Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Jean Clouet Francois Ier

Musée du Louvre, 1530

 

"Fils de Charles d'Angoulême et de Louise de Savoie, cousin du roi Louis XII, auquel il succéda sur le trône en 1515. François Ier porte le collier de l'ordre de Saint-Michel dont il était grand maître. Le visage correspond exactement à un dessin de Jean Clouet (Chantilly, musée Condé) ; la monumentalité et la plasticité du buste, l'importance des mains posées sur le gant et l'épée déterminent la modernité de ce portrait, qu'il faut sans doute dater des alentours de 1527-1530.

 

Reprenant la mise en page du Portrait de Charles VII peint par Fouquet, Jean Clouet représente François Ier de face, regardant noblement le spectateur. Il est richement vêtu à l'italienne, ne portant pas les attributs de sa fonction - ni couronne, ni sceptre. La tête, à peine idéalisée, représentée avec une grande précision, est peinte d'après un dessin du musée de Chantilly, attribué à Jean Clouet. Malgré la persistance du réalisme de l'école flamande, tout rappelle dans ce portrait l'influence des peintres italiens de la Renaissance : l'éclairage subtil, le modelé du visage et des mains, le réalisme des plis du vêtement, l'éclat des bijoux et, bien sûr, le cadrage, venant de Fouquet tout autant que de Raphaël ou de Léonard de Vinci. "

 

Source:

http://www.louvre.fr/llv/oeuvres/detail_notice.jsp?CONTENT%3C%3Ecnt_id=10134198673225126&CURRENT_LLV_NOTICE%3C%3Ecnt_id=10134198673225126&FOLDER%3C%3Efolder_id=9852723696500815&baseIndex=8&bmUID=11807




François Clouet, comme son père Jean Clouet, est originaire des Flandres. Sa vie est peu connue mais on sait qu’il fut un peintre très en vogue à la cour de France au XVIe siècle reprenant l’héritage artistique de son père. Il devient français en 1551. Les nombreux portraits qu’il peint à la cour sous les règnes de François Ier, Henri II et Charles IX sont un témoignage précieux des premiers temps de la renaissance française. On y voit l’influence de la peinture flamande à travers le souci […]



Gabrielle d'Estrée était la favorite d'Henri IV à partir de 1591. Blonde au yeux bleue, la favorite ,d'une très grande beauté, faisait l'admiration de la cour. « C’est une merveille, comment cette femme de laquelle l’extrême beauté ne sentait rien de lascif, a pu vivre en reine plutôt qu’en concubine tant d’années et avec si peu d’ennemis. Les nécessités de l’État furent ses seules ennemies ». Agrippa d'Aubigné Ce portrait de l'Ecole de Fontainebleau la représente à droite nu, la duchesse […]



Le château de Chambord est l'édifice emblématique des châteaux de la Loire. Résidence de François Ier et de Léonard de Vinci à la fin de sa vie, il est l'un des monuments les plus visités de France. L'apparence extérieure du superbe château de François Ier à Chambord évoque les châteaux forts avec ses murs épais, son donjon et ses tours d'angle aux toits coniques. Mais le parallèle s'arrête là, Chambord est l'exemple même du château rennaissance fait pour recevoir, vivre et chasser. […]

Tag(s) : #RENAISSANCE FRANCE - EUROPE DU SUD

Partager cet article

Repost 0