Leconte de Lisle - Venus Lydé

Publié le 27 Septembre 2012

Venus Lely Londres British Museum (4)British Museum Londres

 

                            
 Viens! C'est le jour d'un Dieu. Puisons avec largesse
 Le Cécube clos au cellier.
 Fière Lydé, permets au plaisir familier
 D'amollir un peu ta sagesse.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 L'heure fuit, l'horizon rougit sous le soleil,
 Hâte-toi. L'amphore remplie
 Sous Bibulus consul, repose ensevelie:
 Trouble son antique sommeil.
 
 Je chanterai les flots amers, la verte tresse
 Des Néréides; toi, Lydé,
 Sur ta lyre enlacée à ton bras accoudé
 Chante Diane chasseresse.
 
 Puis nous dirons Vénus et son char attelé
 De cygnes qu'un lieu d'or guide,
 Les Cyclades, Paphos, et tes rives, ô Gnide!
 Puis, un hymne au ciel étoilé.
 
 
Charles-Marie-René Leconte de Lisle (1818-1894) , "Lydé", Poèmes antiques, in Études latines, no. 4, 1852


Venus Lely Londres British Museum (2)

Venus Lely Londres British Museum (3)

 

 

Rédigé par rafael

Publié dans #GRECE ANTIQUITE

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

karinne Sevin 30/03/2010 21:00


WAOOOOOOOOUUUUUUUU !!!
Ca j'adooooooooooooore.......