Mosaïque romaine - Pieuvre

Publié le 18 Janvier 2012

pieuvre

 

 

Comme le dauphin, la pieuvre est présente dans la vie quotidienne de l'Antiquité grecque et romaine. Sa chair était appréciée des navigateurs, et, surtout, son apparence frappait l'imagination des artistes et artisans, comme en témoignent amphores, pièces de monnaie, céramiques, mosaïques et autres vestiges. Les Anciens attribuaient à la pieuvre des facultés extraordinaires. Le philosophe grec Aristote était persuadé que, prise avec une pieuvre dans un même filet, la langouste mourait de frayeur ! En Grèce, on croyait les pieuvres capables d'aller à terre voler des figues et des olives ou de faire ripaille dans les dépôts de poissons ! On les imaginait grimpant aux murs ou aux arbres – une croyance partagée par les Japonais et les habitants de certaines îles du Pacifique...

 

Des naturalistes romains comme Pline l'Ancien ou Opien prétendirent que les céphalopodes mangeaient leurs propres bras. Pourtant, des textes, de Pline notamment, décrivent déjà avec précision l'anatomie de ces mollusques.

 

Rédigé par rafael

Publié dans #ROME ANTIQUITE

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Sirius 19/01/2012 11:53

Intéressant article et superbe mosaïque! Où peut-on l'admirer?