Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pierre Brueghel - Le triomphe de la mort

pierre brueghel The triumph of death le triomphe de la mort

Le triomphe de la mort, 1562, Musée du Prado, Madrid

 

A la fin du XIVe siècle entre 1347 et 1349 la peste ravage l'Europe, l'ampleur du désatre est énorme, la population est réduite de moitiée, certaines régions durement touchées sont complètement désertées. La mort et ses ravages deviennent des thèmes récurant dans l'imaginaire européen, les danses macabres, les manisfestations du triomphe de la mort exerce une grande facsination. Cette fascination est reprise par l'Eglise qui place la peur de la dammnation éternel et de l'enfer au coeur de son discours, les visions alucinantes des enfers répondent aux macabres vision de la Mort détruisant le monde. Ce thème dès lors restera preignant dans l'iconographie occidentale et sera portée par l'église.

 

Le Triomphe de la mort reprend ce thème un siècle après. Il témoigne de l'influence de Bosch sur le travail de Bruegel. On y trouve une foule de détails insolites dans un paysage inquiétant. Il montre aussi sa différence : dans ce tableau-ci, pas de monstres à la Bosch (alors qu'on en trouve dans la Chute des anges rebelles). Ce n'est pas une oeuvre destinée à inciter à la rédemption : aucun espoir de misécorde ou de résurrection n'est donné ici. Les croix, partout présentes, semblent être l'emblême de l'armée de squelettes.

 

pierre brueghel The triumph of death le triomphe d-copie-1

 

pierre brueghel The triumph of death le triomphe d-copie-2

 


Pierre-Bruegel-le-recensement-a-Bethleem.jpg Pierre-Bruegel-la-chutte-des-anges-rebelles.jpg Pierre-Bruegel-l-ancien-le-combat-de-carnaval-et-careme.jpg
Pierre Bruegel la chute d'Icare Pieter-Bruegel-Les-locutions-et-proverbes-n-erlandais.jpg  Pierre Bruegel tower of babel la tour
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

rafael

architecte passionné d'art et de voyages
Voir le profil de rafael sur le portail Overblog

Commenter cet article