Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Tour de Londres

La tour de Londres (2)

 

En 1066-1067, Guillaume le Conquérant ordonna la construction de la tour Blanche à l'intérieur de l'angle sud-est formé par les remparts de la ville face à la Tamise. Il s'agissait de protéger des envahisseurs normands les habitants de Londres tout en protégeant la ville d'attaques extérieures. Sa position avantageuse à proximité de la Tamise permettait de voir les ennemis traverser le fleuve. Pour la construction de la Tour, le Conquérant fit importer des pierres de Caen en Normandie et nomma Gundulf (en), évêque de Rochester, responsable des travaux. La présence de constructions plus anciennes en bois, notamment celle d'un fort érigé par Jules César lors de l'occupation romaine et dont Shakespeare se fait l'écho dans Richard III, est actuellement controversée4. Pour compléter les défenses du fort, le roi Richard Cœur de Lion fit creuser une douve autour du mur de la tour, et la fit remplir d'eau de la Tamise. À l'occasion du drainage des douves en 1830, on découvrit des ossements humains.

 

La tour de Londres (3)


Cependant, le fossé s'étant avéré une défense peu efficace, le roi Henri III en fit revoir la construction au XIIIe siècle selon des techniques éprouvées par les ingénieurs hollandais. Il en profita pour renforcer les murailles, donnant l'ordre d'abattre une partie des fortifications pour agrandir leur enceinte et faisant fi des protestations des habitants de la ville et des rumeurs (rapportées par le moine et chroniqueur Mathieu Paris) qui parlaient de menaces surnaturelles. Henri III fit de la Tour une des principales résidences royales et se fit aménager des appartements somptueux dans la basse-cour.

 

La tour de Londres (4)

 

La tour de Londres (5)

 

Les fortifications furent achevées entre 1275 et 1285 par Edouard Ier qui fit construire un mur extérieur entourant la première enceinte et offrant ainsi une double protection. L'ancien fossé fut remis en service et un nouveau fossé aménagé autour de l'enceinte extérieure. La Tour demeura résidence royale jusqu'à l'époque d'Olivier Cromwell, qui fit abattre le logis royal.

 

La tour de Londres

 

Le développement de l'artillerie mit fin au rôle défensif de la Tour. Les fossés furent asséchés en 1830.

 

Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Tour_de_Londres

 

 



Livres 1-10, 21-30. Manuscrit achevé aux frais de Louis XI, en 1470, par le libraire parisien Pasquier Bonhomme France - Dordogne, Château des Milandes Construit pour son épouse par le seigneur de Caumont en 1489, le château des Milandes est une demeure de la fin du gothique. Il marque la transition vers la Rennaissance. Bâti dans la vallée de la Dordogne il bénéficie de très velles vues sur la campagnes et d'un magnifique jardin. En 1947, Joséphine Baker, star du music-hall, en devient […]

 



La ville d’Avignon eu durant son histoire plusieurs enceintes. Les principaux remparts aujourd’hui visibles datent des XIIIe et XIVe siècles, siècles de splendeur pour la ville des papes. Au XIIIe siècle entre 1234 et 1237 de nouveaux remparts furent édifié suite à la destruction par le roi de France de l’enceinte précédente. Mais au XIVe siècle la ville devenu le siège de la papauté s’agrandit et déborde très vite au-delà de l’enceinte. Le pape Innocent VI décide la réalisation d’une […]

 



Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

rafael

architecte passionné d'art et de voyages
Voir le profil de rafael sur le portail Overblog

Commenter cet article