Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'art Baroque - Architecture, sculpture, peinture

 

Pendant l'âge baroque, de 1660 à 1770 environ, les arts plastiques et l'architecture furent les instruments privilégiés d'une mise en scène du monde organisée par le pouvoir. Le premier acte se joua à Rome, d'où l'art baroque se répandit à travers l'Europe. Les papes, ses principaux commanditaires, l'utilisèrent pour leur propre apothéose, mais aussi pour célébrer la gloire de Dieu et propager les dogmes de la Contre-Réforme. A la cour du Roi Soleil, l'art baroque soutient par sa grammaire symbolique la volonté de puissance centralisatrice de Louis XIV et idéalise avec faste un pouvoir qui se définit comme absolutiste et de droit divin. Face au reste de la France et aux États étrangers, Versailles affirme avec éclat une grandeur qui se veut insurpassable et qui s'imposera effectivement, durant la deuxième moitié du XVIIe et au XVIIIe siècle, comme le modèle politique et culturel dominant dans la plupart des cours européennes - qui adoptent parallèlement le français comme langue d'usage. A côté des régions et des Etats catholiques liés à la Contre-Réforme - hauts-lieux " naturels " de l'art et de l'esthétique baroques -, cet ouvrage aborde également l'art dans les pays de culture protestante et bourgeoise. L'exemple de la peinture hollandaise du XVII siècle, reflet réaliste de la vie sociale aux Pays-Bas, témoigne d'une autre forme, plus pragmatique, de transposition morale des aspects religieux dans l'art. Contrairement à la peinture, traitée pour l'essentiel dans le cadre du XVIIe siècle, l'étude de l'architecture et de la sculpture se prolonge largement au XVIIIe siècle, jusqu'au baroque tardif et au Rococo. Dès avant la fin de l'Ancien Régime et l'irruption de la Révolution française, en 1789, les feux de la fête baroque s'étaient éteints à peu près partout en Europe. A bout de souffle, l'envolée, l'excès, la passion et le pathos baroques avaient cédé le pas aux courants intellectuels et artistiques issus des Lumières.

 

 

 


 


Réalisée vers 1635, cette célèbre scène de genre, désormais propriété du Musée du Louvre, s’inscrit, avec d’autres, dans la lignée de Caravage. C’est en effet à lui que l’on doit d’avoir mis au goût du jour le thème du tripot, avec Les Tricheurs . Scène à trois personnages masculins chez Caravage, Le Tricheur à l’as de carreau et sa variante Le Tricheur à l’as de trèfle (conservée au Kimbell Art Museum), rassemblent deux hommes et deux femmes. Réunis autour d’une table de jeu. Une scène […]


Rubens réalisa la décoration de la Galerie Médicis au Palais du Luxembourg, cycle décoratif sur la vie de la reine de France et veuve d'Henri IV, Marie de Médicis, peint entre 1622 et 1625 et aujourd'hui conservé au musée du Louvre. Lorsque Marie de Médicis connaît son ultime exil, c'est Rubens qui la recueille et qui la protège jusqu'à sa mort. Elle finit d'ailleurs sa vie, deux ans après la mort du peintre, dans la maison natale de celui-ci. Rubens - Christ en croix Aidé par un atelier […]


La Grand-Place à Bruxelles est le coeur de la ville centre, C'est un monument en soit d'une très grande richesse décorative, l'une des plus belles places au monde, inscrite en 1998 au patrimoine mondiale de l'UNESCO. La place et son tracé son très ancien et elle fut longtemps un lieu de manifestation, d'exécution publics, de fêtes. Sa configuration actuelle date des dernière années du XVIIe siècle (1695/1699). En 1695, durant la guerre de la ligue d'Augsbourg, la plupart des bâtiments qui […]

 



Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

rafael

architecte passionné d'art et de voyages
Voir le profil de rafael sur le portail Overblog

Commenter cet article