Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le correge Io

 

Follement épris de Io, Zeus se transforme en vague de brouillard. A l'état gazeux, dans l'ombre dun forêt, il prend possesion de la jeune femme. Peignant cette improbable union entre une créature de chair et un nuage, Le Corrège soigna l'effleurement des deux visages. Celui de Io, de profil, s'illumine, ravi, chavirant dans l'extase. Celui de Zeus n'est qu'une évocation. 

 

Source: RR Art

 



National Gallery of Art, Washington. Giorgio Barbarelli da Castelfranco (1477-1510) dit Giorgione fut un peintre très respecté durant sa brève carrière,15 ans , il mourut en effet de la peste à un peu pus de 30 ans. Familier de l'art de Léonard de Vinci, Giorgione fut l'élève de Bellini à […]


La sainte famille Le Corrège est aux grâces, ce que Michel-Ange est au terrible. « Plus douces que le miel, dit Homère, les paroles de Nestor couloient de sa bouche. » Plus douces que les rayons d’un beau jour, les teintes brillantes et harmonieuses, les formes remplies de charme couloient du […]

Tag(s) : #RENAISSANCE ITALIE

Partager cet article

Repost 0