Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Manet le Balcon

Le Balcon est un tableau réalisé par le peintre Édouard Manet et présenté au Salon de Paris de 1869. La toile représente notamment Berthe Morisot (à gauche), qui deviendra en 1874 la belle-sœur de Manet.


La toile, inspirée des Majas au balcon de Francisco Goya, a été réalisée à la même époque et dans la même intention que le Déjeuner dans l'atelier. Les trois personnages, tous amis de Manet, semblent n’être reliés par rien : tandis que Berthe Morisot, à gauche, fait figure d'héroïne romantique et inaccessible, la jeune violoniste Fanny Claus et le peintre Antoine Guillemet paraissent habiter un autre monde. Le vert agressif et audacieux du balcon, par ailleurs, fit couler beaucoup d'encre.

Deux jeunes femmes et un homme d'une trentaine d'années regardent vers l'extérieur depuis un balcon. Un autre homme se tient dans une semi obscurité plus en retrait dans la pièce. La jeune femme de gauche est assise, elle tient un éventail ; à ses pieds on distingue un petit chien avec une balle. Elle a l'air rêveuse, elle regarde vers la gauche. Elle porte une robe claire, tout comme la jeune femme de droite. Celle-ci porte une ombrelle et enfile ses gants comme si elle allait sortir et ergarde devant elle. L'homme derrière elles est vêtu tout aussi bourgeoisement d'un costume noir et d'une chemise blanche sur laquelle ressort une éclatante cravate bleue. Il fume un cigare d'un air satisfait. Son regard se dirige vers la gauche.Aucun des trois regards n'est dirigé dans la même direction. Ce qui est hors-champ du tableau, ce qui se passe dans la rue n'a donc pas d'importance. L'extérieur n'est d'ailleurs figuré que par un hortensia bleu dans un pot de porcelaine.


Ainsi plus que les spectateurs d'une scène qui aurait lieu à l'extérieur, ces personnages sont-ils les acteurs d'une scène mondaine. Leur inactivité, leur façon de prendre la pose est le sujet du tableau. Ce sujet a bien entendu des résonances sociales. Manet, lui même grand bourgeois et dandy, exécute une charge discrète sur le monde auquel il appartient. Mais tout au plus s'amuse-t-il du mauvais goût de la cravate de son ami Antoine Guillemet et de l'air godiche de Fanny Clauss. Manet prend plus de soin pour décrire Berthe Morisot, dont c'est la première et impressionnante apparition dans son oeuvre. Elle est certes affublée d'un petit chien, préoccupation dérisoire des bourgeoises désoeuvrée, mais son regard vif et impénétrable interpelle. Veut-elle échapper à l'autosuffisance protectrice de l'homme et à la niaiserie de sa compagne? Cette interprétation pourra être appuyée par l'économie de moyens mis en oeuvre dans le choix des couleurs : le vert du balcon et des volets figurent alors une cage, les femmes de blanches colombes, alors que le noir évoque la mort et les prédateurs.




Un bar aux Folies Bergère est un tableau réalisé par le peintre Édouard Manet au début des années 1880. Il s'agit de la dernière œuvre majeure de Manet avant sa mort. La scène, contrairement aux apparences, n’a pas été peinte au bar des Folies Bergère mais a été entièrement recréée en atelier. La jeune femme servant de modèle, Suzon, est en revanche une véritable employée de ce célèbre café-concert. Les nombreux éléments présents sur le marbre du bar, qu’il s’agisse des bouteilles d’alcool, […]



Edouard Manet naît à Paris en 1832 dans une famille aisée, et se destine très tôt à une carrière dans la marine, tout en ayant un véritable goût pour l'art et pour le dessin. Son échec au concours d'admission à l'École Navale le conduit malgré tout à s'embarquer sur un bateau-école à destination de l'Amérique du Sud. Au cours de ce long voyage, il réalise de nombreux dessins et décide de se consacrer finalement à l'art. De retour à Paris, quelques mois plus tard, il entre dans l'atelier du […]



Olympia est un tableau réalisé par Édouard Manet en 1863. Initialement prévue pour le Salon des Refusés de la même année, l'œuvre ne sera finalement dévoilée par le peintre que deux ans plus tard. L'œuvre, qui allait susciter une controverse encore plus féroce que le Déjeuner sur l'herbe, représente une prostituée semblant issue d'un harem à l'orientale et s'apprêtant visiblement à prendre un bain. Le tableau, qui associe et fait ressortir avec puissance le contraste entre la femme blanche […]

Tag(s) : #NATURALISME et IMPRESSIONISME

Partager cet article

Repost 0