Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Kota gabon reliquaire (1)

 

Ces statuettes, dites reliquaires Kota, étaient fixées au-dessus d'un panier en écorce ou en osier, le "bwété", contenant le crâne et les ossements d'un mort de haut lignage. Les paniers étaient conservés dans la case du chef du village Kota, au Gabon. La taille des reliquaires variaient avec l'importance du défunt.

Intermédiaires entre les vivants et les morts, les statuettes au visage de cuivre et de laiton brillant repoussaient les forces invisibles du mal qui menaçaient le pouvoir protecteur des reliques. 


Kota gabon reliquaire (2)

 

Kota gabon reliquaire (3)

 



Wyatt MacGaffey, l'un des plus grands spécialistes de la société kongo, définit le nkisi comme le réceptacle d'une puissance personnalisé qui vient du monde invisible des morts. Cette puissance est arrivée à se soumettre à un certain contrôle humain après avoir été attirée par des pratiques rituelles. Ces dernières sont opérées par le nganga un terme que MacGaffey traduit par « opérateur ». Le nganga occupe la fonction de devin, de prêtre, de guérisseur, de juge et de thérapeute. Le « […]


Masque Senoufo, fondation Barbier-Muller Genève. (c) Lankaart. Les Sénoufos (ou Siéna) constituent une ethnie africaine, présente au Burkina Faso, dans le sud du Mali (principalement dans la région de Sikasso) et en Côte d'Ivoire (au nord, autour des villes de Boundiali et Korhogo). Les Sénoufos sont essentiellement des paysans qui cultivent le riz, le mil, le maïs, l'igname, le manioc et le thé. Les villages sénoufos sont gouvernés par un conseil des anciens. Dès l'âge de 7 ans, les […]

Tag(s) : #ARTS PREMIERS AFRIQUE

Partager cet article

Repost 0