Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Parthenon d'Athènes - Frise du fronton

Parthenon frise du fronton Londres British Museum (2)
British Museum Londres

Après la victoire grecque de Marathon en -490, les Athéniens décidèrent de bâtir un temple à Athéna sur l'Acropole. A la fois pour remercier la déesse tutélaire de la ville et en mémoire des 192 Athéniens tués dans cette bataille.


Le Parthénon en était aux débuts de sa construction quand les Perses revinrent saccager Athènes et dévaster l'Acropole en -480. Après avoir à nouveau infligé une sévère défaite aux Perses en -479, les Athéniens firent le serment de rebâtir les temples, mais de laisser l'Acropole en ruines pour garder vivant le souvenir du sacrilège perse.
En -448, l'assemblée athénienne, sous l'influence de Périclès, décida la reconstruction des temples de l'Acropole. Les architectes choisis pour le Parthénon furent Iktinos et Callicrates, le célèbre Phidias, ami de Périclès, fut chargé de superviser le projet et de réaliser la grande statue d'Athéna, dite chryséléphantine car recouverte d'or et d'ivoire.

Parthenon frise du fronton Londres British Museum

Le nouveau Parthénon fut bâti sur les fondations de l'ancien et légèrement agrandi. Il fut construit entièrement en marbre provenant des carrières du Mont Pentelikon à une quinzaine de kilomètres d'Athènes. Un très grand nombre de sculptures furent exécutées pour décorer somptueusement ce temple majeur.


Les sculptures des frontons, exécutées en ronde bosse, représentent la naissance d'Athéna sortant tout armée de la tête de Zeus (fronton est) et la lutte entre Athéna et Poséidon pour le patronage d'Athènes (fronton ouest)


Parthenon frise du fronton Londres British Museum (3)

Parthenon frise du fronton Londres British Museum (4)


Parthenon - Frises



British Museum Londres La frise du Parthénon ou frise des Panathénées est une frise ionique de 160 mètres de long qui entourait la cella du Parthénon à Athènes. Chef-d'œuvre de la sculpture grecque classique, elle représente probablement la procession des Grandes Panathénées, qui a lieu tous les quatre ans en l'honneur de la déesse Athéna. Elle fait partie d'un ensemble sculptural très riche comprenant le fronton du parthénon et les frises doriques des métopes et triglyphes pour ce qui […]

 


Parthenon - Frise, métopes sud



Centaure combattant un Lapithe, métope sud , British Museum. Les métopes du côté sud (1-12 et 21-37), à l'exception de la problématique métope 13-20 aujourd'hui perdue, montrent la Centauromachie ou combat des Lapithes et des Centaures (combat mythique des Lapithes aidés par Thésée contre les Centaures, mi-hommes, mi-chevaux, en Thessalie). Les Centaures sont figurés avec des traits rappelant ceux des masques de théâtre ; ils sont vêtus de peaux d'animaux et sont armés de branches d'arbres. […]

      Sanctuaire d'Asclépios d'Épidaure


Le sanctuaire d'Asclépios est un haut-lieu de la médecine grecque, situé en Argolide dans le dème d'Épidaure, à environ 10 km à l'ouest de la petite cité portuaire de Palea Epidavros. Durant l'Antiquité, les pélerins accouraient de toute la Grèce pour se faire soigner dans le sanctuaire d'Asclépios, dieu guérisseur. Ce lieu abritait des médecins très réputés. Comme dans tous les sanctuaires grecs, des épreuves sportives et théâtrales étaient organisées en l'honneur des dieux. On a retrouvé […]

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

rafael

architecte passionné d'art et de voyages
Voir le profil de rafael sur le portail Overblog

Commenter cet article

lulu 24/02/2011 20:02


oui mais que représente ces sculptures ?


rafael 24/02/2011 20:33



Les sculptures des frontons, exécutées en ronde bosse, représentent la naissance d'Athéna sortant tout armée de la tête de Zeus (fronton est) et la lutte entre
Athéna et Poséidon pour le patronage d'Athènes (fronton ouest)


 


voir à la fin de l'article à bientôt


rafael