise l’image populaire du sorcier qui pour jeter un sort envoie une flèche sur sa victime.  Le visage mi-noir mi-blanc fait référence aux cas d’épilepsie, la paupière noir porte les marques de la petite vérole et le visage est marqué par une paralysie du nerf faciale. Tout est douleur, folie, maladie et fait référence à l’ « ensorcèlement ».

 

La plastique incérant à ce masque est évidente, la contorsion du visage, l’opposition duale du noir et blanc, l’étrangeté de l’expression du visage en fond une œuvre majeur de l’art africain, une source d’inspiration et de questionnement.




Les Yombés, ou Bayombés, sont une ethnie Kongo présente dans la république démocratique du Congo et au Zaïre. Ces masques Yombé étaient utilisés par les prêtres Nganga dans ces régions du bas Zaîre, spécialistes des rituels et exorciseurs. Image extérieure et symbolique des pouvoirs du prêtre ou sorcier, chaque nkisi était porteur d'un pouvoir magique extrèmement puissant. Sa couleur blanche est associée aux morts et le Nganga s'en servait lors des rituels de désenvoutement ou pour lutter […]



Masque Fang, Dalhem Ethnologisches Museum, Berlin Les Fangs sont une communautée rassemblant une multitudes de peuples de l'actuel Cameroun, du Gabon et de la Guinée équatoriale. Les masques Fang sont utilisés dans des confréries initiatiques. Ces masques représentaient l'âme de l'ancêtre revenu un temps chez les vivants pour les protéger. Ils sont très caractéristique, long, blanc, la face étirée présentent de tout petit yeux et une petite bouche, ou pas de bouche du tout et un nez très […]



Les Songyés habitent les régions Katanga et Kasaï au Zaîre sur les rives de la rivière Lomami. Leur histoire est indissociable de leur voisin les Lubas. Afin d'évoquer les esprits, les masques Bifwébé (Kifwébé au singulier) sont striés de bandes blanches ou noires qui sont une représentation symbolique de l'antilope bongo et également les passages empruntés par les esprits venus créer les confréries (Bukishi) chargées du contrôle politique et social. Ces esprits sont détenteurs des mystères […]

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

rafael

architecte passionné d'art et de voyages
Voir le profil de rafael sur le portail Overblog

Commenter cet article